AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   Lun 29 Nov 2010 - 23:34

=> En une poignée de seconde, Nathalie arriva de sa cjambre à la Statue d'Athéna. Elle s'arrêta sur le premier palier. Sur le second, Riku était posté là, devant la sculpture d'une dizaine de mètre, dans une pause simple et cependant majestueuse. Il fixait le visage de la Statue. L'humaine prit le temps de tétaillé celui-ci. Des cheveux de granit bouclaient sur un visage impassible et souriant. Bienveillant. Les grands yeux gris exprimait une grande douceur.
- T'es impressionante, p'tite déesse...
- Mais tellement loin de vous sous ma véritable forme... et incapable de vous aider
, ajouta Athéna.
Nathalie pensa furtivement que c'était normal qu'elle, la peite humaine, semble dérisoire aux yeux des Chevaliers, vu l'image qu'ils avaient d'une Deesse. Elle ravala rageusement cette idée aussi vite qu'elle était venue : elle avait 14 ans, d'accord, mais c'était les ado d'aujourd'hui qui serait les Hommes de demain. Eux avaient une vision encore jeune du monde, et si les anciens veillaient un peu sur eux, c'était bien les jeunes qui bougerait la planète. La preuve : Riku, Kaze, Ryo... Ils n'étaient pas bien vieux non plus ! Elle n'était encore qu'à l'aube de sa vie, mais elle avait une place dans de le monde, dans ses idées et dans ses rêves. Une petite pierre, un petit geste est une goutte d'eau dans la vague qui façonnerait le futur. Et plus tôt on apporte sa petite goutte, plus vite les choses évoluent.

- Bon, je crois qu'on va avoir une petite discution, nous deux... grogna l'humaine.
- Nath', attends !
Trop tard. Le réceptacle monta les quelques marches qui la séparait du Chevalier, et se planta devant lui.
- Riku, c'est sympa d'être venu ici, la vue est belle... Mais ce n'est pas parce qu'on est au pied de la Statut d'Athéna qu'on va mieux capter l'esprit de l'Olympe tu sais, et parler de choses encore plus sérieuses que celles dont j'ai déjà parler avec les autres dans ma chambre... amicalement ! fit-elle en plantant son regard indigo dans le sien avec une assurance sans faille.
- Nath' ! Nath' ! Tu vas trop loin !
- C'est bon, je te laisse le corps...

Ce qui m'interesse, c'est sa réaction... ajouta l'humaine pour elle même. Athéna prit le contrôle des mouvement, et sourit au Chevalier.
- Maintenant que nous sommes là, que veux-tu me dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Riku

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 26
Localisation : Temple Des Gémeaux
Objet(s) : Aucun Objet
Points : 147

MessageSujet: Re: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   Mar 30 Nov 2010 - 12:53

Au sommet du Sanctuaire se trouve la majestueuse Statue représentant Athéna. Riku était juste devant et contempla cette statue, s’interrogeant une fois de plus sur le futur de ce monde, et de la manière dont il devait être protégé. Athéna finit par se montrer, au loin, d’un pas vif. Elle s’arrêta sur un pallier inférieur à lui, et examina à son tour la Statue. Cette scène, montrant symboliquement un effet de supériorité du Gold qui regardait de haut la Déesse, était un effet étrange…

Riku se retourna, et regarda la jeune fille, qui reprit sa marche d’un pas plus rapide et rejoint le Gold Saint devant la Statue. D’un ton très familier, elle s’adressa à lui.

«Riku, c'est sympa d'être venu ici, la vue est belle... Mais ce n'est pas parce qu'on est au pied de la Statut d'Athéna qu'on va mieux capter l'esprit de l'Olympe tu sais, et parler de choses encore plus sérieuses que celles dont j'ai déjà parlé avec les autres dans ma chambre... amicalement!»

Était-ce de l’humour? De la moquerie? En tout cas, elle était très douée pour briser les mises en scènes… Le Gold Saint des Gémeaux avaient acquis avec toutes ces années une lecture psychologique sans faille, et avait très bien pu cerner le personnage qui se tenait en face de lui… Il était évident que ce n'était pas Athéna, mais son réceptable. Riku savait qu'un Dieu avait besoin, pour se réincarner, d'une enveloppe charnelle, ce devait être le cas ici... Ce ton familièr, sa façon d'être un peu relachée... Il était facile de voir au travers.

Le Gold Saint n’était vraiment pas la pour perdre son temps avec des enfants, et se devait de répondre comme il se devait à cette fille. Il prit un air plus sérieux, indifférent, et prit le temps de répondre calmement, tout en prenant un air très supérieur vis-à-vis de cette fille.

«Oh? Il me semble t’avoir déjà dit que je voulais parler à Athéna… Et non à un être inutile tel que toi. Je n’ai pas de temps à perdre avec une gamine qui se fait passer pour elle… Le Sanctuaire n’est pas une garderie, tu ferais mieux de disparaitre et de laisser ta place à la Déesse.»

C’était ce que pensait Riku. En aucun cas cette fille ne pourrait l’intéresser. Et il ne voulait nouer aucun lien avec elle, c’était avec Athéna qu’il avait à parler, et personne d’autre. Pour être sur d’en avoir terminé avec elle, il lui adressa ces dernières paroles

«Inutile de te justifier, ni de te présenter… Je me moque complètement de te connaître, ni de savoir pourquoi tu es la… Tu n’es qu’une humaine, simple et inutile, ni plus, ni moins…»

Il n’hésitait pas à s’exprimer de la sorte même devant le réceptacle d’Athéna. Il ne craignait rien, ne devait rien à personne, et n’avait besoin que de lui-même, de sa propre volonté et de sa puissance.

Malgré le fait qu’il est mit les choses au clair, il attendit une réponse d’Athéna, même si il savait que les humains banaux sont assez obstinés et il savait, donc, que cette discussion était loin d’être terminée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   Jeu 2 Déc 2010 - 23:40

- Oh? Il me semble t’avoir déjà dit que je voulais parler à Athéna… Et non à un être inutile tel que toi. Je n’ai pas de temps à perdre avec une gamine qui se fait passer pour elle… Le Sanctuaire n’est pas une garderie, tu ferais mieux de disparaitre et de laisser ta place à la Déesse. Inutile de te justifier, ni de te présenter… Je me moque complètement de te connaître, ni de savoir pourquoi tu es la… Tu n’es qu’une humaine, simple et inutile, ni plus, ni moins…
- OH LE... ! Je ne me fait pas passer pour toi ! Comme si je venais de dire "coucou, moi c'est Athéna ! Y tu, como te llamas ?" ! Je vais te le...
- Nath' ?
- Quoi ?
répondit agressivement l'humaine.
- Laisse. C'est une grande personne.
Cette phrase eu un effet magique sur Nathalie. Elle se calma net, et détailla avec plus d’attention le Golden Saint. Celui-ci prenait des poses, affichait un air hautain, rabaissait systématiquement… Une « grande personne », quoi. Ce simple groupe de mots était devenu d’un accord tacite une espèce de code pour Hugo, Cédric et elle, un code pour désigner une classe de la race humaine. Ceux qui avaient mal grandis. Ceux qui avaient oublié ce qu’ils avaient été, leurs rêves d’ado et leurs plaisirs idiots d’enfants. Ceux qui méprisaient les étapes où eux-mêmes étaient passés, les défauts et l’immaturité qu’ils avaient eux-mêmes surmontés. Ceux qui, sans être précisément égocentrique, n’avaient pas conscience du pouvoir de réflexion des plus jeunes. Ceux qui n’avaient jamais tenus compte de l’admiration que les générations futures pouvaient leur porter, parfois sans raison vraiment valable. Nathalie fut soudain immensément triste pour Riku. Finalement, lequel était le plus pathétique : celle qui, placée dans un univers trop mur, gardait sa mentalité infantile, ou celui qui, placé dans un univers trop jeune, oubliait qu’il s’adressait à un mini-lui ?

- Laisse-moi lui parler, repris la déesse.
Le réceptacle la laissa reprendre le contrôle du corps. Elle savait que « les enfants » devaient être très indulgents envers « les grandes personnes ».
- Ecoute-moi, Chevalier. Depuis la nuit des temps, les dieux se réincarnent parmi les humains. Depuis la nuit des temps. Ce n’est pas toi qui pourras changer cela, pas plus qu’un autre. Je suis humaine, avec des qualités et des défauts, une progression, une mentalité. Toi aussi, malgré ton rang, tu es un humain, de cette espèce que tu qualifie de simple et d’inutile. Ton rôle d’élite de la Chevalerie ne te permet pas de mépriser les autres, au contraire : comment protéger ceux que tu ne considères pas comme tes égaux ?
Elle soupira, puis sourit.
- Maintenant que nous sommes là, que veux-tu me dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Riku

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 26
Localisation : Temple Des Gémeaux
Objet(s) : Aucun Objet
Points : 147

MessageSujet: Re: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   Ven 3 Déc 2010 - 14:37

Les paroles offensantes de Riku envers le réceptacle d’Athéna ne l'avait pas laissé indifférente. On pouvait clairement voir que cette humaine était en colère, prête à riposter. Tellement prévisible, Riku sourit intérieurement et s’attendait à recevoir des jets de colères, Mais cela se passa autrement. Il y avait apparemment un dialogue mental entre le Dieu et son réceptacle, vu la durée dans laquelle la jeune fille semblait distraite.

Au final, aucune parole de sa part n’eut lieu, et c’était mieux ainsi… Le changement se fit presque instantanément, même si, physiquement, c’était la même personne, à l’intérieur, la jeune fille avait laissé place à la Déesse.

Riku le sentit tout de suite, il ressentit cette aura divine, cette sensation que seul un Dieu peut émaner, ses mouvements un peu relâchés avaient laissés place à une grâce inégalable, ses paroles familières cédèrent des mots plus soutenus, plus hauts. Enfin, la Déesse s’était montrée face à lui, et la discussion allait enfin commencée… Elle s’adressa à Riku, l’air légèrement déçu, sans doute à cause des paroles précédentes du Gold, et dit, d’un ton posé

«Ecoute-moi, Chevalier. Depuis la nuit des temps, les dieux se réincarnent parmi les humains. Depuis la nuit des temps. Ce n’est pas toi qui pourras changer cela, pas plus qu’un autre. Je suis humaine, avec des qualités et des défauts, une progression, une mentalité. Toi aussi, malgré ton rang, tu es un humain, de cette espèce que tu qualifie de simple et d’inutile. Ton rôle d’élite de la Chevalerie ne te permet pas de mépriser les autres, au contraire : comment protéger ceux que tu ne considères pas comme tes égaux?»

On pouvait bien reconnaître les paroles d’une Déesse, mais leurs contenus rendit Riku plus que déçu. Athéna voulait faire la morale en tentant de faire comprendre au Gold qu’il est égal aux humains? Et que s’il ne les considérait pas comme tel, il serait incapable de les protéger? Décidément, cette Déesse s’était vraiment beaucoup trop rapprocher des gens… Riku prit un temps pour répondre, dans son regard, on pouvait voir de l’indifférence aux propos de la Déesse, il regarda froidement, et prit la parole.

«Je ne peux être que déçu en entendant ces mots de votre part, Athéna. Comment un être tel que vous, qui à hérité du Pouvoir Absolu, peut-il se rabaisser à vouloir vivre en tant qu’humain?»

Bien que la réincarnation était obligatoire dans un corps d’humain, celui-ci ne restait qu’un réceptacle, un objet ayant pour but de servir au Dieu, afin qu’il puisse veiller sur la Terre. Comment pouvait-elle penser de la sorte? Riku continua dans sa lancée

«Les Humains sont des êtres fragiles et faibles, en aucun cas apte à défendre la terre, les mettre sur un pied d’égalité avec les chevaliers est une insulte à leurs égards… Vous êtes une Déesse, et non une humaine, alors agissez comme tel, pour le bien de cette terre…»

Riku s’était assez expliquer sur ce sujet qui avait assez duré. De toute évidence, aucun des deux ne changerait sa façon de voir les choses, alors à quoi bon continuer cette discussion. Le Gold Saint décida de passer à des choses plus sérieuses, dans un premier temps, il avait une révélation à faire à la Déesse, ensuite, il aurait quelques questions à lui poser… Il ouvra une nouvelle discussion

«Passons à autre chose… Maintenant que j’ai récupéré de mes blessures, Je dois vous parlez de plusieurs éléments… La première, qui me semble importante à vos yeux, Mon rapport des Enfers…»

C’était l’introduction, en quelques sortes, Riku devait expliquer comment s’était déroulé son passage en Enfers et surtout les raisons qui l’avaient poussé à aller le bas. Il continua dans sa lancée, voyant qu’Athéna le regardait, le visage attentif.

«Cela va peut être vous surprendre... Mais notre voyage en Enfers était un plan du Grand Pope, afin de tenter de mettre fin de manière précoce à la Guerre Sainte… quelques années auparavant, le Grand Pope à fait en sorte que Ryo soit capturer par Hadès, en envoyant à la mort l’ancien chevalier du Lion, qui était son frère…»

Révéler ce secret allait certes heurter le cœur de la Déesse, mais c’était tout à fait normal qu’elle apprenne la vérité, car seul Riku et le Pope la connaissait. Athéna eut un regard triste, comme si elle ressentait la douleur éprouvée par ces Chevaliers utilisés, mais il fallait qu’elle connaisse la suite…

«Mon rôle était de me rendre à la Prison de Ryo, plusieurs années après, afin d’attendre la venue d’Hadès, qui tenterait à coup sur de corrompre le chevalier une fois sa volonté de vivre achevée… Etant donner que vous n’étiez pas réincarnée à ce moment, Ce Chevalier s’est sentit délaisser, et était près à vendre son âme à Hadès… C’est la que je vous l’ai ramené…»

La suite de la mission était moins glorieuse pour Riku… En effet, il s’était fait totalement humilier face au Dieu des Enfers, mais bon, ce n’était pas un secret pour Athéna et Kaze, il devait donc se remémorer une fois de plus, ces passages troublants.

«J’ai donc combattu Hadès, tel était mon rôle. Je devais l’éliminer à ce moment, mais j’ai lamentablement échoué… J’ai été vaincu et si Kaze n’était pas venu me secourir, je serais mort actuellement…»

Il était évident que le Grand Pope avait envoyé à la mort pas mal de chevaliers dans cette mission: Ryo, Riku, Kaze et Zeckiel. Tous devaient normalement périr, quelque chose clochait avec les actions du Pope, Et c’est pour cela que Riku rompit le silence…

Son rapport était terminer, bien qu’il avait encore des choses à demander à la Déesse, il fit un arrêt afin de lui laisser le temps d’apprendre la nouvelle, mais aussi de répondre aux dires du Gold Saint. La Déesse le regarda, comme si elle venait de comprendre une évidence, l'air choquer. Riku la regarda à son tour, comme pour la soutenir dans son idée, et ajouta

«Oui... Je soupçonne le Grand Pope d'être un Traitre du Sanctuaire...»

Le Calme total, Il ne parlait plus, et attendait la réaction du Dieu en face de lui, qui semblait quelque peu… Chamboulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   Mer 8 Déc 2010 - 22:46

- Je ne peux être que déçu en entendant ces mots de votre part, Athéna. Comment un être tel que vous, qui à hérité du Pouvoir Absolu, peut-il se rabaisser à vouloir vivre en tant qu’humain?
- Comment un être tel que toi , qui a hérité de la Vantardise Absolue, a-t-il pu devenir Chevalier ?
- Chht !

- Les Humains sont des êtres fragiles et faibles, en aucun cas apte à défendre la terre, les mettre sur un pied d’égalité avec les chevaliers est une insulte à leurs égards… Vous êtes une Déesse, et non une humaine, alors agissez comme tel, pour le bien de cette terre…
Athéna regarda longuement Riku avant de répondre. Très peu de personne faisait réellement la distinction entre elle et ses réceptacles. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ils avaient tords.
- Tu sais, j’obéis à des lois qui me dépassent. Aucun dieu ne peut intervenir réellement auprès des humains sans choisir un réceptacle. Certaines personnes, comme toi, considèrent cela comme une prison. Pour ma part, je dirais plutôt qu’il s’agit d’un merveilleux don du Destin. Comment aider les humains si je ne les comprends pas ? Et c’est bien connu, « On ne peut comprendre l’autre qu’en marchant deux kilomètres dans ses mocassins » dit le proverbe indien. Contrairement à ce que tu penses, je ne suis pas une déesse comme tu l’appréhende. Je suis née il y a 14ans, comme Nath’, mon réceptacle que tu sembles mépriser. J’ai des pouvoirs innés et ai des souvenirs de mes vies antérieures, mais j’ai 14 ans, comme Nath’. En réalité, nous ne sommes que deux facettes de la même personne. … … Nous formons juste une humaine… un peu spéciale.
Le silence tomba comme un voile de coton.
- Ha ha ! Pas mal le bluff ! lacha Nathalie.
- Non. C’est la pure vérité.
- Quoi ?!

L’humaine chuta des nues.
- Mais… si on est vraiment un cas de schizophrénie…
… qui est la petite voix de qui ? n’osait-elle ajouter. Malgré les pratiques d’Athéna –lui laisser le corps la majorité du temps-, est-ce qu’elle, le réceptacle, n’était que la voix du corps d’humain qui se faisait entendre ? Une horrible pensée lui vint alors tortueusement à l’esprit : et si… malgré les idéaux de la déesse… le Destin ne l’avait créée, elle, l’humaine… que pour fournir une assurance à la vie d’Athéna ?

=> La divinité reprit :
- La discussion est close. Tu comprendras en temps voulu.
- Passons à autre chose… acquiesça Riku. Maintenant que j’ai récupéré de mes blessures, Je dois vous parler de plusieurs éléments… La première, qui me semble importante à vos yeux, Mon rapport des Enfers…
- Je t’écoute, répondit Athéna.
- Cela va peut-être vous surprendre... Mais notre voyage en Enfers était un plan du Grand Pope, afin de tenter de mettre fin de manière précoce à la Guerre Sainte… quelques années auparavant, le Grand Pope à fait en sorte que Ryo soit capturé par Hadès, en envoyant à la mort l’ancien chevalier du Lion, qui était son frère… Mon rôle était de me rendre à la Prison de Ryo, plusieurs années après, afin d’attendre la venue d’Hadès, qui tenterait à coup sur de corrompre le chevalier une fois sa volonté de vivre achevée… Etant donné que vous n’étiez pas réincarnée à ce moment, Ce Chevalier s’est sentit délaisser, et était prêt à vendre son âme à Hadès… C’est là que je vous l’ai ramené…
Le plan machiavélique avait sorti Nathalie de sa torpeur.
- Eeeeeh ! Le Grand Pope, ce n’est pas censé être ton représentant ? Attends, il a envoyé 1… 2… pleins de Chevaliers au peloton d’exécution ??!
La nouvelle accabla Nathalie. Elle ne connaissait pas tous ses chevaliers, mais cela importait peu. Encore une conséquence de cette foutue guerre dont elle était l’une des foutues clefs.
- Ecoute, fit simplement la déesse, masquant l’immense tristesse qui s’était abattue sur ses épaules. Regarde Riku. Il ne va pas bien.
Le Chevalier avait en effet perdu de sa superbe.
- J’ai donc combattu Hadès, tel était mon rôle. Je devais l’éliminer à ce moment, mais j’ai lamentablement échoué… J’ai été vaincu et si Kaze n’était pas venu me secourir, je serais mort actuellement…
- "Lamentablement"… C’est un dieu archi-puissant ! Si jamais c’était aussi simple de le matter, il n’y aurait pas 88 Chevaliers… Tu croyais quoi, guy ?
- Met un instant de côté le garçon arrogant et blessé, Nath’… Pense à l'essentiel.
- Bah quoi ? … … Hu ?? Tu veux dire que…

- Oui... Je soupçonne le Grand Pope d'être un Traitre du Sanctuaire...

=> Le silence tomba comme une lourde chape de plomb. Athéna prit le temps de bien choisir ses mots avant de répondre. Malgré ses soins, le désarroi transperça ses paroles.
- Ce que tu me raconte là est totalement contraire aux idéaux de la Chevalerie… La fin ne justifie pas les moyens. La mort, même si elle est présente autour de nous, ne doit pas être imposée aux Chevaliers, surtout de cette manière. Pourtant, malgré ses actes, le Grand Pope n’est pas un traitre. Il a juste choisit le mauvais moyen d’abréger la Guerre Sainte. Je prendrais une décision en conséquence. Un nouveau Grand Pope sera certainement nommé. En attendant, je voudrais que tu gardes le silence jusqu’à ce que j’aie moi-même parlé à celui en fonction. Je voudrais éviter les représailles clandestines.
Non, ce n’était pas un traitre… C’était un homme, ni plus, ni moins : sa vie, depuis sa nomination, avait juste pris un large tournant.

=> Soudain, une explosion de cosmos retentit au loin. Athéna fis volte-face dans un grand bruissement de robe, et fixa d’un air anxieux l’endroit d’où provenait la formidable énergie.
- Eh, il se passe quoi, p’tite déesse ?
- Hades… Il est dans le monde des vivants !
- Quoi ??!

Toute concentrée qu’elle l’était, Athéna ne ressentit pas la douce cosmo-énergie à côté, qui était totalement éclipsé par le seigneur des Enfers. Mais Nathalie, elle qui ne maîtrisait pas encore le 7ème sens, savait reconnaître la première cosmo-énergie qu’elle avait ressenti…
- RUIJIN !! RUJIN EST AVEC HADES !
- Plaît-il ?

- Ah, ya Kaze aussi je crois... ! Mais il pourra rien faire tout seul !
Alors que son réceptacle s’affolait, la déesse ressentit enfin l’énergie dégagée par un combat. Apparemment, Hades avait l’avantage. Soudain, une sueur froide coula très lentement le long de son dos. Très, très lentement.
- Athéna !! Demande à Riku de nous emmener là-bas !!
- Nath’…
- Bah quoi, il est capable de revenir des Enfers ! Il pourrait bien bouger sa royale masse volumique sur ton ordre, non ?

L’humaine, dans son angoisse, son sentiment d’urgence, avait perdu ses moyens, comme la mesure de ses propos. Une idée insoutenable lui avait effleurée l’esprit, et elle essayait tant bien que mal de l’écarter du cours de ses pensées. Il s'agissait de RUijin zut ! Celui qui était venu la chercher ! Celui qui l'avait guidée jusqu'ici, jusque dans ses propres problèmes... Elle ne le connaissait que depuis quelque semaines, mais il avait pris la place du grand frère qu'elle n'a'avait jamais eu. Alors on pouvait bien se bouger les fesses, simplement parcequ'il était Chevalier, même humains ! Son hôte la regardait s’affairer, s’affoler, tenter de contrôler les cordes vocales, avec une immense tristesse.
- Nath’… C’est trop tard.
- Hein ? Qu’est-ce que tu racontes ? Ruijin est un Gold Saint, on peut bien lui filer un coup de main !

Le regard fixe d’Athéna la stoppa net dans son élan, comme un glas. Toute son énergie débordante s’échappa d’un coup, et elle sentit ses jambes se dérober sous elle. Athéna, sous la pression des émotions de son réceptacle, lui rendit le corps. L’humaine s’affaissa, et, appuyée sur ses genoux et ses mains, elle éclata en sanglot. Aucune dignité, aucune noblesse, juste du désespoir pur. De la tristesse, des sentiments, du regret, tout ce qui la rendait si ordinaire. Elle apparut comme ce qu’elle était et ce qu’elle s’affirmait, une jeune fille qui découvrait le terrible tribu de la guerre. L’esprit d’Athéna, après une seconde d’hésitation, s’agenouilla près d’elle, et posa une main réconfortante sur son épaule. Deux trainées de larmes coulaient de ses grands yeux violets.
Revenir en haut Aller en bas
Riku

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 26
Localisation : Temple Des Gémeaux
Objet(s) : Aucun Objet
Points : 147

MessageSujet: Re: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   Mer 8 Déc 2010 - 23:39

«Oui... Je soupçonne le Grand Pope d'être un Traitre du Sanctuaire...»

Les accusassions du Gold Saint étaient déclarées, désignant le Grand Pope comme Traitre du Sanctuaire. En effet, ses agissements étaient plutôt trouble ces derniers temps et Riku l’avait bien compris. Il finit par révéler les agissements du Pope à la Déesse, sans vraiment savoir si ce serait vraiment une bonne ou une mauvaise chose…

Un silence glacial prit place aux paroles à cet instant. Les deux (ou trois) personnages se regardaient fixement, voulant connaitre la réaction de l’autre. C’était au tour d’Athéna de répondre, bien qu’elle ait l’air surprise, elle n’eut aucun mal à s’exprimer sur le sujet de manière constructive et argumentée, et entama sa réponse

«Ce que tu me raconte là est totalement contraire aux idéaux de la Chevalerie… La fin ne justifie pas les moyens. La mort, même si elle est présente autour de nous, ne doit pas être imposée aux Chevaliers, surtout de cette manière. Pourtant, malgré ses actes, le Grand Pope n’est pas un traitre. Il a juste choisit le mauvais moyen d’abréger la Guerre Sainte. Je prendrais une décision en conséquence. Un nouveau Grand Pope sera certainement nommé. En attendant, je voudrais que tu gardes le silence jusqu’à ce que j’aie moi-même parlé à celui en fonction. Je voudrais éviter les représailles clandestines.»

Riku ne peut en croire ses yeux. Comment pouvait-elle reprendre pour le Pope après un tel comportement? Elle ne semblait pas avoir tout compris… Le Gold Saint n’aurait prit la peine d’en parler si il jugeait cela comme un simple «mauvais choix». Cette fois, Riku prit un regard supérieur, plus que jamais il était persuadé être plus apte à gouverner que cette Déesse de «14 ans». Il s’empressa de répondre, les paroles osées et provocatrices.

«Vous êtes une idiote, Athéna.»

L’air surprise, elle ne comprit pas tout à fait pourquoi il disait cela. Était-ce parce qu’il avait tort et ne savait plus quoi dire? Était-ce parce qu’il méprisait la réaction de la Déesse à ce moment la? Peu importe, la justification allait suivre, et elle le savait.

«Les agissements du Grand Pope ne ressemblent en aucun cas à ceux de celui d’avant. Un changement brusque est apparu…»

D’une évidence, mais pour cette Déesse, ce n’était pas forcément le cas, Riku prit le soin de justifier encore une fois ses paroles, afin qu’elle puisse comprendre le sens caché de la phrase.

«Un imposteur à prit sa place, afin de semer des pertes dans notre camp, Mais il semblerait que j’ai fait une erreur en vous transmettant ce message…»

Avant que la Déesse ne puisse répondre, un choc se fit ressentir, cette aura… Cette présence… Hadès était dans le monde des vivants, et aussi bien Athéna que Riku l’avaient sentit. La Déesse semblait avoir capté autre chose, et s’écroula à terre, dans une fontaine de larmes. C’était évident que c’était ce réceptacle qui avait prit le dessus…

La discussion semblait terminée, Riku ne pourrait plus rien obtenir de cette Déesse. La balle était dans son camp à présent. Il avait révélé tout en ce qui concernait le Pope, c’était à elle de faire son rôle. Riku n’eut que faire des larmes qui coulaient de son visage, cela rendait une scène pitoyable et il était temps pour lui de partir.

«Réceptacle inutile… Déesse «Humaine»… tout cela est bien pathétique… Je me retire, je n’ai plus rien à vous dire. Je serais absent de votre cérémonie, j’ai d’autres éléments plus importants à régler.»

Un Portail brisa le décor, laissant apparaitre une brèche dimensionnelle derrière lui, permettant à Riku de se téléporter. Il s’avança, d’un air fier et supérieur, en direction de ce portail. Sans se retourner, il s’adressa une dernière fois à la Déesse.

«Pour le Grand Pope, je vous le laisse, à vous de prendre la bonne décision…»

Et c’est à ces mots qu’il disparu, dans l’autre Dimension, laissant Athéna et son réceptacle dans une situation bien désespérée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   Ven 10 Déc 2010 - 23:01

- Vous êtes une idiote, Athéna.
- Ha ha dit-il… ricana Nathalie. C’est vrai que pour rabaisser automatiquement toute personne inconnu qui li adresse la parole, il a un cerveau VACHEMENT développé !
- Les agissements du Grand Pope ne ressemblent en aucun cas à ceux de celui d’avant. Un changement brusque est apparu… Un imposteur à prit sa place, afin de semer des pertes dans notre camp…
- Ce que tu me dis là est très grave… réfléchi Athéna à voix haute. Cela ne change pas ma décision. Il sera destitué de son titre, et un nouveau Grand Pope sera prochainement nommé.
- …Mais il semblerait que j’ai fait une erreur en vous transmettant ce message…
- Riku, j’ai besoin de toute les informations que tu pourras me donner. Si cela peut te rassurer, je ne prends jamais les décisions importantes sans avoir au préalable pris conseil auprès de certains Chevaliers. Même si tu ne semble pas avoir confiance en la déesse à qui tu as prêté allégeance, n’hésite pas à me faire partager tes points de vue si tu penses que mon jugement est erroné. J’aimerais simplement que nous n’ayons pas à argumenter continuellement, ne serait-ce que pour le bien de la Terre, et même -qui sait ?- avoir de meilleurs rapports serait bien plus sympathique.

=> Soudain, Athéna se retourna violement. Là-bas, dans le lointain, elle avait ressenti le cosmos d’Hadès, dans le monde des vivants. Nathalie, elle avait seulement senti la présence de Kaze, et surtout de Ruijin, qui sa battait avec le Seigneur des Enfers. Avant qu’elles n’aient pu réagir, toutes deux avaient compris qu’il était trop tard. Le Chevalier de la Vierge était mort.

=> Nathalie était tombée à genoux, suivit de près par la déesse qui se voulait réconfortante. L’humaine était secoué de tremblement. Ses regard était brouillé de larmes reflétait ses pensée brouillée d’impuissance. Elle avait encore été incapable de protéger ceux qu’elle aimait. Sarah, Ruijin… Etait-elle trop faible pour aider ses amis ?

=> Riku regardait d’un air hautain les larmes qui crevaient les yeux de Nathalie, à qui Athéna avait rendu le contrôle du corps.
- Réceptacle inutile… Déesse «Humaine»… cracha-t-il d’une voix méprisante. Tout cela est bien pathétique…
Il se retourna, et ouvrit une brèche inter dimensionnelle.
- Je me retire, je n’ai plus rien à vous dire. Je serais absent de votre cérémonie, j’ai d’autres éléments plus importants à régler.
L’esprit d’Athéna leva son regard embué vers le Golden Saint. « Soit, fait comme il te plait. Mais n’oublie pas que c’est justement parce que je n’ai que 14 ans que j’ai besoin de tous les Chevaliers, de toi comme les autres. J’attends ta prochaine visite. » voulut-elle lui dire, mais elle n’avait pas le contrôle de ses cordes vocales. Elle baissa les yeux vers Nathalie, près de laquelle elle était accroupie. La jeune fille, à genoux, était totalement oppressée par le vide soudain que provoque la mort de ceux qui nous sont chers.
- Pour le Grand Pope, je vous le laisse, à vous de prendre la bonne décision… lança Riku par-dessus son épaule.

=> Ce fut la phrase de trop. Nathalie releva brusquement la tête, les yeux enflammés d’une rage dévastatrice. Si on pouvait tuer d’un regard, Riku aurait certainement péri en d’atroces souffrances. Aveuglée par la rage et le désespoir, elle sauta sur ses pieds et voulut saisir le Chevalier à bras le corps pour le retenir, pour lui jeter sa colère à la figure, les yeux dans les yeux. Athéna eu à peine le temps de la ralentir.
- NON Nath’ ! C’est trop risqué ! Tu peux te perdre dans une autre dimension !
Déjà la porte immatérielle se refermait sur le Gemini. Sans réfléchir, l’humaine se précipita dehors. Il neigeait. Elle brandit les poings, leva la tête vers le ciel, et hurla sans réfléchir.

- IDIOT ! J’espère bien que tu m’entends Riku ! Parce que les êtres comme toi, je les MEPRISE, comme toi tu peux me mépriser ! RUIJIN EST MORT ! Ca ne te fait ni chaud ni froid ??! T’sa un pierre à la place du cœur ou quoi ?! MORT ! Ça te pose pas de problème, hein ! Tranquille ! Ton compagnon d’arme vient seulement de MOURIR ! MAIS NON ! TU TROUVE ENCORE L’AUDACE DE CRITIQUER QUELQU’UN QUI PLEURE LA MORT D’UN AMI ?! C’est t’ai jamais arrivé, peut-être ??! Non, non, t’es Chevalier, mais t’as jamais vu personne d’important à tes yeux mourir ! Si jamais tu n’as pas marqué la moindre once de tristesse à ce moment-là, c’est que t’es un MINABLE ! Et si toi aussi tu as ressenti ce que je ressens, tu es juste DEGUEULASSE ! Tu ne vaux pas mieux que celui que tu appelles TRAITRE ! Parce que TOUT LES DEUX, vous vous FICHEZ du chagrin qui vous aussi peut vous détruire d’un moment à l’autre ! Tu… TU NE MERITE PAS D’ETRE UN CHEVALIER QUI DEFENDS L’AMOUR ET LA JUSTICE !

=> Vidée de son énergie, Nathalie s’affaissa dans la poudreuse. Allongée là, elle fixait le ciel blanc. Les flocons qui se posaient lentement sur son visage l’apaisèrent peu à peu, grâce à cet étrange pouvoir que possède la neige.
- Riku, n’aimes-tu finalement personne ?
Une immense quiétude glissa en elle, et elle se calma. Elle restait là, plongée dans ses pensées. Les souvenir virevoltait devant ses yeux au milieu des boules de cotons qui recouvraient la terre. Elle retrouvait Sarah, Ruijin, tous les moments qu’elle avait partagé avec eux, chacun à leur manière… Soudain, l’image du Leo et du Gemini lui apparut. Le sourire de Kaze lorsqu’il avait retrouvé son ami ne pouvait que cacher un lien très fort, très puissant.
- Non, vu ce que tu dis, tu ne le mérite pas… Maintenant, prouve-moi le contraire, Riku, fit-elle dans un sourire.

=> L’esprit d’Athéna, rester sur le seuil du Temple, regardait son réceptacle. Elle ne dit rien lorsque Nathalie se releva. Il ne dit rien non plus lorsqu’elle passa à côté d’elle, ni lorsqu’elle se dirigea vers leur chambre, et encore moins lorsqu’elle la suivit. Elle savait très bien qu’au fond d’elle, derrière son attitude calme, elle aurait surement envie de faire la même chose. Puisque Nathalie et elle était la même personne. Elle n’était que la voix qui rappelait l’humaine vers la voix des responsabilités. Elle sourit.

=> Nathalie s’adossa à la colonnade qui retenait le rideau de l’alcôve qui abritait son lit. Elle s’était défoulée. Sur Riku, oui, elle l’avouait. Après la colère ne subsistait plus que son immense tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion au sommet (ou pas) : Riku / Nath'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RÉUNION AU SOMMET DE L'OPPOSITION HAITIENNE POUR UNE AUTRE ALTERNATIVE
» [GABRIEL MEILLAND et FRANZISKA BECKER] Une réunion au sommet
» Réunion au sommet [Pv Mâtons ~ Intrigue] [Terminé]
» Réunion au sommet.
» Réunion au sommet (de l'immeuble) [PV Vyle, Tyee et Gemma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone RP :: Sanctuaire d'Athéna :: Zones de RP :: Sanctuaire :: Sommet du Sanctuaire :: Autel d'Athéna :: Zone de Combat :: Statue d'Athéna-
Sauter vers: