AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Dim 12 Déc 2010 - 21:58

Solana, chevalière d'argent du serpent se tenait devant la statue représentant sa Déesse, a peine arrivé, elle venait de traverser les douzes maisons du zodiaque gardés chacunes, normalement, par un chevalier d'or.
Cependant, plusieurs choses s'etait produits lors de son absence du sanctuaire, et la pauvre jeune femme ne comprenai plus rien, plusieurs temples vides, la mort de l'un deux, sans parler d'une rumeur persistantes que la guerrière entendit plusieurs fois au cours de sa montée des marches, celle de la trahison d'un chevalier d'or, elle ignorait le quel, ni si la rumeur etait bel et bien fondé, elle en parlerait à sa Déesse quand elle l'a verrait, juste après lui avoir rendu hommage et lui faire un compte rendu de sa mission...
Solana regretta a ce moment de s'etre porté volontaire, il ne s'agissait que de reconnaissance, et peut-être aurait elle pu aider plus amplement sa Déesse en restant au sanctuaire sacré, elle avait fait le mauvais choix, et pour son plus grand malheur, il etait impossible pour elle de retourner en arrière.
Elle respira un grand coup, abandonna la rose, maintenant fanée, que lui avait donné le chevalier d'or du Poisson et se prepara mentalement a son entrevue avec Nath' ,Reincarnation d'Athéna, Déesse du courage, de la sagesse et de la strategie militaire, Protectrice des Humains ...
Elle s'approcha d'un garde et lui demanda de prevenir à sa Majesté qu'elle désirait la voir, il s'éxécuta sur le champ, et la jeune femme n'eue d'autre choix que de vivre son pire cauchemar ... Attendre ...
Elle en profita pour faire le point dans son esprit, ses souvenirs précis du deroulement de sa mission, son arrivé au sanctuaire, lui dire a que point sa dévotion serait sans limite, les condoléances a proferer pour le chevalier d'or et l'attente de reponse quant aux bruits de trahison d'un autre chevalier.
Soudain, le garde revint invitant la chevalière à s'avancer.


#Chevalière Solana, sa Majesté vous attend !

Merci bien, je m'y rend immediatement.

Solana ferma les yeux un instant, et se rejoignit sa Déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Dim 12 Déc 2010 - 23:52

=> Nathalie ne pensait à rien de particulier, le regard plongéd dans le vague. Assise contre un pilier de son alcôve, elle regardait la neige décrire son lent ballet par la fenêtre. Soudain, quelqu'un toqua à la porte.
- Déesse Athéna ! Désolé de vous déranger, mais Solana, Chevalier d'argent du Serpent, désire une audience !
- Ah, c'est toi qu'on cause, p'tite déesse ! fit l'humaine en rendant le corps à la divinité.
- Fait la entrer, s'il te plaît.
- A vrai dire, elle vous attend à votre Statue. Voulez-vous que je la fasse venir ?
- Je vais la rejoindre, merci.

=> Athéna se leva et sortit de son Temple. Sur le seuil, elle caressa son collier, et le sceptre de Nike lui apparut dans la main. Elle monta les marches vers la Statue, laissant les flocons perler dans ses cheveux. Derrière elle, sa robe laissait une grande trace sur le sol blanc. Une fois arrivée sur la placette, elle s'arrêta. En face d'elle, une jeune femme aux cheveux sublimes cheveux verts la regardait. Enfin, Nathalie estima qu'elle regardait la déesse, car elle portait un masque d'argent.
- Eh c'est mardi gras ou quoi ?
- Non. Toutes les femmes Chevaliers doivent porter un masque, afin de marquer leur renoncement à la féminité et leur dévouement à leur Déesse.
- Et les garçons ? Ils ne renoncent pas à leur testostérone, eux ? C'est injuste !
- C'est peut-être injuste, mais c'est ainsi depuis des siècles. Ce masque est une question d'honneur pour les femmes Chevaliers.
- Ouais, super, et c'est toi la déesse de la Justice...
gromela l'humaine.
C'était quoi la logique ? Athéna, qui était une FEMME, et accessoirement leur déesse, ne devait pas porter de masque, elle ! Alors pourquoi était-il imposé à ses défen... défen... Ya même pas de féminin à "défenseurs" dans ce monde de macho !

=> Athéna sourit d'un air bienveillant à la jeune fille.
- Bonjour Solana. Je suis Athéna, comme tu l'as certainement deviné. Je suis heureuse de te rencontrer, malgré la situation. Tu voulais me parler ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Lun 13 Déc 2010 - 3:51

La sulfureuse guerrière eu un peu de mal a retrouver ses esprits, elle s'attendait à voir une femme qui imposait, un charisme à vous couper le souffle, mais c'etait une jeune femme à l'allure tout à fait innocente qui s'avançait vers elle ...
Toutefois, il s'agissait sans conteste, de la grande Athéna, et Solana ne put s'empecher de s'agenouiller quand elle fut juste en face d'elle ... La puissance et l'amour qui se dégageait d'elle par son aura salvatrice ne faisait qu'aucun doute ne pouvait planer sur son identité ...
Athéna lui adressa un sourire, et la jeune femme se sentit totalement detendue grâce a ce petit geste.


- Bonjour Solana. Je suis Athéna, comme tu l'as certainement deviné. Je suis heureuse de te rencontrer, malgré la situation. Tu voulais me parler ?

Ah. Apparemment, Solana avait vu juste, quelque chose d'anormal et d'horrible s'etait passé en son absence.
Pourquoi ? Mais pourquoi avait-elle choisit de s'en aller à l'autre bout du monde pour une mission aussi insignifiante?!
Il lui fallait rester calme, elle se releva doucement et s'inclina devant sa Déesse et tout en se redressant lui dit :


Bonjour Votre Majesté, vous rencontrer est un honneur pour moi, je voulais tout d'abord vous présenter mes hommages.
Vous savoir enfin parmis nous, nous apporte espoir et courage, et je vous prie de me croire lorsque je vous assure, que j'etait, je suis et serais toujours prête a donner ma vie pour vous et notre cause.


La chevalière avait une sorte de besoin viscerale de dire ses quelques mots tout droits sortit du coeur, depuis toujours, la jeune femme révait de pouvoir montrer à sa Déesse, en personne, qu'elle ne s'était pas trompé en lui offrant cette armure qu'elle portait en ce moment même ... ni cette vie qui finalement la comblait sur bien des plans ...

Votre Majesté, je suis certaine que vous avez mieux a faire, mais ... Je reviens d'une mission assez éloigné de notre sanctuaire et j'avoue avoir un peu de mal à cerner notre situation actuelle, j'ai traversé les douzes temples zodiaquaux et ai appris la ... disparition d'un des notres, pourrais je avoir l'audace de vous demander ... De quel manière est-ce arriver

Même si dire ses phrases lui arrachait le coeur, la tigresse du sanctuaire devait savoir. Comment pourrait-elle venir en aide à ses compagnons d'armes et à Athéna, au sinon ?
Elle se doutait bien que cela devait provoquer une profonde tristesse à la Déesse aux yeux pers, mais elle n'avait pas d'autres choix, personne n'était plus qualifié qu'elle pour donner réponses à ses nombreuses questions..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Lun 13 Déc 2010 - 22:20

=> Solana, dès qu'elle aperçut Athéna, s'agenouilla devant elle.
- Ca fait toujours aussi bizarre... murmura Nathalie.
- D’un côté, ce n'est que la deuxième fois.
- Aussi.

La jeune femme prit la parole :
- Bonjour Votre Majesté, vous rencontrer est un honneur pour moi, je voulais tout d'abord vous présenter mes hommages.
- Votre Majesté...
- Vous savoir enfin parmi nous, nous apporte espoir et courage, et je vous prie de me croire lorsque je vous assure, que j'étais, je suis et serais toujours prête à donner ma vie pour vous et notre cause.
- A donner sa.. vie ?
- Nous sommes tous prêt à tout les sacrifices, tu le savais déjà, Nath'...
- Oui, mais l'entendre par la bouche même d'une Chevalière, c'est strange... Athéna, faut absolument qu'on expédie vite fait cette guerre. Je ne veux pas d'autres morts.
- Moi non plus tu sais. Nous ferons notre maximum.

La déesse sourit à la fille aux cheveux verts. Celle-ci irradiait de franchise et de fierté.
- Je te suis reconnaissante pour ton dévouement, Solana. Je ferai tout pour m'en montrer digne, pour que nous atteignons notre idéal.
- Votre Majesté, je suis certaine que vous avez mieux à faire, mais ... Je reviens d'une mission assez éloigné de notre sanctuaire et j'avoue avoir un peu de mal à cerner notre situation actuelle, j'ai traversé les douze temples zodiacaux et ai appris la ... disparition d'un des nôtres, pourrais-je avoir l'audace de vous demander ... de quelle manière est-ce arrivé.
Athéna sourit encore, tout doucement, un sourire bienveillant et touché.
- Relève-toi, Solana. Je sais que cela peut sembler bizarre, mais j'ai tout mon temps, surtout pour parler aux Chevaliers. N'hésite pas à me demander quoique ce soit, ni à me déranger si tu le juge nécessaire.

=> Son sourire s'attrista, et elle se retourna vers la Statue d'un air pensif.
- Comme tu t'en doutes, la situation est grave... La prochaine Guerre Sainte est sur le point de démarrer. Hadès s'est déjà éveillé, et ses spectres commencent à se rassembler autour de lui. Je crois que c'est après la mort du Chevalier du Bélier qu'une expédition a été envoyée aux Enfers, en guise d'éclaireur. Composée de Leo, de Virgo et de Pisces, elle est pénétrée beaucoup plus avant en territoire ennemi que prévu. Pendant ce temps, Gemini sauvait Sagittarus, enfermé dans la 6ème prison. Malheureusement, Hades est intervenu, et, si le Sagittaire a été envoyé ici par une autre dimension, le Lion a dû porter secours aux Gemeaux et le ramener ici. Les Poissons sont revenus seuls. La Vierge a ensuite disparu, et je n'ai ressenti sa cosmo-énergie qu'au moment où elle s'éteignait...
Elle se tut un instant, un peu terrassé par la déclaration qu'elle s'apprêtait à faire, et qui la troublait autant que son réceptacle.
- Ruijin de la Vierge est mort...

=> Après un moment d'accablement imperspectible, Athéna se tourna vers Solana.
- Voilà, je n'ai plus rien à te dire sur ce sujet...
Son sourire revint à nouveau, un peu timide.
- Nous devons avancer. C'est le seul véritable moyen d'honorer les mémoires des Chevaliers morts. Avais-tu autre chose à me dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Lun 20 Déc 2010 - 15:07



Le Grand Pope, Représentant direct d’Athéna sur Terre, à la tête des Chevaliers, est à lui seul la base du Sanctuaire. Les chevaliers voient en lui un Leader, un Chef, qui, grâce à ses ordres et son intelligence, mènera avec une avance certaine cette guerre Sainte.
Récemment, le Pope avait envoyé des Chevaliers d’Or en missions. Habituellement, il aurait envoyé des Bronze ou des Silver, mais cette fois ci, l’intensité était plus grande. Il avait envoyé, par équipe de deux, des chevaliers en Enfers et au Sanctuaire Sous marin pour des missions de reconnaissance/Espionnage. De son trône, il patientait le retour de ces Chevaliers.

Un long moment se passa et les missions étaient achevées, Athéna était enfin apparue, le moment d’une cérémonie en son honneur devait avoir lieu. Le Pope fit charger a des Bronze Saint d’exécuter les préparatifs à cette occasion, Tel que placer les décorations, convoquer toute la chevalerie, etc.

Le moment de rencontrer Athéna était arrivée, et le Pope quitta son siège, vêtu de sa toge ainsi que de son masque, précieux masque… Il entra dans les appartements de la Déesse, celle-ci était apparemment en pleine discussion avec un Chevalier d’Argent. Dès son entrée le Silver Saint se mit à genou, signe de respect total envers la grandeur du Pope. Il s’adressa à la Déesse après avoir fait signe au Silver de quitter la Salle.

«Bon retour dans l’Enceinte du Sanctuaire, Déesse Athéna. Vous devez sans doute deviner qui je suis… Votre représentant direct, Le Grand Pope…»
Le dialogue engagé, la venue de la Déesse devait être une excellente nouvelle, un symbole d’espoir et de motivation pour tous les combattants, mais Le Pope restait de marbre derrière ce mystérieux masque. Il attendait, patiemment, la réponse à son accueil. Il prit la peine d’ajouter

«Afin d’informer le reste des Chevaliers de votre venue, mais aussi pour célébrer cet incroyable évènement, nous avons organisé la Cérémonie d’ouverture en votre honneur. Celle-ci aura lieu dans quelques heures, Veuillez vous préparer à cela»
Avec l’expérience qu’il a su acquérir avec le temps, le Pope savait que quelque chose préoccupait la Déesse, mais il ne savait trop quoi, il préféra mettre les choses au clair avant que la cérémonie ne commence.

«Désirez vous me faire part d’un élément important avant que je ne vous laisse vous préparer, et avant que la cérémonie ne commence?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mar 28 Déc 2010 - 16:51

- Avais-tu autre chose à me dire ?
Un bruit derrière la déesse attira son attention, et Athéna se retourna. Devant elle, une grande silhouette achevait l'escalade des marches. Solana s'agenouilla respectueusement, puis se retira sur un geste du nouveau venu.

=> Il était vêtu d'une tenu richement décorée, en tissu précieux bordé d'or, d'imposante épaulettes lui donnait une carrure impressionante tandis qu'un casque imposant ceignait son crâne. Mais ce qui attira le regard de Nathalie, c'était le masque qui cachait son visage. Une voix posée et grave en sortie.
- Bon retour dans l’Enceinte du Sanctuaire, Déesse Athéna. Vous devez sans doute deviner qui je suis…
- Euuh... Un mec moche et sans épaule ?
- Nath' ! C'est le Grand Pope !

- Votre représentant direct, Le Grand Pope.
- Magnifique coordination, remarqua l'humaine.
Nathalie se rappellait des révélations que Riku leur avait faites. Ce bonhomme ne lui inspirait pas confiance. Enfin, pas de préjugés, il allait devoir s'expliquer un chouïa...
- C'est une fille très masculine ? ajouta-t-elle.
- Pourquoi cette question ?
- Il ou elle porte un masque, non ?
- Mm, il s'agit de sa tenue de cérémonie... Cela simbolise la neutralité de ses décisions.

Ah oui, un peu trop neutre même... Le masque impassible fixait toujours le frèle corps. Un frisson parcouru l'échine de l'esprit de Nathalie.
- Je me doutais en effet de votre fonction, dit posément Athéna. Je vous remercie de votre accueil.
Tiens, elle le vouvoie, remarqua Nathalie. Etrange...
- Afin d’informer le reste des Chevaliers de votre venue, mais aussi pour célébrer cet incroyable évènement, nous avons organisé la Cérémonie d’ouverture en votre honneur. Celle-ci aura lieu dans quelques heures, veuillez vous préparer à cela.
- OUAIS UNE FETE !
- Pas vraiment non. Bien. Je suppose qu'elle aura lieu dans votre Palais.

=> Après une leger temps de réflexion, l'adulte reprit :
- Désirez vous me faire part d’un élément important avant que je ne vous laisse vous préparer, et avant que la cérémonie ne commence?
- IL NOUS TEND UNE PERCHE ! Saute sur l'occasion, p'tite déesse ! Demande à ce... qu'est-ce qui lui a prit de sacrifier tout ces Chevaliers !
- Oui, en effet, répondit calmement Athéna. J'aimerais que vous me parliez des missions que vous avez récemment fait mener. J'ai eu quelques apperçus au travers des rapports des Golden Saints, mais j'aimerais remonter à la source. En vérité, je voudrais que vous m'expliquiez pourquoi vous avez choisit cette approche.
Sa vois resta de marbre, mais Nathalie sentait sa propre colère gagner peu à peu la divinité.

=> Spontaénité et diplomatie se mélaient étrangement en ce corps encore en pleine puberté...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mer 29 Déc 2010 - 12:42

L’accueil du Grand Pope se fit peu accueillant, et celui-ci l’avait compris. Une ambiance pesante prônait les lieux, comme si quelque chose devait être dit, un secret peu être, un élément, une vérité, il ne le savait guère, mais en tout cas, il le voyait. Après ses paroles de bienvenue et de présentation, le Pope fit part à Athéna de ces paroles pouvant établir une ambiance sereine.

«Désirez-vous me faire part d’un élément important avant que je ne vous laisse vous préparer, et avant que la cérémonie ne commence?»
Un moment d’attente très court se présenta, apparemment, la Déesse ne perdit pas son temps pour répondre et sauta sur l’occasion, pour mettre les points sur les «i».

«Oui, en effet. J'aimerais que vous me parliez des missions que vous avez récemment fait mener. J'ai eu quelques aperçus au travers des rapports des Golden Saints, mais j'aimerais remonter à la source. En vérité, je voudrais que vous m'expliquiez pourquoi vous avez choisit cette approche.»
Remettrait-elle en question les agissements du Pope, ou voudrait-elle simplement qu’il lui explique sa façon de penser? Non… Il y avait autre chose. Cette déesse avait appris une vérité, et elle aimerait vérifier ses doutes. Elle cherchait sans doute à se rassurer, ou à justifier les dires d’un Gold Saint…

Ce Traitre… Il avait parlé… Il avait tout révélé à cette Déesse, ses plans, ses ambitions, ses actes, ce Gold Saint en qui le Pope avait confiance avait préféré lui mettre un couteau dans le dos… Il ne paierait rien pour attendre… En attendant, il fallait répondre à la Déesse, il prit un ton posé, et répondit de la manière la plus simple possible.


«Le control de la terre ne peut se faire sans sacrifice. Stratégiquement parlant, en ce moment, l’armée d’Hadès n’est pas encore totalement reconstituée, envoyer des Chevaliers d’Or pour infliger de sérieuses pertes était un choix judicieux.»
Cette discussion semblait s’étendre un peu trop, il fallait commencer les préparatifs et le Pope se devait de régler certaines tâches, et puis le fait de devoir se justifier le rendait un peu mal à l’aise. Il prit un autre temps d’arrêt, afin de laisser Athéna répondre, lui permettant de calmer ses doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mer 29 Déc 2010 - 21:24

=> Le Grand Pope marqua un long temps d'arrêt. Le silence était pesant au alentour de la Statue. Le représentant et sa déesse se dévisageaient sans sourciller. L'esprit de Nathalie assistait à la scène, juste à côté d'Athéna. Le regard fixe et métallique du masque semblait sonder la déesse, et ce regard là en aurait fait fuir beaucoup. Athéna avait la tête levée, et son regard indigo étincelait de détermination, et cette assurance là en aurait fait baisser les yeux à beaucoup. D'ailleurs, impossible de savoir s'il la regarde ou s'il s'est dérobé, avec ce foutu masque, remarqua l'humaine. Malgré les trésors d'impassibilité du Grand Pope (en grande partie du à ce fameux masque), Nathalie remarqua la tension qui était venu se nicher dans ses épaules. Elle aurait tellement en savoir plus... Raaah, si seulement ce #!£%! de masque ne lui cachait pas les yeux ! Si seulement elle pouvait se plonger dans ces miroirs de l'âme...

- Le contrôle de la terre ne peut se faire sans sacrifices. Stratégiquement parlant, en ce moment, l’armée d’Hadès n’est pas encore totalement reconstituée, envoyer des Chevaliers d’Or pour infliger de sérieuses pertes était un choix judicieux.
- Le contrôle ? relevèrent en même temps Nathalie et Athéna.

- Lapsus révélateur... nota l'humaine d'une voix froide. Apparement, Riku a dit vrai...
- Pas d'emportement Nath'. Nous ne luttons pas pour le contrôle de la Terre, reprit Athéna, mais pour sa protection. La planète n'appartient à personne sinon aux Humains qui en ont la responsabilité. Nous sommes là pour aider ses Humains et cultivez en eux l'Amour qu'ils ont enfouis dans leur coeur. Notre rôle est d'empécher l'arrivé de dieux despote, pas d'en devenir !
- "Sans sacrifice" pfff... Il y a sacrifice et execution ! Bien pratique pour se débarasser des gêneurs !! grogna l'humaine.
- Pas d'emportement Nath'. De plus, nous n'avons pas la même notion de "sacrifices". Les Chevaliers ont prêter allégence à leur idéaux autant qu'à moi, et ils savent ce qu'ils risquent. Pourtant, il y a une différence fondamentale entre mourir au combat et mourir en pion.

=> Athéna s'était redressée, le regard enflammé. Elle ressera encore l'étau de sa main sur le sceptre du Nike. Elle secoua sa longue cheveulure, et sans laisser le Grand popre répliquer, elle enchaina d'une voix vibrante.
- Oui, vous avez utilisé des Golden Saints comme des pions de votre échiquier ! Et ils n'en avait pas conscience ! Ce n'est pas ce que j'appelle un pouvoir de décision gouverné par la Justice. De plus, je vous signale qui si l'armée d'Hades est encore peu constituée, d'après ce que j'ai compris, relativement peu de Golden Saints sont présents au Sanctuaire. Seuls un Spectre a trouvé la mort, alors que nous avons déjà perdu deux Golden Saints. Ne me dites pas que c'était un risque à prendre Grand Pope, il s'agit d'une grave erreur stratégique.

=> Lors de la dernière remarque, la voix de la jeune fille avait retrouvé son impassibilité un peu malmener lors de sa tirade.
- Eumh qui s'est emporté ?
- Je sais, Nath', mais jouer ainsi avec les vies me révolte.
Elle n'était pas si énervée tout à l'heure
, remarqua l'humaine.
- Allez avoue ! lança-t-elle. Démonter son argument bancal était assez délectable, non ?
- Nath' ! Je ne suis pas une psycopathe !
- En tout cas, c'était marrant à écouter.
- Nathalie !
fit la déesse en riant.
- Je sais je sais, p'tite déesse... Nous devons être la perfection absolue, Saint-Marie-Madeleine, le modèle de la féminité, bla bla bla... Mais moi j'vis pas sur l'Olympe, j'suis humaine, alors je préfère être franche !déclama l'autre tout à fait comiquement.
- Tu me feras toujours rire, sourit Athéna.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Sam 1 Jan 2011 - 13:56

"Nous ne luttons pas pour le contrôle de la Terre, reprit Athéna, mais pour sa protection. La planète n'appartient à personne sinon aux Humains qui en ont la responsabilité. Nous sommes là pour aider ses Humains et cultivez en eux l'Amour qu'ils ont enfouis dans leur cœur. Notre rôle est d'empêcher l'arrivé de dieux despote, pas d'en devenir ! De plus, nous n'avons pas la même notion de "sacrifices". Les Chevaliers ont prêté allégeance à leur idéaux autant qu'à moi, et ils savent ce qu'ils risquent. Pourtant, il y a une différence fondamentale entre mourir au combat et mourir en pion."
Telles étaient les paroles accusatrices de la Déesse qui paraissait irritée. Le Grand Pope savait que ce n’était pas finit, qu’il allait devoir endurer d’autres paroles, et préférait rester totalement opaque à ces accusations, et restait de marbre, regardant, derrière ce masque, et affrontant de face les propos. Une seule remarque frappa le Pope, le «Mourir en pion», cette phrase n’était pas dite au hasard, cette Déesse avait appris quelque chose, et les doutes du Pope se confirmaient…

"Oui, vous avez utilisé des Golden Saints comme des pions de votre échiquier ! Et ils n’en avaient pas conscience ! Ce n'est pas ce que j'appelle un pouvoir de décision gouverné par la Justice. De plus, je vous signale qui si l'armée d'Hadès est encore peu constituée, d'après ce que j'ai compris, relativement peu de Golden Saints sont présents au Sanctuaire. Seuls un Spectre a trouvé la mort, alors que nous avons déjà perdu deux Golden Saints. Ne me dites pas que c'était un risque à prendre Grand Pope, il s'agit d'une grave erreur stratégique."
Une erreur stratégique? Absolument pas, Le Grand Pope savait très bien ce qu’il faisait et ce qu’il voulait obtenir au résultat final. La Déesse en avait terminé pour l’instant, c’était donc au tour du Pope de se défendre. Impassible, dénué d’émotion, en tout cas, il le faisait paraitre ainsi, il répondit.


"Déesse, Je vous prie de reprendre votre calme afin que je puisse m’exprimer. Le «Contrôle» de la terre assure une plus grande sécurité, plutôt que de la laisser libre d’actes. Les Chevaliers, à leurs arrivées, se dévouent entièrement à cette cause, au péril de leurs vies. En D’autres termes, ils sont des Pions, des Soldats qui sont fiers de représenter la justice comme cause. Le Voyage en Enfers nous à permis d’être informer de qui est déjà présent en ces lieux, et en plus cela nous à permit de réduire leurs effectif."
Le temps n’était plus aux paroles, il fallait commencer la Cérémonie le plus tôt possible, le Pope se devait de proposer une solution alternative à ce conflit qui ne pouvait s’étaler une éternité.

"Puis-je vous demander de reporter cette discussion, afin de permettre la Cérémonie de se mettre en place? Nous aurons l’occasion d’en reparler une fois celle-ci clôturée."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Sam 1 Jan 2011 - 20:51

=> Le Grand Pope avait encaissé la déclaration d'Athéna sans broncher. Le masque n'ocillait pas. Rien ne bougeait chez cet homme. C'est pas vrai, c'est un androïde ce type, pensa Nathalie. Ou une statue. Mais en tout cas, il restait aussi impassible. C'est d'ailleurs d'une voix dénudé de toute émotion qu'il répondit à la divinité.

- Déesse, Je vous prie de reprendre votre calme...
- Mais on EST calme, espece de dictateur d'operette !
- Chht Nath' !

- ...afin que je puisse m’exprimer. Le «Contrôle» de la terre assure une plus grande sécurité, plutôt que de la laisser libre d’actes. Les Chevaliers, à leurs arrivées, se dévouent entièrement à cette cause, au péril de leurs vies. En D’autres termes, ils sont des Pions, des Soldats qui sont fiers de représenter la justice comme cause. Le Voyage en Enfers nous à permis d’être informer de qui est déjà présent en ces lieux, et en plus cela nous à permit de réduire leurs effectif.
- De réduire leur effectif ? Mais il est sourd ou quoi ? Et notre effectif il a pas été réduit par tes idioties peut-être ?
- Ruijin était déjà de retour des Enfers
, remarqua la déesse.
- Et Ryo abandonné là-bas ? T'as oublié ça ? Et son frère ? Et Riku, et Kaze, et tous les Golden Saints envoyés là-bas comme à la potence ? T'as oublié ça aussi ? cria presque Nathalie.
- Non...
La voix de la déesse s'était faite murmure.
- Alors fais-moi le plaisir de répondre comme il se doit à ce type p'tite déesse, ou je te préviens, c'est moi qui vais le faire !
- Puis-je vous demander de reporter cette discussion, afin de permettre la Cérémonie de se mettre en place? Nous aurons l’occasion d’en reparler une fois celle-ci clôturée.
La voix grave du Grand Pope était venu interrompre cette discution animé.
- Reporter ? releva la déesse.

=> Au son de sa voix, on devinait qu'elle avait pris sa décision. Elle fixa à nouveau sonn regard indigo dans celui métallique de son représentant, et dit d'une voix déterminée.
- Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous presser, Grand Pope. Si les Chevaliers ne sont pour vous que des pions, cela ne devrait pas vous déranger de les faire patienter un petit peu.
- Oh yes ! YES !
- Il me semble que cette discution est trop importante pour être dérangée. Je tiens à ce que vous sachiez que je n'approuve absoluement pas votre manière de faire. A partir de maintenant, vous me ferez par de vos intentions avant de donner des ordres de missions aux Chevaliers.
- Attends, t'es en train de te donner le droit de veto, là ?
- De NOUS donner le droit de veto.
- ... Tu gères.

- Ceci est bien sûr provisoire.
- HEIN ?
- Je compte sur vous pour annoncer votre démission lors de la Cérémonie. Vous resterez ensuite en fonction jusqu'à la nomination de votre successeur.
Nathalie marqua un temps de surprise, puis un grand smile illumina son visage : enfin la p'tite déesse portait le coup décisif. Et quel coup ! Un coup de théatre ouais !

- Je n'ai plus qu'une chose à vous demander, reprit Athéna.
Nouveau silence.
- Enlevez votre masque s'il vous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Jeu 6 Jan 2011 - 20:45

Une ambiance glaciale pesait en cette journée hivernale au Sanctuaire. En effet, la prise de contact entre La Déesse Athéna et Le Grand Pope était loin d’être joyeuse. Celle-ci avait apparemment apprit des informations troublantes concernant les faits récents du Pope, et lui avait fait part de cela. Une bataille d’argument fit rage entre les deux leaders du Sanctuaire, qui aurait le dernier mot?

Le Grand Pope avait demandé, afin de calmer un peu les choses, de reporter cette discussion à un autre moment afin de pouvoir célébrer la venue d’Athéna comme il se devait. Chose qui ne semblait pas convenir à la Déesse. Celle-ci, d’un air plus que certain, prononça ces paroles.

«Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous presser, Grand Pope. Si les Chevaliers ne sont pour vous que des pions, cela ne devrait pas vous déranger de les faire patienter un petit peu.»
De telles paroles firent penser au Pope que le pire était à craindre. Elle n’avait absolument pas apprécié les faits, et cette remarque le confirma. Le Pope garda un silence froid, tout comme l’atmosphère actuel, l’ambiance terne, et écoute, la suite des dires.

«Il me semble que cette discussion est trop importante pour être dérangée. Je tiens à ce que vous sachiez que je n'approuve absolument pas votre manière de faire. A partir de maintenant, vous me ferez par de vos intentions avant de donner des ordres de missions aux Chevaliers.»
Une garde à vue… Comment osait-elle doutait et remettre le Jugement du Pope en doute, elle qui venait d’arriver. Le Pope avait su garder l’ordre dans le Sanctuaire jusqu'à présent, en prenant ses décisions, cette punition ne lui plaisait pas du tout. Le Pope estimait qu’elle avait terminé de parler, avec cette mise en garde, et attendant sans doute une réponse. Il s’apprêtait à répondre un argument quand elle lâcha dans la foulée

«Ceci est bien sûr provisoire.»
Intérieurement, Le Pope sourit, il était quelque peu soulagé. Une fois qu’il aurait gagné la confiance de la Déesse, celle-ci ne le surveillerait plus. Cela lui convenait déjà mieux. C’est à ce moment qu’il allait accepter, avec mépris, cet ordre de la Déesse, quand Encore une dernière déclaration, la plus importante, sortit des lèvres de la Déesse qui paraissait toujours aussi déterminée

«Je compte sur vous pour annoncer votre démission lors de la Cérémonie. Vous resterez ensuite en fonction jusqu'à la nomination de votre successeur.»
QUOI? Mais comment ose telle? Lui ôter son Titre de Pope, Après tout ce qui était accomplit, et tout ce qui devait être accomplit?! Une telle annonce ne pouvait rester inaperçue. On pouvait ressentir une sensation étrange se dégager du Pope. Était-ce de la stupéfaction? Du dégout? De la haine? Tout ce qui était sur… C’est que c’était négatif…

La main du Pope commençait à trembler, il semblait hésiter à faire quelque chose, Non. Il allait faire quelque chose, une concentration de cosmos se concentrait, légèrement, doucement, une boule de haine se formait, quand soudain.

«Je n'ai plus qu'une chose à vous demandé»
Tout se calma, la main Du Pope cessa de trembler, que pouvait-être cette dernière chose? Après tout ce qui avait été dit? Il voulait savoir, et écouta…

«Enlevez votre masque s'il vous plaît»

Un long… très long moment de silence se marqua, ou les deux individus se regardaient… Dévoiler l’identité derrière le masque… Dévoilé ce qui se cache derrière la vérité… S’en était trop… Après une mise en garde à vue, une Démission forcée, et enfin… S’en était trop, beaucoup trop…

D’un coup, un flux de cosmos se déchaina, repoussant tout ce qui se trouvait à proximité, cette aura négative, ce cosmos sombre, émanant du Pope, qui, derrière ce masque, paraissait impassible, dégageait une telle émotion… Que se passait-il exactement? Tout se passait si vite, Rien ne pouvait deviner cette explosion de présence, telle était celle du Pope. Il s’adressa à Athéna, montrant enfin son point de vue.

«Le Chevalier d’Or des Gémeaux ne paie rien pour attendre… Sa trahison ne sera pas oubliée… Nulle ne peut me détrôner, J’ai des projets, de GRAND projets, et aucun frein ne sera permis, AUCUN! Tous ceux qui ne me suivent pas seront ERADIQUER!»
Les traitres devaient être éliminés… Riku et… Athéna… Eux seuls savaient, eux seuls devaient mourir, pour le bon déroulement des évènements, dans cette pièce isolée, nulle ne pouvait ressentir, mis à part Athéna, les actions du Pope. Celui-ci concentra une sphère violette dans sa main, elle avait des petites étincelles, cela semblait un grand Concentré d’énergie négative, de l’énergie puissante, très puissante.

~ NEGATIVE DENSITY ~


Il lâcha, tel un obus, cette énergie concentrée sur la Déesse elle-même. Le Pope paraissait si puissant, que l’on pouvait lui comparé une présence similaire à une Divinité. La Déesse était dans une posture délicate, et sa réaction restait sur le point mystérieux. Allait-elle subir cette attaque sombre du Pope ou allait-elle savoir se défendre… L’avenir du Sanctuaire se jouait ici. Lequel des deux Leaders allaient avoir le dernier mot?
______________________________________________________

BATTLE STATS
______________________________________________________

Athéna VS Grand Pope

300% Hp
300% Cp - 70% = 230% Cp
300% Ep

Attaque Utilisée:

~ Negative Density ~ Attaque Puissante ~ 40% Hp ~70% Cp
Le Grand Pope crée un Sphère d'énèrgie négative condensée d'élèctricités.
Cette attaque peut toucher jusqu'à 3 adversaires et ne peut être contrée.
Les adversaires sont neutralisés pendant un tour et ne peuvent réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mar 11 Jan 2011 - 0:23

=> La neige s’était remise à tomber. Les flocons virevoltaient sur la Statue d’Athéna, jouant gaiment avec le vent qui les faisait tournoyer. Au milieu de cette joyeuse ronde, un étrange face à face battait son plein. Deux personnes, que tout séparait, âge, patrie, idéaux, se dévisageaient avec une incroyable intensité. Une bourrasque glacée secoua les cheveux violet de la jeune fille, en parfaite symétrie avec ceux de l’adulte.
- Je compte sur vous pour annoncer votre démission lors de la Cérémonie. Vous resterez ensuite en fonction jusqu'à la nomination de votre successeur.
- Oh YEEES !

=> La fausse complaisance du Grand Pope vola en éclat. Après le filtrage des ordres, qu’il était encore prêt à accepter provisoirement, cette sentence de démission…
- Euh p’tite déesse ? Y fait peur l’autre, là… On dirait qu’il a bouffé des déchets radioactifs…
Cela était dit d’une façon un peu directe, mais des sortes de radiations sombres émanaient du corps drapé de sa somptueuse tenue de cérémonie. Nathalie ne savait pas trop de quels sentiments ce halo inquiétant était fait, quoiqu’elle sache que c’était dévastateur, pour qu’elle l’eu ressentit. Cet écrin de ténèbres était noir, tout comme les pensée qui s’agitaient sous le masque figé du représentant. Athéna, quant à elle, surveillait du coin du cosmos la puissante sphère d’énergie haineuse qui se formait peu à peu dans la main du Grand Pope. Elle prit cependant le risque de terminer ce qu’elle était résolu à dire.
- Je n'ai plus qu'une chose à vous demander…
Leger relâchement. La large main de l’adulte stoppa ses soubresauts. Attente. Le masque impassible ne bougeait pas.
- Enlevez votre masque s'il vous plaît.
Voix tranquille. Le silence. Ce fut à nouveau la chape de plomb de ce dieu aux multiples visages qui tomba sur les trois statues, toutes plus immobiles que les autres.

=> Soudain, une explosion d’énergie balaya tout sur son passage, et un cosmos négatif se déversa à flot sur la terrasse.
- Athéna, attention, dans sa main !
- Je sais
, souffla la déesse sans un regard pour la sphère destructrice. Son regard indigo garda toute son intensité.
Le Grand Pope avait enfin cédé à la tentation, plus rien ne le retenait.
- Le Chevalier d’Or des Gémeaux ne paie rien pour attendre… Sa trahison ne sera pas oubliée… murmura-t-il d’une voix vibrante de haine.
Les grands yeux divins le fixaient toujours, dans une calme et provocatrice dignité. L’autre cria, dans sa frénésie hystérique :
- Nul ne peut me détrôner, j’ai des projets, de GRAND projets, et aucun frein ne sera permis, AUCUN ! Tous ceux qui ne me suivent pas seront ERADIQUER !
- Un fou, un fou furieux… Faut le faire enfermer ! Et il est resté aussi longtemps à la tête du Sanctuaire ??
Les pupilles mauves de la déesse restaient immuables dans leur assurance déterminée.

~ NEGATIVE DENSITY ~

- ATHENA !

=> Nathalie, un instant, avait pris le contrôle du corps, et entrainée par son élan, s’était décalée d’un effacement du bassin. De justesse. La boule de foudre violette l’effleura presque, avant de s’écraser contre le dallage derrière elle. Le cratère fumant qui restait de l’impact témoignait bien mieux que n’importe quel maître d’arme sur la puissance de l’offensive. Elle retourna contre le Grand Pope un regard emplit de colère. Ses sourcils s’étaient froncés sur ses immenses yeux de crépuscule, jetant des éclairs bien plus terribles que ceux de l’attaque de son adversaire.
- Ah oui, vous avez décidé d’attaquer ? C’est pas très malin de profaner cet endroit, le Sanctuaire, celui des idéaux de Paix et de Justice ! lança-t-elle d’une voix railleuse. Vous croyez peut-être que vos « pions » sont trop idiots pour s’apercevoir maintenant que vous les avez manipulés ? Oh, mais suis-je bête ! Ils sont bien moins débiles. Eux, au moins, ne se laissent pas si facilement submerger par leur colère ! C’est ce qu’on appelle des bons combattants, vous savez ? Le genre de truck que vous n’êtes pas, acheva-t-elle, implacable.

=> Nathalie raffermit sa prise sur le sceptre de Nike : elle avait beau provoquer le Grand Pope et afficher un air espiègle, elle n’en menait pas large. Elle ne s’était jamais battue de sa vie, du moins jamais avec un dingue qui maîtrisait le cosmos, capacité qu’elle n’avait pas encore tout à fait saisi… Bon, au moins, son adversaire semblait avoir perdu le sens des réalités, même si cela n’allait sûrement pas durer, et il la sous-estimait certainement vu sa frêle apparence. Cela faisait déjà deux points positifs pour elle, non ? Il ne restait plus qu’à les exploiter.

=> Athéna, elle, souriait malgré son anxiété : son réceptacle n’avait pas envisagé une seule fois de demander de l’aide, elle en était sûre. Une vraie déesse de la guerre ! Elle irait loin, cette humaine…



______________________________

300% Hp
300% Cp
300% - 70% + 50% (récupération) = 280 % Ep
______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Jeu 24 Fév 2011 - 18:24

La fulgurante attaque du Pope n’avait pas pour autant prit de court la Déesse qui arriva, de justesse, certes, mais très finement a évité l’attaque qui détruisit une partie de la pièce. L’empereur des Chevaliers ne s’attendait pas à ce que Athéna aie reprit ses aptitudes à se battre, si rapidement, et avec ce nouveau corps.

Athéna changea soudainement de comportement, la colère se fit ressentir, en aucun cas sans doute elle ne tolérerait de violence en ces lieux, et surtout à ce moment. Elle s’adressa effectivement au Pope, alors que la fumée crée par l’attaque se dissipait.

«Ah oui, vous avez décidé d’attaquer ? Ce n’est pas très malin de profaner cet endroit, le Sanctuaire, celui des idéaux de Paix et de Justice ! Vous croyez peut-être que vos «pions» sont trop idiots pour s’apercevoir maintenant que vous les avez manipulés ? Oh, mais suis-je bête ! Ils sont bien moins débiles. Eux, au moins, ne se laissent pas si facilement submerger par leur colère ! C’est ce qu’on appelle des bons combattants, vous savez ? Le genre de truck que vous n’êtes pas»
Frêles paroles, si tout cela arrivait, ce n’était qu’a cause de cette Déesse qui n’aurait jamais du revenir. Rien ne pouvait plus arrêter le Pope qui était prêt à utiliser la manière forte pour vaincre. Il prit la peine, même si ce n’était pas très important de répondre aux dires de la Déesse.

«On voit que tu n’as Rien compris! La colère est une Source, Une voie qui te permet de diriger, C’est ce qui mènera les chevaliers à la Victoire! La Paix n’est qu’une utopie, un rêve pour ceux qui veulent y croire, Tout se mérite, Par la Domination Absolue
On pouvait sentir de l’obstination, ou plutôt de l’admiration quand Le Pope exprimait son avis, tel un fou pour son invention ou sa trouvaille. La Bataille ne faisait que commencer et ce combat s’annonçait… Dantesque.

Etrangement, le Pope avait changé dans sa façon de parler à Athéna, il ne la vouvoyait plus mais il la tutoyait. Signe qu’il ne la respectait plus. Il était bien fixé à l’idée d’exterminer sa cible, pour ne plus laisser de trace…

«Regarde, ce que la Colère peut engendrer! Tu va sombrer dans les ténèbres de ton propre cœur, sois terrifiée, rongée, dévorée par tes angoisses les plus profondes!»
Tout à coup, Le Pope concentrait à nouveau cette énergie sombre autour de lui. Un étrange gaz se créa, ressemblant très fortement à de la fumée de couleur bleue. Ses propriétés étaient encore inconnues, aucune odeur particulière.

Le Pope se pressa de dirigé cette mystérieuse fumée vers la déesse, d’un geste violent. Elle se dirigeât rapidement et entoura la Déesse, jusqu'à l’en pénétrer totalement. Les yeux d’Athéna se troublèrent, elle était sous l’influence de l’attaque…

Negative Memory… Une technique considérée comme interdite… Cette fumée, entourant son adversaire… Le plonge dans son subconscient et le fait interagir avec des moments ou des personnages de son passé… Une technique terriblement difficile à maitriser mais aux effets dévastateurs sur ses victimes… Le Pope ne pouvait savoir ce que la Déesse voyait, Mais il voyait bien qu’elle était en train de vivre des moments douloureux de son passé… Il décida de patienter un moment, profitant de l’absence de la Déesse pour créer une barrière empêchant toute autre personne d’entrer…


~ Negative Memory : A l’intérieur de Nathalie ~

Il faisait presque nuit… Le soleil couchant semblait fusionné avec l’étendu et infini Océan… Bercés par des vagues apaisantes… Le Ciel, d’une couleur rouge cramoisi, cédait peu à peu sa place à un Bleu profond et à ses premières étoiles, petites lueurs décorant le ciel…

Au bord de la plage… Quatre adolescents contemplaient ce beau spectacle tout en étant allongés, ensemble, sur le sable chaud… Ils semblaient soudés, inséparable… On pouvait voir deux filles et deux garçons...

- Ce qu'elles sont belles... murmura le premier garçon.
- Bah, pas de quoi s'extasier, ce sont juste des points lumineux. fit le deuxième, d’un ton lassé
- Des points lumineux, peut-être, mais ils ont tant de choses à nous raconter... chuchota une des filles, avec des cheveux bruns.
- Ha ha! Arrête, tu vas pas me dire que tu crois à ces vielles légendes grecques quand même? redit le garçon, tout en riant.
- Rigole pas! La mythologie n'est peut être pas vrai, mais elle existe depuis des millénaires et elle a toujours autant de chose à nous apprendre!
- Je suis d'accord avec toi. Il y a plusieurs histoires derrière ses étoile, mais les Grecs ont vraiment inventé la plus passionnante. T'en pense quoi, Nath ?
- ...
- Youhou Nath'?!
- Hein quoi ?
- Tu pensais à quoi ?
- J'me disais qu'on avait de la chance.
- De la chance ?
- Oui. Nous habitons un monde merveilleux, où l'infini cotoie le minuscule, et nous sommes là, tous les quatres, ensemble.
- On dirait que les étoiles veillent sur nous.
- C'est exactement ce que j'allais dire, Sarah.
- Bon, moi je rentre, z'êtes trop philosophique pour moi. dit-il en se levant.
- T'as raison, il se fait tard, faisant de même. Vous v'nez, les filles?
- Partez devant, on vous rejoint.
- D'accord.

Les deux jeunes filles restèrent donc un moment entre elles. Une trentaine de minutes sans doute… Lorsqu’une des deux, la brune de cheveux, commença à avoir froid et décida de rentrer…

- Je retourne à l'orphelinat. Tu viens?

A ce moment, Nathalie reprit le contrôle de sa personne… La Scène avant paru comme un rêve, ou un souvenir. Ici, elle pouvait agir, répondre, elle vivait bien la scène comme si elle y était… Comme si elle était revenue des années auparavant… Son amie la regardait, après lui avoir posé cette question. Qu’allait faire Nathalie, Se souviendrait elle de ce passage troublant de son existence?

______________________________________________________

BATTLE STATS

______________________________________________________

Athéna VS Grand Pope

300% Hp
230% Cp - 100% Cp = 130% Cp
300% Ep

Attaque Utilisée:

~ Negative Memory ~ Attaque Puissante ~ 0% Hp ~100% Cp
Le Grand Pope crée une Fumée Noire qui plonge son adversaire dans son subconscient et le faire passer des moments de son passé ou le fait intéragir avec des personnages de celui-ci.
Cette technique ne peut être évitée, Parée ou Contrée.
La cible est piégée et ne peut rien faire pendant 5 tours.
Elle ne peut pas utiliser de techniques, Esquiver les attaques adverses, Récupéré des Hp, Cp ou Ep. Ni Utiliser sa Capacité Spéciale.
En revance, Selon les actions de la victime dans son subconscient, des effets secondaires apparaîtrons.

*Certains passages ont été reprit depuis l'histoire de Nath'*

[Ce Post à été réalisé car il était du. Il permet aussi de se rapeller les bons moments passés. ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Dim 6 Mar 2011 - 21:23

=> Nathalie venait de provoquer le Grand Pope. Super. Elle s’apprêtait déjà à éviter une prochaine attaque qu’elle prévoyant puissante mais lancée à la one again, ce qui était, soit dit en passant, le but de ses paroles commando-suicidaire. Athéna avait compris son stratagème, simple mais relativement efficace, et se tenait prête à épauler son amie. Finalement, malgré leurs prévisions, leur adversaire prit la parole.
- On voit que tu n’as Rien compris! La colère est une Source, Une voie qui te permet de diriger, C’est ce qui mènera les chevaliers à la Victoire! La Paix n’est qu’une utopie, un rêve pour ceux qui veulent y croire, Tout se mérite, Par la Domination Absolue !
En fait, les paroles ambitieuses et chaotiques ne surprirent ni l’une ni l’autre des deux jeunes filles. Il était obstiné, orgueilleux et fier à la fois de développer sa théorie devant son obstacle majeur, comme un chat prend plaisir à faire jouer ses griffes et sa souplesse devant la souris. L’humaine poussa un sifflement.
- Il a plus qu’à nous expliquer longuement son plan de domination du monde en ponctuant chacune de ses phrases d’un rire sardonique pour coller parfaitement au rôle du méchant pathétique d’un mauvais téléfilm !
- Tu en a vraiment besoin pour comprendre ses intentions ?
demanda Athéna, surprise.
- Bien sûr que non, c’est justement ça qui rend ces types pathétiques…

=> Nathalie reporta son attention sur le Grand Pope, qu’elle n’avait pas quittée des yeux.
- Et moi qui m’attendais à découvrir une super bombe nucléo-cosmique ou le cinquième élément… ! C’est CA, votre arme absolue ? La Colère ?! Supérieure à la Paix ? Eh bien, je vous propose, on rediscute de ça quand vous aurez perdu hein ?
Elle se tu, une lueur provocatrice dans les yeux. Elle devait continuer à le provoquer.
- Pitié, qu’il y ait quelqu’un pour l’arrêter, pria cependant la jeune humaine.
Son adversaire n’avait pas paru l’entendre. Il reprit d’une voix assurée.
- Regarde, ce que la Colère peut engendrer! Tu vas sombrer dans les ténèbres de ton propre cœur, sois terrifiée, rongée, dévorée par tes angoisses les plus profondes!
Soudain, la violette sentit une étrange odeur se répandre dans l’air. Ce parfum… Il lui disait quelque chose… Elle ne savait pas trop quoi, mais elle était persuadée qu’elle l’avait déjà sentit. Quand elle reprit ses esprits un instant troublés, elle vit qu’un étrange gaz bleu tournoyait doucement près de l‘adulte.
- Nathalie, éloigne-toi !! cria Athéna.
Trop tard. D’un geste brusque, le Grand Pope avait dirigé les volutes paresseuses vers elle. Bercé par la senteur douce et rassurante (c'est-à-dire qui puait le danger à plein nez venant d’un mec comme lui), elle sentit ses sens lui échapper un à un et elle sombra dans le fleuve de ses souvenirs. Avant de se détacher totalement du monde, elle eut le temps de répéter sa prière muette.
- S’il vous plaît, arrêtez-le…



Negative Memory : A l’intérieur de Nathalie



- Eh, Nath’ ! Eh oh puce, tu m’entends ?!
Nathalie ouvrit lentement les yeux. Elle était allongée dans le sable fin. Au-dessus d’elle, la voute étoilée scintillait doucement au rythme d’une ode improbable, celle du murmure de l’Océan. Elle reconnut l’odeur qui l’avait tant perturbé : c’était celle du sel et du grand large.
- Aie, mais qu’est-ce que je fais là ? marmonna-t-elle en s’asseyant.
Elle se massa les temps : elle avait une légère migraine.

- Ah bas enfin ! Mâdemoiselle émerge ! lança une voix enjouée près d’elle.
La violette se figea. Cette voix, elle l’a connaissait. Elle l’a connaissait même très bien, pour avoir durant de longues nuits d’hiver pleuré à son souvenir. Elle leva les yeux. Campée sur ses pieds, les mains sur les hanches, une jeune fille lui faisait face. Grande pour son âge, fine et élancée, ses cheveux noirs faisant ressortir le hâle de sa peau et la blancheur de son sourire espiègle. Une juive.

- Sarah…
- Oui c’est moi. Bon tu viens ou pas ?
- SARAH !
Le cri avait jaillit, sincère, confus, heureux, tout ce qui a trait au bonheur en ce bas monde. La jeune violette aussi avait jaillit sur son amie. Comme un torrent joyeux, elles roulèrent ensemble dans le sable en riant. Et, pour la deuxième ou troisième fois de sa vie, Nathalie eut l’avantage dans ce jeu de lionceau. Elle cloua son amie à terre, les deux mains sur ses épaules. Elles étaient hors d’haleine, mais cela n’empêcha pas la brune de blaguer.
- Eh ben Nath’, tu progresse ! Tu m’as eu cette fois, mais que ça ne devienne pas une habitude…
- Sarah…
Elle était hébétée, incapable de dire autre chose. C'était trop. SOn amie était là, souriante, comme l'avait toujours été.
- Oui euh… tu peux me liberer maintenant ? reprit l’autre avec maladresse. Mais… ça va ? T'as une drole de tête ! Je t’ai fait mal ?!
Nathalie s’écroula près de son amie en tremblant de bonheur.
- Ah ça, si tu savais comment tu m’as fait mal… sourit-elle. Hugo et Cédric seront tellement heureux de te revoir !
- Heureux ?! Mais qu’est-ce que tu racontes ? Je sais que nous sommes tout à fait INDISPENSABLES au groupe, mais ils peuvent bien attendre jusqu’à demain matin pour nous retrouver à l’orphelinat, railla la fillette.
La jeune fille aux yeux violets ne l’écouta même pas. Elle jubilait.

- Athéna, Sarah… Sarah est vivante ! C’est pas génial ça ?! J’avais tellement peur qu’Hadès lui fasse du mal s’il connaissait mon passé… !
Aucune réponse. L’humaine s’inquiéta tout d’un coup.
- Athéna ? Ca va ?

Mais aucune silhouette diaphane ne se manifesta, aucune voix ne s’éleva dans sa tête. Pleine d’appréhension, elle se redressa brusquement sous le regard étonné de Sarah, et passa fiévreusement sa main sur son collier. Nike n’apparue pas.

=> Cela fit à Nathalie un effet de tremblement de terre. Athéna ne répondait pas. Nike ne se matérialisait pas. Soudain, les paroles de son ami la percutèrent de plein fouet.

- Tu as dit qu’Hugo et Cédric nous attendaient à l’orphelinat ?!
- Euh… oui… Qu’est-ce qu’il y a Nath’, tu es toute bizarre… ?
Oui, en regardant avec plus d’attention la scène, elle se rappellait. Lorsqu’elle avait douze ans, le soir de la mort de Sarah, les deux garçons étaient partis avant elles après une après-midi plage. Sarah les avait bientôt suivit, et c’est là que… Mais après, elle était partie pour le Sanctuaire ! Athéna, Ryo, Kaze, Riku, elle les avait bien rencontrés ! C’était tellement réel, mais pourtant…
- Je deviens folle.
Elle devait se rendre à l’évidence.

- Nath ? Nath’, tu m’inquiète là, fit la brune d’une voix anxieuse.
La violette se tourna vers elle, et lui offrit son plus beau sourire.

- Sarah, je crois que je viens de faire un rêve vraiment très, très étrange…

=> Sarah explosa de rire. Assise dans le sable, elle avait écouté le récit de son amie sans aucun sérieux, et Nath’ savait pertinemment qu’elle allait écoper des blagues sur ce sujets durant au moins un millénaire.
- Tu… tu as rêvé que tu étais la réincarnation d’Athéna ? hoqueta la brune. Tu prends la grosse tête, Nath’ !
Elle repartit dans un nouveau fou rire et Nathalie la suivit allègrement. Parler à son amie lui avait fait un bien fou, et maintenant elle avait rangé son histoire dans un coin de sa mémoire comme ses si rêves nombreux rêves insolites. Finalement, elle se leva.
- [color=indigo]Allez viens, les garçons doivent nous attendre[/color], sourit-elle.
- Oh oui ! Attention tout de même, il y aura sans doute un dangereux psychopathe sanginaire dans ma chambre !
Les deux amis s’éloignèrent en riant en chœur. Nathalie avait le cœur léger : perdre son amie, même en rêve, avait été une véritable torture.


Retour à la statue d’Athéna




=> Athéna avait perçue le changement.
- Nathalie ! appela-t-elle d’une voix inquiète. Ca va ?
Mais, perdue dans un univers connu d’elle seule, son réceptacle ne réagit pas. De plus en plus anxieuse, la déesse prit néanmoins le contrôle du corps, et braqua son regard d’améthyste vers le masque du Grand Pope. Elle ne pouvait pas lui demander ce qu’il était arrivé, personne ne devait savoir précisément la différence entre elle et Nathalie. Surtout pas son adversaire. Puis, comme un éclair, elle se rappela, ayant un bref instant accès à sa monstrueuse mémoire de déesse millénaire. Elle connaissait cette attaque.
- Negative Memory, une technique que j’ai interdite il y a voilà plusieurs siècles. C’est une honte de pratiquer cette attaque, mais cela ne m’étonne pas de vous. J’espère bien que c’est la première fois que vous utilisez cette attaque… et que ce sera la dernière.
Au fur et à mesure de ses paroles pleines d’assurance, son cœur se serra. Nathalie était plongée dans les parties les plus noires de son passé. Elle ne s’en remettrait peut-être pas. Nombreuses sont les personnes qui en ressorte détruite, l’âme et le cœur en lambeaux. Athéna ne se permis pas de divaguer un seul instant de plus, et se reconcentra pleinement sur le combat. Son corps se nimba d’une aura dorée.
- Vous allez regretter que votre attaque n’ait pas fonctionné sur moi…

=> Elle ouvrit sa paume. Soudain, une myriade de traits de lumière éclaira le Sanctuaire, traversant l’air pur du Sanctuaire avec facilité. Il en venait de partout, à vive allure, mais la plupart semblaient jaillir du soleil même. Certains remontaient gracieusement à l’assaut du ciel, avant de descendre en une majestueuse parabole. Ils dansait, tous, ils dansait un ballet universel, bondissant, fuyant, tourbillonnant avec la Vie elle-même. Tous finissaient par se précipiter sur le Grand Pope.

=> Living Sunshine. La Lumière vivante.





EDIT : Ha ha j'avais oublié mes stats...............

______________________________

300% Hp
300% - 55% = 245% Cp
280 % Ep

*Living Sunshine* ~ Attaque faible ~ 35% Hp ~ 55% Cp
Une multitude de rayons dorés fendent l'air et transpercent l'adversaire.
Cette attaque peut toucher jusqu'à deux adversaires
Pour être esquivée, les adversaires doivent utiliser 50% Ep au lieu de 30% Ep

______________________________


PS : Même si le grand jeu dans ce topic était de vraiment nous surprendre, j'ai peut-être un peu forcé sur ma dose de coup de théatre...
Si cela dérange vraiment le RP que Athéna soit consciente, préviens-moi, j'éditerai.
Mais profiter de la coexistence des esprits était trop alléchant pour que je me retienne =P



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Sam 30 Juil 2011 - 15:59

L’affrontement entre les deux Leaders du Sanctuaire se poursuivait d’une façon on ne peut plus intensive. Le Pope avait décidé d’écourter la durée de ce combat en utilisant une technique qui était tellement puissante et dévastatrice qu’elle avait été interdite par Athéna elle-même.

Cette redoutable Arcane, nommée «Negative Memory», plongeait la cible dans son subconscient et la faisait vivre, comme si c’était la réalité, des moments de son passé en faisant interagir des personnages disparues dans des scènes tragiques. Cette technique donnait l’illusion du rêve ou les personnes qui sont chères sont présentes. Seulement, à son retour à la réalité, la victime subit une prise de conscience et se voit infligée une deuxième fois d’un douloureux moment.

Le Pope avait donc lancé cette Fumée Ravageuse sur la Déesse Athéna qui était désormais sous l’emprise de sa propre conscience… Pendant qu’elle se consumait elle-même à petit feu, le Leader des Chevaliers s’empressa de créer une Barrière autour de la Pièce pour éviter que des gêneurs ne décident d’intervenir… Cette histoire avait décidément fait beaucoup trop de bruit, mais c’était désormais inévitable…

__________________
*Ce que le Pope Ignore*

Nathalie était sous l’effet de «Negative Memory». Elle revivait le moment juste avant que son Amie ne décède suite à une agression… Elle retourna donc à l’orphelinat ou elle pu retrouver une Vie «normale» avec autres amis, comme si tout ce qui c’était passer après n’était qu’un immense rêve… Sans se soucier du reste, elle resta avec Sarah, Hugo et Cédric, dans cette vie semblable à un rêve…
__________________

La barrière venait d’être achevée quand soudainement, le Pope sentit une présence, et entendit des mots…

«Negative Memory, une technique que j’ai interdite il y a voilà plusieurs siècles…»

«Q-Quoi ?!!! Non ce n’est pas…»
Il se retourna brusquement, totalement surpris d’entendre parler… Et c’était bien elle… La déesse avait résisté à cette Technique, comme si rien ne l’avait touché. Comment était ce possible?

«C’est une honte de pratiquer cette attaque, mais cela ne m’étonne pas de vous. J’espère bien que c’est la première fois que vous utilisez cette attaque… et que ce sera la dernière.»

«Petite Peste! Comment as-tu osé résister à cette attaque?!! Moi qui ai passé TROIS ANS à la maitriser… Tu ne paies rien pour attendre !!!»
Il était hors de lui. Bien qu’il montrait clairement par son attitude et ses paroles qu’il était en colère, Il n’en revenait toujours pas que cette technique n’ait pas marché sur elle… Elle qui était sensé fonctionner sur les Dieux. Le Pope ne sut pas réagir tout de suite, un peu déboussolé au moment même. Athéna, par contre, ne perdit pas de temps et semblait elle aussi énervée.

«Vous allez regretter que votre attaque n’ait pas fonctionné sur moi…»
A ce moment, La Déesse préparait une offensive. Elle ouvrit sa main, laissant apparaitre une Lumière éclatante ou plutôt, de nombreux de rayons de lumières montant vers ciel. Ce n’était pas tout, puisque tous ces rayons se laissèrent tout à coup tomber dans leurs mouvements, et semblaient tous se diriger vers le Pope! Il pu se ressaisir un instant et éviter la plupart des rayons. Il se déplaçait tellement vite qu’on pourrait croire qu’il se téléportait a des endroits différents dans la pièce. Seulement, dans son manque de vigilance, un des rayons le toucha et d’autres suivirent…

Il ne semblait pas être vraiment blessé, mais son Masque était bien fissuré… On ne pouvait voir qu’une partie du bas de son visage, et une longue chevelure Noire se dévoila également…

Décidément, toute cela avait été bien trop loin… Légèrement démasqué, le Pope afficha un Sourire, mais pas n’importe quel sourire… Il était comme… Diabolique, Machiavélique ou… Malsain. Etrangement, la Colère n’était plus la seule émotion visible avec ce bout de masque enlevé… Il prit la parole, se remettant peu à peu de l’attaque subie.


«Ha ha ha! Tu es plus coriace que je ne le pensais! On va encore devoir jouer un peu toi et moi!»
Le Pope concentra son Cosmos qui pouvait se voir. Il était jaillissant et Sombre… Une fontaine Noire émanait de ce Personnage qui était bien déterminé a aller jusqu’au bout de ce combat. Il décida de ne pas riposter cette fois ci histoire d’analyser sa cible et ne plus commettre d’erreur. Tout reste à deviner ce que notre chère déesse compte faire…

______________________________________________________

BATTLE STATS
______________________________________________________


Athéna VS Grand Pope

300% Hp - 35% = 265% Hp
130% Cp + 50% = 180% Cp
300% Ep

Attaque Utilisée: Aucune

Ps: Non, C'était EXACTEMENT ce que j'espérais^^
Tu as été à la hauteur de mes espérances, Vraiment.
Voyons comment les évènements à venir vont se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Kaze

avatar

Nombre de messages : 275
Age : 24
Localisation : Temple Du Lion
Objet(s) : Aucun Objet
Points : 199

MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mar 9 Aoû 2011 - 15:21

La Statue d'Athéna... L'immense édifice que l'ont peut entrevoir depuis l'entré du Sanctuaire, cette œuvre représente la paix et justice sur terre. Dans ce lieu censé être dans une harmonie la plus total, deux personnes était entrain de se faire face, deux personnes que nul n'aurait pas imaginer comme-cela... Enfin, «personnes » est un mot bien grossier pour l'une d'entre elles car, la Déesse Athéna en personne était entrain de défendre son royaume contre le plus improbable des adversaires, le Grand Pope.

Celui-ci semblait être complètement différent, son masque était fissuré, sa longue chevelure noir pendait, et surtout, il dégageait une aura des plus négative. Sans aucun doute, il tentait de nuire à la Déesse... Pourquoi? Comment? Que ce passe-t-il réellement? Le chevalier d'or du Sagittaire et du Lion ne le savait pas vraiment, mais ayant eu la chance d'être monté jusque là, et grâce au Kheiron's Light Impulse de Ryo, ils ont pu traverser la barrière, et sentir d'un coup toutes la malveillance et la colère qui polluer ces lieux. Tout deux se lancèrent dans la bataille entant que fidèle protecteur de la Déesse.

-«La voie est libre! Kaze, ce cosmos terrifiant, a qui peut-il appartenir?! La déesse est en danger, ne perdons pas de temps!!! »
Yosh ! Ta géré pour la barrière, je fonce !! »


Fidèle protecteur de la Déesse certes, mais ce n'était pas tout pour Kaze, une fois qu'il vit de ses yeux le corps de Nath' se défendant contre le gros Pope, sans même hésiter la moindre seconde, il s’élança à toute vitesse sur le digérant du Sanctuaire, il se foutais bien de savoir qu'il avait en face, le Grand Pope, un spectre, un chevalier ou même un Dieu, ses émotions et son instinct ne le trahissait pas, il savait qui étaient ses amis et pourquoi, il savait pour lui ce qui était bon et mauvais, et depuis tout ce qu'il a perdu au cours de sa vie, protéger ses êtres chères était sa priorité numéro un. Guerre sainte, hiérarchie, règlement, respect... Ils y avaient des choses plus importante pour ce Lion à la crinière rouge.


En moins d'une seconde, il se trouvait juste en face du Pope, et son poing était ampli d’électricité et de cosmos, ou pouvait sentir ses sentiments dans cette attaque fulgurante, il dirigea son poing sur la tête de l'homme au long cheveux noir, visant bien le milieu de son visage pour tenter de l’assommer du premier coup, il lança son attaque à une très courte porté pour être sure de toucher sa cible, et balança toute l'électricité de son poing toute en heurtant le nez de se vil imposteur.

« LIGHTNING BOLT !! »


Comment la Pope allait-il réagir ? Est-ce que son attaque l'avait touché ? Et Nath' dans tout ça ? Tout allait se dérouler maintenant ! Mais une chose était sure, Kaze était bien déterminé à lui faire la peau, combatte pour ce genre de choses, c'était comme un besoins pour lui, même si l’adversaire semblait bien plus puissant que lui ou de son collègue, d'ailleurs celui-ci était juste derrière..

Une fois avoir lancer son attaque, d'une agile acrobatie et se servant de l’appuie de son coup, il se recula légèrement du contact, et se plaça entre le Grand Pope et Athéna, il leva les poing et se mit en position de combat, comme un fauve qui montre les crocs. Il se tourna vers la jeune Déesse et le Sagittaire le temps de leur adresser quelque paroles. Dans la foulé de son action, il n'avait même pas fait attention que le cosmos et l'aura de Nath' était complètement différent et que c'était la Déesse en personne à qui il s'adressait. Au faite il n'avait jamais fait la différence...

-« Çà va de vot' coté !? Je sais pas ce qu'a ce vieux fou, mais je suppose qu'on saura quoi après ! Ryo ! Protège-la, je m'occupe de le tenir éloignée d'accord ?! »

Et gardant son position de combat, il se retourna vers le second plus haut gradé du Sanctuaire, il se craqua la nuque, fit quelque bonds pour s'échauffer, et reprit grossièrement, toute ayant un sourire assez narquois et moqueur, même si le fait de défendre ses amis était le plus important, il ne pouvait pas s’empêcher d'aimer la tension qui pouvait crée un combat face à quelqu'un de bien plus fort que sois.

« Tant qu'a toi, pose tes salles pattes sur mes amis et je te fais bouffer ton casque de chauve-souris ! Je perdrai jamais face à une homme en robe, ta compris !? »

A croire qu'il avait oublier qu'il avait en face de lui le Grand Pope, c'était bien d'être très réactif et d'affronter quiconque, mais il avait bien besoins de réflexion plus intelligente et réfléchis à entendre... Mais bon, avec Kaze, on agit avant de tout ça!
___________________________
Battle Start!

Nath',Ryo et Kaze VS Grand Pope

Kaze, chevalier d'or du Lion.
-130% Hp - 0% = 130% Hp
-130% Cp - 15% = 115% Cp
-100% Ep - 0 % = 100% Ep



Action :

*Lightning Bolt* ~ Attaque faible ~ 5% Hp ~ 15% Cp
Cette attaque est inévitable la première fois qu’elle est lancée
Cette attaque ajoute Paralysie +20%



Note : Lorsque Kaze cumule 100% de Paralysie, l’adversaire est paralysé et ne peut éviter ou lancer d’attaque pendant un tour.


Paralysie : 20%


Dernière édition par Kaze le Lun 15 Aoû 2011 - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiya-rpg.gooforums.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mar 9 Aoû 2011 - 20:04

Kaze et Ryo avaient réussit l’exploit de passer outre la barrière qui avait été placée juste avant les appartements de la déesse. Premier élément troublant était l’origine de cette barrière, et pourquoi était-elle la? La seconde semblait répondre fermement à la première… En effet, dès que la barrière s’estompa, une puissante sensation de cosmos noir se fit sentir tel un frisson énorme que la peur peut provoquer! Et puis le cosmos de la déesse Athéna elle-même était bien présent, comme si il était en train de se battre avec l’autre. Les deux chevaliers d’or se mirent aussi tôt en route et arpentèrent les longues marches qui mènent à la chambre d’Athéna.

C’est avec une grande surprise qu’ils tombèrent sur Athéna et… Le Grand Pope?! Visiblement, cette aura très puissante que Ryo avait ressentit venait bien du Pope, qui semblait avoir sa tunique et son casque endommagé. A cause de cela, la partie inférieure de son visage était découverte et on pouvait voir son sourire qui n’avait pas l’air bien sympathique… C’était certain: un combat était en train de se dérouler entre les deux piliers du Sanctuaire!!! Kaze et Ryo s’empressèrent d’entrer dans le feu de l’action: Le lion ne perdit pas de temps et se lança à l’assaut contre le Pope alors que le sagittaire alla près la déesse Athéna pour voir si elle n’était pas blessée. Il se mit juste à côté d’elle, et lui parla rapidement ne pouvant se permettre de discuter de la vie courante…

- «Déesse Athéna! Est-ce que vous allez bien?! Vous n’êtes pas blessée?» dit-il, l’air vraiment inquiet. Il continua très rapidement «Bon sang, mais qu’est ce qu’il se passe ici?!»

Au même moment, Kaze avait chargé son poing de cosmos et semblait totalement débordé d’électricité! Quand Ryo disait que c’était une pile électrique… Bref, il se lança, poing lever, infligeant son coup de poing directement dans le visage du Grand Pope. Il faut dire que ca allait très vite, ne voyant pas clairement ce qu’il s’était passé, Kaze revient directement grâce à un mouvement rapide et se plaça devant Athéna mais face au Pope. C’était clairement incompréhensible comme situation! L’intrépide lion s’adressa aussi de manière vive aux deux qui étaient derrière lui.

- «Çà va de vot' coté !? Je sais pas ce qu'a ce vieux fou, mais je suppose qu'on saura quoi après ! Ryo ! Protège là, je m'occupe de le tenir éloignée d'accord ?!»

- «Tu peux compter sur moi! Je resterais en arrière et attaquerais le Pope à distance tout en protégeant la Déesse!»

C’était son devoir. Protéger la Déesse, coute que coute, même si il fallait mettre sa vie en jeu! Mais Ryo ne comprenait vraiment pas pourquoi le Pope, qui était un symbole pour tous les chevaliers, attaquerait la déesse?! Ca n’avait aucun sens, Aucun! Il se mit devant la déesse à son tour, et commença à concentrer du cosmos tout comme Kaze l’avait fait précédemment. Son poing se chargea aussi d’électricité, on voyait bien que Roy leur avait enseigné à tous les deux. A son tour, il s’adressa au Grand Pope, espérant une réponse, des éclaircissements et surtout, d’éviter des morts inutiles…


- «Grand Pope, Je ne sais pas ce qu’il se passe ici, mais, je vous en prie, expliquez vos actes! Pourquoi tentez-vous de tuer notre Déesse?! Elle qui peut préserver la paix, la justice et l’espoir sur cette terre! Cessez cette folie et rendez vous! Dans le cas contraire, nous serons obligés… De vous arrêtez de force!»

C’était fort pénible, et c’est avec un air très triste que Ryo déclara ces paroles au dirigeant devenu totalement fou. Quelle fin ces circonstances vont-elles avoir? Le grand pope dégageait un cosmos terriblement puissant, bien plus puisant que n’importe quel chevalier… attendons de voir comment il compte réagir à ces paroles... Mais les chevaliers d’Athéna seront toujours la pour accomplir leur devoir, même si cela voudrait dire de se battre contre lui!

- Battle Stats -

130% Hp - 130% Cp - 100% Ep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mer 24 Aoû 2011 - 16:28


~ Negative Memory ~


=> La plage. Le chemin. La ville. Nathalie redécouvrait son monde avec une excitation enfantine. Elle reconnaissait chaque pierre, chaque lieu, chaque paysage. Depuis sa plus tendre enfance, l’île n’avait presque jamais changé. Quelques antennes parabolique par-ci, quelques ponts par-là, tout au plus. C’était son pays, sa patrie, son univers. Le torrent qui dévalait l’unique promontoire coulait également dans ses veines. La jeune fille avait l’impression de respirer vraiment, pour la première fois depuis trop longtemps. Sarah s’amusait de la voir si papillonnante, mais regardait cette agitation d’un œil de plus en plus inquiet.
- Eh, c’est la première fois qu’un rêve te met dans cet état.
- C’est pas vrai, rappelle-toi de celui de la plante verte qui se déshydratait !
- Ah oui, tu avais ensuite passé la journée une bouteille d’eau à la main ! Et la nuit au toilette, pouffa la brune.
Les deux amis s’esclaffèrent, et leurs éclats de rire résonnèrent dans les rues désertes. Cependant, Nath’ savait que Sarah avait raison. Un rêve qui englobe deux ans de sa vie, ce n’est pas commun… Et tous ceux qu’elle avait rencontrés lui semblaient si réels ! Elle soupira, et rangea ce complexe problème dans un coin de son cerveau. La soirée était trop belle pour s’encombrer de problèmes métaphysiques !

=> Elles arrivèrent enfin à l’orphelinat silencieux. Les plus jeunes dormaient vraisemblablement à poing fermé. Les deux jeunes filles se faufilèrent donc comme des ombres jusqu’à l’étage, connaissant par cœur le plancher grinçant de leur seul foyer. Alors qu’elles arrivaient en vue de la porte de leur dortoir, deux silhouettes s’abattirent sur elles. Nathalie se débattit un instant, fila un coup de coude prononcé dans les côtes de son assayant qui poussa un grognement de douleur, et se releva d’un bond, prête à se battre.
- Ouille, ce n’est que nous, gémit son adversaire toujours à terre.
- Waouw, t’es en forme ce soir, fille galère ! lança l’autre inconnu.
- Cedric ! Hugo ! Vous n’avez vraiment que ça à faire ?! chuchota Sarah en se retenant de rire. Laissez donc dormir les braves gens !
- Vous ne vous êtes pas entendue rentrer alors, sourit malicieusement le premier.
- C’est qui qui vient de nous tomber sur le dos comme des pachydermes ? renchérit la violette.
La bande rigola en silence… ou presque. Finalement, chacun finit par retrouver le chemin de son lit.

=> Le reste de la nuit passa à la vitesse de l’éclair. Nathalie avait à peine eut l’impression de cligner des yeux qu’une main lui secouait doucement l’épaule.
- Nath’ ! Hé, Nath’ !!
- Mmmm kesskiyaaaaaaa ?
- Il faudrait que tu te lèves, il est presque dix heures…
- Presque, lâcha-t-elle en s’enfouissant sous ses couvertures.
Elle avait eu le temps de reconnaître la voix de Cédric, mais si elle détestait bien une chose, c’était qu’on la réveille. Un vrai ours ! Le garçon soupira : il connaissait trop son amie pour ne pas avoir reçu le message.
- Bon, je te laisse ton chocolat chaud.
- Bon débarras.
Il s’en alla. Il fallut encore une bonne dizaine de minutes pour que la violette se décide à s’assoir sur son lit. La tête lui tourna un instant, et elle dû s’adosser au mur. C’est alors qu’elle le remarqua : tranquillement assis sur une chaise près de la porte, le garçon aux cheveux verts la regardait. Il avait patiemment attendu qu’elle émerge. La jeune fille senti un remord commencer à la bouffer : Cédric était adorable H24, il ne méritait pas de supporter son sale caractère matinal. Elle se promit de se rattraper dans la journée.
- Enfin réveillée ? lança-t-il.
- Que veux-tu, il y a des matins comme ça, où il est déjà 14h ! répliqua-t-elle malicieusement en attrapant sa tasse. Merci pour le chocolat.
- Pas de quoi.
La jeune fille but une longue gorgée.
- Tu veux pas te rapprocher ? reprit-elle.
- Il y a de la place ?
- Toujours pour toi, répondit-elle en souriant.
Le matelas fatigué ploya lorsqu’il s’assit près d’elle, manquant de les faire tomber tous les deux. Nathalie rattrapa de justesse la tasse brulante qui menaçait dangereusement de tomber sur Cédric, et ils explosèrent de rire. Finalement, elle posa la tête sur l’épaule assez frêle du garçon et ferma les yeux. Elle se sentait si bien… Elle était heureuse. Si insouciante du haut de ses 12 ans. Tout bonnement heureuse.

=> Et pourtant…

=> Pourtant, il y avait ce truck. Le rêve.

=> Le réveil, le dortoir vide, le chocolat… A quelques petites choses près, ce matin ressemblait étrangement à celui où… où… Elle se colla une baffe mentale. Ce n’était qu’un rêve ! Un RÊVE ! Elle n’avait jamais collé de râteau à Cédric ! Et pourtant… Pourtant… Elle se sentait presque… coupable. Coupable de quoi ? Elle n’aurait su le dire. Elle ne pensait plus. Elle en avait assez de toujours se poser autant de questions. Ce n’était qu’un rêve après tout…

=> Un rêve…

=> Presqu’inconsciemment, la jeune fille prit le bras de garçon et le passa autour de son cou.
- Nath’ ? Ca va ? demanda-t-il surpris en la dévisageant.
Elle le regarda droit dans les yeux, et se noya avec délice dans ses prunelles couleur Océan. Elle dansait dans ce monde insaisissable comme dans un songe. Elle se rapprocha du visage de l’enfant. Pourquoi son cœur battait-il si fort ? Qu’est-ce qu’elle avait ?! Soudain, elle se rendit compte qu’elle perdait pied. Elle allait l’embrasser. Elle allait l’embrasser !! D’un effort surhumain de volonté, elle s’arracha à cette envoutante contemplation et recula.
- Il faut que j’y aille, lacha-t-elle en s’enfuyant précipitamment de la chambre.

=> Mais qu’est-ce qu’elle avait fait ? Bon sang, mais dans quelle merde s’était-elle encore foutue ?! Elle s’était enfuie de l’orphelinat telle quel, sans même prendre la peine d’enfiler une tenue digne de ce nom. Heureusement qu’elle dormait en jogging/T-shirt… Elle arriva enfin à la mer. Elle était dans une immense prairie qui finissait à pic par une falaise, son endroit préféré. Les herbes hautes ondulaient sous la brise tandis que les vagues déroulaient leurs longs rouleaux à l’horizon, et l’œil ne distinguait plus la terre de la mer. Nathalie se laissa tomber dans les fleurs. Elle reprit un instant haleine, puis glissa les bras sous sa tête et contempla les nuages qui filaient dans le ciel. Elle laissa la lenteur indolente du paysage apaiser les battements de son cœur, puis elle se mit à réfléchir. Elle était vraiment dans de beaux draps. Bravo ma grande, t’es vraiment une version collector. Tu as failli embrasser l’un de tes meilleurs amis à cause d’un stupide rêve. T’as de la marmelade dans le cerveau ou quoi ? T’as vraiment envie de tout casser ?!

=> Elle s’auto-engueula encore un moment, puis il fallut prendre une décision. Qu’est-ce que dirait Sarah ? « Ecoute ma puce, tu vas aller voir ce mec, et tu vas faire exactement comme si rien ne s’était passé. C’est la bonne solution ! » C’était en effet la meilleure option. Elle ne savait pas si elle en était capable, MAIS c’était la meilleure option. Allez, après tout, ce n’était pas si terrible ! Peut-être que Cedric oublierait vite. Peut-être même qu’il n’avait rien cramé. Elle sentit peu à peu la détermination gonfler son cœur : oui, elle le ferait !

=> Enfin tranquillisée, elle reprit la contemplation du ciel. Elle serait encore restée longtemps si une voix ne l’avait pas tirée de sa rêverie.
- Nath’ ! Nath’ ! T’es là ?
- Sarah ?!
- Ah t’es là ! Je t’ai cherché partout ! Bah, t’es en pyj’ ?
- Désolée, j’avais besoin de réfléchir, sourit-elle.
- Oh la la, il faut que je te raconte ! Il m’est arrivé un truck de OUF !
- Viens, tu vas t’assoir là et tout me balancer !
- Eh ben… Je… j’ai enfin osé ! J’ai demandé à Hugo ! Et on sort ensemble !
L’annonce fut l’effet d’un micro-choc à Nathalie. Cela faisait longtemps que sa meilleure amie était tombée amoureuse du blond. Très, très longtemps en fait. Mais si elle en remontrait à bien des adultes question audace, la jeune brune devenait excessivement timide lorsqu’elle parlait de cet amour secret. Elle dévisagea Sarah, et lui bondit dessus. Elles roulèrent toutes les deux en riant, mais la violette ne desserrait pas son étreinte.
- WAHOU ! CHOUPETTE C’EST GENIAL !!

=> Elles passèrent le reste de la matinée entre elles, riant de chose et d’autre, mais Sarah revenait toujours à Hugo. Il était beau, intelligent et gentil, comme tous les petits copains de toutes les filles de la Terre. Midi sonna finalement à l’horloge du village, et elles se décidèrent ENFIN à habiller Nathalie. Elles étaient sur le chemin du retour lorsque la violette remarqua Cédric à l’autre bout de la rue. Attrapant le bras de son amie, elle l’entraina dans une ruelle où elle fut bien obligée de lui raconter toute l’histoire.
- Mais t’as qu’à sortir avec lui !
- Sarah.
- Oh la la si tu le prends comme ça… En fait, tu devrais être totalement normale. C’est la bonne solution.
Nathalie jeta un coup d’œil à l’avenue qu’elle venait de fuir.
- Le truck, c’est que je peux pas.
- Hein ?
- Mais ça me stress ! Imagine, je dis un truck, ou fais un geste de travers ! Je veux pas qu’il se fasse des idées !
- Mais nan, tu connais Cédric… Attends ce soir ou demain, ça ira tout seul.
La jeune fille se résigna donc à éviter son meilleur ami jusqu’à nouvel ordre.
- Mais vous iriez foutrement bien ensemble !
- Sarah !

=> Enfin le repas. Le réfectoire grouillait de mômes de tout âge dans un capharnaüm de tous les diables. Les batailles de purée et autres lancés de petits pois quotidiens rendaient tout déplacement assez risqué, mais les deux amies traversèrent la cohue jusqu’à la table où étaient attablée les deux garçons. Nathalie prit bien soin de s’assoir le plus loin possible de Cédric, mais la conversation est toujours aisée dans un carré de plateaux. Sarah, d’un accord tacite, laissa la place près d’Hugo à sa meilleure amie. Celui-ci s’en offusqua.
- Ca alors ! Une demi-journée de vie commune, et tu me trompe avec Cédric ? lança-t-il en la regardant s’assoir près de l’autre.
- La concurrence, chéri, la concurrence ! répliqua-t-elle d’un air malicieux.
- A propos, félicitation pour vous deux, sourit le garçon aux cheveux verts.
- Merci vieux. Y manquerait plus que Nath’ et toi sortiez ensemble !
Sarah manqua de s’étouffer avec ses pattes tandis que Nathalie baissait les yeux sur son assiette.
- Non mais tu t’entends ?! s’écria la brune. J’vais t’empêcher de dire des bêtises moi !
Et, ni une ni deux, elle l’embrassa.
- Mmm, je crois que je vais balancer plus souvent des conneries moi ! susurra le blond.
La tablée explosa de rire.
- Je vais chercher de l’eau, reprit-il.
- Et moi du pain, renchérit Nathalie en se levant à son tour.

=> Dès qu’ils se furent un peu éloignés, la jeune fille entraina son ami dans un coin reculé de la cantine.
- J’suis contente pour vous deux, commença-t-elle.
- Merci.
- Ca faisait longtemps que Sarah attendait ça. C’est toi qui as demandé ?
- Nan, c’est elle, dans le parc.
La violette remarqua les réponses brèves de son ami. Elle devint soudain méfiante, comme alertée par un sixième sens.
- Tu sais, elle t’aime vraiment. J’espère que toi aussi, vieux, car t’a pas intérêt à la faire pleurer. T’as beau être mon ami, j’aime pas qu’on blesse Sarah.
Le blond planta son regard d’acier dans ceux de la jeune fille. Sa franchise avait enfin percé sa couche de glace.
- Ecoute, tu crois pas que je lui aurais fait plus de mal si j’avais refusé ?
- T’as accepté pour le fun ?!
- Bah on verra bien ce que ça donnera. De toute façon, j’aime déjà quelqu’un !
La jeune fille avait les ongles enfoncés jusqu’au sang dans la peau tant elle serrait les poings. Ah le goujat ! Il avait un problème métaphysique ou quoi ? Il avait besoin de rendre tout le monde malheureux comme lui ?! A vrai dire, elle était surtout indignée parce qu’elle ne pouvait s’empêcher de penser que cette autre fille… c’était… elle. A cause de ce rêve, encore.
- Alors, soit je rends cette fille jalouse, soit je l’oubli, continua Hugo avec un sourire étrange. C’est tout bénef’ !
Il se prit en pleine poire une beigne monumentale et s’écrasa contre le mur. Nathalie avait tapé de toutes ses forces, hors d’elle. Elle ne pouvait en entendre d’avantage. Derrière sa rage, son cerveau tournait à toute vitesse. Protéger Sarah, elle devait protéger Sarah.
- Ecoute-moi, grogna-t-elle, t’as intérêt à tout lui dire. Ou à l’aimer vraiment. Parce que je te promets que j’y veillerais.
Voila la jeune brune qui accourait d’ailleurs avec Cédric et un mono.
- Nath’, mais qu’est-ce que t’as fait ?! cria-t-elle.
- Ce con vient de me dire que j’avais aucune chance d’attirer un mec de toute ma vie !
Y avait mieux comme excuse, mais elle n'avait pas le temps de faire une recherche plus poussée.
- Oh le… Mais ça va pas vous deux ? hurla-t-elle.
- Ce n’est pas le plus important, trancha Cédric après s’être assuré que Huga allait bien. T’inquiètes pas Nath’, on t’emmène aux urgences, fit-il d’une voix inquiète.
- Ca pourrait aller mieux, mais je vais survivre, répliqua-t-elle avec humeur.
- Mais Nath’, tu… tu brûles !
L’adolescente baissa les yeux sur elle. En effet, des espèces de flammes dorées glissaient sur son corps. Douces, apaisantes. Elle brillait. Ce n’était pas elle qui brulait, mais… Sans réfléchir, elle s’élança en dehors du réfectoire. Elle ne chercha pas à comprendre pourquoi la foule se fendait d’elle-même sur sa route. Elle le savait. Et elle aurait tout donné pour l’oublier.

=> Elle n’avait pas rêvé.


~ A la statue d'Athéna ~


=> La déesse se força au calme. Après réflexion, elle savait parfaitement où le Grand Pope venait d’envoyer Nathalie. Negative Memory, le nom de l’attaque parlait de lui-même… Sa réincarnation avait été renvoyée vers son souvenir le plus horrible. Mais l’humaine avait grandit, elle changerait le cours des choses… mais seulement dans ses rêves. Bientôt, la jeune humaine finirait engloutie, heureuse dans cette univers d’illusions perdues. Heureuse près de Sarah, la déesse en avait l’intime conviction. Jusqu’à ce qu’elle comprenne. Et là… la divinité repoussa cette idée avec détermination, et se concentra sur son combat. Son adversaire venait d’établir une barrière d’énergie autour des lieux. Il craignait certainement qu’un Chevalier, alerté par les perturbations de cosmo-énergie, ne vienne fourrer son nez dans ses affaires… A partir de maintenant, elle ne pouvait compter que sur elle-même pour régler ce « problème ». D’un autre côté, c’était son plan de départ.

- Negative Memory, une technique que j’ai interdite il y a voilà plusieurs siècles…
- Q-Quoi ?!!! Non ce n’est pas… s’écria l’homme en se retournant.
Evidemment, le Grand Pope ne savait pas qu’il y avait deux esprits dans le corps frêle de la jeune fille. Il ne se doutait pas qu’une partie seulement de son adversaire avait été touchée. En fine stratège, elle joua de sa surprise.
- C’est une honte de pratiquer cette attaque, mais cela ne m’étonne pas de vous. J’espère bien que c’est la première fois que vous utilisez cette attaque… et que ce sera la dernière.
- Petite peste ! Comment as-tu osé résister à cette attaque?!! Moi qui ai passé TROIS ANS à la maitriser… Tu ne paies rien pour attendre !!!
La déesse n’attendit pas en effet. Son corps se nimba d’un halo d’énergie. Sa colère était doublée par la douleur de n’avoir pu protéger son réceptacle.
- Vous allez regretter que votre attaque n’ait pas fonctionné sur moi… murmura-t-elle.
D’un geste, elle déclencha la fureur du soleil. Un faisceau de rayons dorés jaillirent de tout part, et encerclèrent le Grand Pope de leur ballet mortel. Ils filaient vers lui, à travers lui, tentant vainement de dépasser sa vitesse fulgurante. Ils semblaient jouer de lui et de ses esquives, et lui offrir sa dernière danse à la partition de l’univers. Enfin lassés de ce petit jeu, les traits de lumière accrurent leur vitesse, et l’un d’entre eux toucha sa cible. D’autre suivirent. Peu à peu, les longs rubans lumineux s’apaisèrent, se dissolvant dans la clarté du soleil comme si les fragments d’âmes qui les animaient retournaient vers l’astre-mère.

=> Bien que touchés, le Grand Pope ne semblait pas souffrir de ses blessures. Athéna ne put qu’admirer son incroyable célérité. Ce n’était pas pour rien que le Grand Pope était choisi parmi les Chevaliers d’Or ! La déesse, que l’attaque n’avait même pas essoufflée, se dressait droite devant son adversaire. Elle le dévisageait. A son grand étonnement, une épaisse chevelure noire comme la nuit avait glissé de son casque lors que ses esquives. Son masque avait même été fissuré, découvrant un rictus horrible, repoussant. Il n’y avait rien d’humain dans ce sourire carnassier. Quel homme pouvait donc afficher un tel mélange de rage, d’ambition et de… plaisir ? La déesse n’en croyait pas ses yeux : il semblait presque se délecter de ce combat et de ce sang. Il éclata d’un rire malsain.
- Ha ha ha ! Tu es plus coriace que je ne le pensais ! On va encore devoir jouer un peu toi et moi !
Le corps de la déesse eut malgré lui un mouvement de recul. La divinité s’en étonna : la personnalité de Nathalie était profondément ancrée dans cette frêle enveloppe charnelle. La divinité pouvait presque entendre son réceptacle : « Berk, on est tombé sur un pédophile ! Manquait vraiment plus que ça !! » La déesse se ressaisit vite : elle ne devait pas se laisser distraire par son amie, surtout quand elle n’était pas là !
- Le combat risque d’être très bref en effet, répliqua-t-elle d’une voix confiante.

=> Une lourde chape de silence s’était abattue sur la plateforme à présent. Les deux adversaires restaient plantés à quelques mètres l’un de l’autre, se défiant du regard. Ils s’épiaient : à un tel niveau de combat, le moindre geste, la plus petite erreur pouvait être fatale. Ils attendaient une ouverture. Chacun répandait sa propre cosmo-énergie sur sol blanchi. Celui-ci semblait se tordre sous les volutes noirs et dorés qui se rencontraient et s’affrontaient à ras des cristaux immaculés. Autour des deux silhouettes immobiles, la neige virevoltait toujours, mais avec lenteur exaspérante. De temps en temps, une rafale de vent relevait les flocons en un tourbillon glacé avant qu’ils ne reprennent leur lente chute. Le temps lui-même semblait suspendu devant cet affrontement au sommet.

=> Soudain, une immense explosion d’énergie balaya l’atmosphère, et un éclat de voix fendit l’air :
- LIGHTNING BOLT !
Le calme qui régnait sur la place disparut aussitôt, et la suite des événements s’enchaina très vite. Athéna n’eut que le temps de voir un éclair rouge : déjà Kaze lançait une incroyable boule d’électricité entre les deux yeux du Pope. Il semblait hors de lui. La jeune fille, encore déboussolée par le choc, se demanda même si ce n’était pas un véritable fauve qui intervenait en sa faveur. Tout à coup, elle sentit une main sur son bras. Elle se tourna d’un bloc, prête à se défendre, lorsqu’elle reconnut Ryo. Elle soupira de soulagement : par l’Olympe, le Lion n’avait pas accouru sans réfléchir aux risques comme elle le craignait ! Une fois de plus, ses fidèles chevaliers venaient de changer la donne : à eux trois, l’issu du combat ne laissait plus aucun doute !
- Déesse Athéna ! Est-ce que vous allez bien?! s’écria le Sagittaire. Vous n’êtes pas blessée ?
- Ca va Ryo, le combat débute à peine. Tu t’es rapidement remis de tes blessures à ce que je vois, ajouta-t-elle après l’avoir détaillé. Tant mieux !
Et sans plus de cérémonie, elle se concentra sur le combat. Elle ne pouvait pas laisser Kaze affronter seul le Grand Pope : il avait beau être talentueux et plein de bonne volonté, c’était un adversaire de taille…

=> Le Gold Saint, après son offensive, s’était placé d’une cabriole entre la divinité et son représentant, protégeant sa déesse de son corps. Il profita du faible battement que lui offrait l’effet de son attaque et lança quelques mots par-dessus son épaule :
- Çà va de vot' coté !? Je sais pas ce qu'a ce vieux fou, mais je suppose qu'on saura quoi après !
La déesse retint un soupir : Nathalie s’était montré vraiment trop familière avec ce Chevalier… qui le lui rendait bien !!
- Ryo ! reprit-il. Protège-la, je m'occupe de le tenir éloignée d'accord ?!
- Tu peux compter sur moi ! Je resterais en arrière et attaquerais le Pope à distance tout en protégeant la Déesse !
- Kaze, fait attention, il maîtrise des attaques interdites ! cria la jeune fille.
Le Lion se retourna vers son adversaire, et fit craquer sa nuque d’un air rancunier.
- Tant qu'à toi, pose tes salles pattes sur mes amis et je te fais bouffer ton casque de chauve-souris ! lança-t-il avec un sourire narquois. Je perdrai jamais face à un homme en robe, t’as compris !?
Ah, Kaze… Une légende à lui tout seul. Il prenait plaisir à se frotter à quelqu’un d’aussi fort, c’était lui tout craché. Un vrai gamin irresponsable doublé d’une boule d’instinct borné, mais un ami inestimable. Ryo préparait également une attaque : il concentra peu à peu une énergie électrique dans son poing. Athéna remarqua cette similitude entre les techniques des deux chevaliers. Elle savait qu’un lien sacré unissait depuis les temps immémoriaux le Lion et le Sagittaire...
- Grand Pope, commença-t-il, je ne sais pas ce qu’il se passe ici, mais, je vous en prie, expliquez vos actes ! Pourquoi tentez-vous de tuer notre Déesse ?! Elle qui peut préserver la paix, la justice et l’espoir sur cette terre! Cessez cette folie et rendez-vous! Dans le cas contraire, nous serons obligés… de vous arrêter de force !La déesse raffermit sa prise sur son sceptre et planta son regard dans les yeux de son adversaire.
- Vous voyez Grand Pope, fit-elle d’une voix forte, vos simples pions sont tout à fait capables de changer le cours des choses. Vous vouliez les diriger de force dans une voix que vous aviez choisis alors que vous deviez les guider en comptant sur et avec eux. Il y a très peu de différences entre aider et contrôler, et vous n’avez pas su saisir cette nuance.

=> Quels étaient les sentiments du Grand Pope ? Pourquoi avoir fait tout cela ? Ces questions se bousculaient dans la tête des trois défenseurs de la Justice. Enfin, peut-être pas dans celle de Kaze, qui s’en foutait royalement et suivait son instinct avec justesse. Quoiqu’il en soit, nul ne doutais de venir à bout de l’imposteur et d’obtenir des réponses. Ils auraient même vu juste si Ananké, la fatalité, n’en avait pas destiné autrement. Car une attaque lancée a toujours, toujours ses conséquences ? Le représentant divin lui-même ne s’en doutait pas, mais son Négative Memory avait profondément touché Nathalie. L’âme de la déesse et celle de l’humaine étaient trop intimement liés pour qu’Athéna n’en ressente pas les effets. Une part de leurs esprits se rejoignirent soudain à leurs insu, se mêlèrent même dans leur unique corps. Et le hasard assimila à sa guise chaque chimère de Nathalie à une réalité d’Athéna…
[Sous-entendu, j’ai tiré les rôles au sort NDLR]

=> La divinité fut soudain prise de vertige, et sentit ses jambes flageoler sous elle. Bien qu’elle se rattrapa au dernier moment, elle eut encore un instant la vue brouillée. Lorsque cela cessa, le hasard venait de changer le cours de l’histoire. La déesse posa autour d’elle un regard nouveau. Elle se sentait… bizarre. Elle n’aurait pas vraiment pu expliquer pourquoi, mais son état d’esprit avait changé du tout au tout. Elle se refusait le luxe d’être protégée : c’était elle la déesse, celle qui devait protéger les hommes ! Tout Golds Saints qu’ils étaient, les deux chevaliers étaient trop vulnérables pour s’opposer de front au Grand Pope !!

=> Lorsqu’Athéna s’apperçut la micro-distance qui la séparait de Ryo, elle eut un mouvement de recul. Elle s’éloigna d’un bond. Si jamais le Grand Pope l’attaquait, le Sagittaire serait forcément touché par l’offensive s’il était trop proche ! Elle ne pouvait pas lui infliger ça, il était encore trop faible. Ils y avaient déjà eu assez de morts comme cela. En fait, elle s’était aussi pris plusieurs coups des encombrantes ailes de l’armure d’or, et elle ne tenait pas à finir assommée bêtement par un allié. Il y avait un peu de ça. Elle se décida donc de se tenir à une distance raisonnable du Gold. D’ailleurs, le temps pressait : le Grand Pope pouvait répliquer d’un moment à l’autre ! La jeune fille planta un regard autoritaire dans les yeux d’azur du garçon.
- Ryo, il faut que tu restes en arrière, ton arc sera précieux. Couvre-nous ! ajouta-t-elle en se retournant.
Avant qu’il n’ait eu le temps de réagir, la déesse s’était élancée vers Kaze. Elle l’attrapa par le bras, le tira en arrière, et se plaça entre elle et leur adversaire. Elle s’était campée aussi solidement qu’un arbre devant le Gold. Sa cosmo-énergie tournoyait autour d’elle comme une immense coquille mouvante. Ses yeux indigo lançaient des éclairs qui semblait transpercer le Pope. Cet être abjecte la répulsait autant qu’il la mettait hors d’elle. Elle lui avait accordée suffisamment de chance : maintenant il allait devoir répondre de ses actes. Et elle n’hésiterait pas à le mettre hors combat si cela devait sauver la Terre… et protéger ses amis. Les deux Gold Saints avaient pris suffisamment de risque pour elle, surtout le Lion. Quelle idée de foncer tête baissée sur un adversaire inconnu et aussi dangereux ! Mais sinon Kaze ne serait pas Kaze… Au fond d’elle, la déesse savait qu’il avait fait ça pour elle, ou plutôt pour Nathalie. Et pour rien au monde elle n’aurait voulu qu’il meure dans un combat aussi vain. Elle avait la capacité de régler le problème, c’était une déesse enfin ! Elle se devait de le préserver. Sans se retourner, elle s’adressa au garçon aux cheveux rouges d’une voix déterminée.
- Merci d’être intervenu Kaze, mais je peux m’occuper de ceci seule. Vous en avez déjà trop fait pour moi. Je… Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose, ajouta-t-elle dans un souffle.
Lui seul devait l’entendre.

=> Cependant, Athéna se ressaisit aussitôt. Son cerveau marchait à pleine vitesse. Elle devait parer au plus pressé. Quoiqu’elle fasse, Ryo et Kaze attaquerait le Pope, elle en était sûre. D’un autre côté, elle savait que leur adversaire commencerait par attaquer les Golds. Il devait se douter qu’elle ferait tout pour les protéger. Elle devait l'empecher d'attaquer pour que les deux chevaliers lui portent une offensive déterminante !! Alors qu’elle faisait ces réflexions (cela ne dura pas plus d’une fraction de seconde), elle s’aperçut à son grand étonnement qu’elle chantait. Aussi ridicule que cela pouvait paraître, une mélopée légère et bondissante s’échappait hardiment de ses lèvres. La déesse se détendit un peu, elle sourit même. Une grande paix descendit peu à peu en elle. Chacune de ces notes dérisoires lancées au hasard dans la brise semblait trouver sa place dans l’immense partition de l’univers. Les tierces, les octaves et les trilles fusaient dans l’air, jouant et tourbillonnant avec les flocons de neige qui ne cessait de tomber. Plus rien n’existait, plus rien n’avait d’importance, si ce n’était cette valse de sons épars si étonnamment harmonieux. Le temps se figeait lui aussi, chacun sentait fondre en lui cette étrange quiétude des paysages enneigées.

=> Kaze avait raison, l’instinct avait raison. L’intuition de ce corps de jeune fille avait trouvé seul la solution. Elle était si simple qu’elle tenait en deux seuls et uniques mots : Whole Tune. La mélodie envoutante qui engourdi ceux à qui elle est dédiée.



______________________________

300% Hp
245% - 60% = 185% Cp
280 % Ep

*Whole Tune* ~ Attaque moyenne ~ 0% Hp ~ 60% Cp
Un chant qui attaque directement l'âme de l'adversaire.
Cette attaque paralyse la totalité des adversaires pendant un tour.
Aucun contre, bouclier ou esquive ne peut déjouer cette attaque.


______________________________


PS : Donc pour info, j'ai écrit la première partie, le Negative Memory, puis j'ai tiré au sort les correspondances ! Ainsi, hier encore, je ne savais pas moi-même comment allait finir mon post Razz
Si je n'ai pas été assez claire, cela donne :
Cédric (éloignement) => Ryo
Hugo (attaque) => Le Grand Pope
Sarah (protection) => Kaze

J'aurai bien aimé attaquer un de mes alliés, ça aurait été plus funky et plus... piquant, mais mon jeu de dé a été sans appel ^__^

Au fait, si mon pst est trop long, je mettrais le Negative Memory en spoiler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Jeu 25 Aoû 2011 - 14:39

«Ha ha ha! Tu es plus coriace que je ne le pensais! On va encore devoir jouer un peu toi et moi!»

La Déesse et le Grand Pope se fixaient tous les deux. Leur Cosmos émanait de leur corps, jaillissant abondamment comme une fontaine, mélangeant le Noir et le Doré… Ils attendaient une ouverture, une erreur venant de l’autre coté, permettant de porter un coup qui marquerait avec précision le dénouement de ce combat. C’est dans ce calme plat qu’une silhouette apparue tel un éclair, venant perturber ce vide total, chargeant le Pope avec un Poing foudroyant dans le visage.

Le Représentant d’Athéna ne bougea pas d’un centimètre. Il resta droit alors que le fauve se rua sur lui avec son poing chargé. Tellement l’attaque était faible, Le Pope fut totalement insensible et ne reçu aucun impact. C’était tout juste comme si un courant d’air frôlait son visage… L’attaquant se retira aussi tôt et se positionna juste devant sa très chères Déesse. A sa grande surprise, c’était un chevalier d’or, et celui du Lion en plus! Comble de l’ironie, il était accompagné du chevalier d’or du sagittaire.

Kaze et Ryo, le Grand Pope les connaissait très bien ces deux la… Il se souvint de leur lien en commun: Roy, l’ancien chevalier d’or du Lion. D’une part il était le grand frère du Sagittaire, et de l’autre part il était le Professeur de Kaze. Tiens… Il était temps de faire quelques révélations qui devraient réjouir ces deux petits gêneurs… Alors que le Dirigeant des Chevaliers se remémorait certains passages, le trio qui était réunit en profita pour papoter tranquillement… Le Lion se retourna a nouveau vers le Grand Pope, et s’adressa, avec des menaces, d’un ton très agressif et familier.

"Tant qu'à toi, pose tes salles pattes sur mes amis et je te fais bouffer ton casque de chauve-souris ! Je perdrai jamais face à un homme en robe, t’as compris!?"

C’était une évidence: Ce Kaze était complètement inconscient pour s’adresser ainsi face au Dirigeant Suprême! Le Pope afficha à nouveau un sourire tellement profond et malsain, que c’était évident qu’il allait préparer un grand Spectacle. Le lion eut à peine le temps de terminer sa phrase que c’était au tour de Ryo de s’avancer également, il avait sans doute aussi une déclaration chaleureuse et pleine de bon sens à déclarer…

"Grand Pope, je ne sais pas ce qu’il se passe ici, mais, je vous en prie, expliquez vos actes ! Pourquoi tentez-vous de tuer notre Déesse ?! Elle qui peut préserver la paix, la justice et l’espoir sur cette terre! Cessez cette folie et rendez-vous! Dans le cas contraire, nous serons obligés… de vous arrêter de force !"

L’arrêter de force? Ces moucherons croient vraiment pouvoir s’opposer a la Puissance du Grand Pope? C’était vraiment hilarant à entendre! Il ne pouvait s’empêcher de sourire face aux pathétiques dialogues des deux Gold Saints. Evidement il s’attendait à ce que la Grande Star de la soirée prenne aussi part à la discussion! C’était en effet le cas, la Déesse Athéna se ressaisit de son Sceptre et regarda fixement dans les yeux son opposant, déclarant à son tour son fameux discours cliché de «Déesse prête à tous pour ses chevaliers»

"Vous voyez Grand Pope, vos simples pions sont tout à fait capables de changer le cours des choses. Vous vouliez les diriger de force dans une voix que vous aviez choisis alors que vous deviez les guider en comptant sur et avec eux. Il y a très peu de différences entre aider et contrôler, et vous n’avez pas su saisir cette nuance."

Aussi émouvant qu’inutile! Comme si ces moustiques de chevaliers auraient les capacités de tenir tête au Nouveau Leader du Sanctuaire! Le moment pour le Pope d’entrer en scène était arrivé… Après trois petits discours sans intérêt, l’heure de la vraie révélation avait sonné! Le Pope se réjouissait d’avance de voir ces regards en colère se transformer en regard de haine et de tristesse! Il prit parole, s’adressant aux trois personnages en même temps, dévoilant un air légèrement hautain et moqueur, toujours le sourire aux lèvres.

«Kaze et Ryo! Je me souviens parfaitement bien de vous! Alors, Vous êtes venu secourir votre Déesse adorée? Je prendrais bien la peine de vous écrasez tout de suite, mais avant, j’ai une chose à vous révélé qui devrait vous faire plaisir…» D’un ton énigmatique et malsain, tout ce qui pourrait sortir de sa bouche ne pouvait évidement pas être une bonne nouvelle. Dans le doute, ils prirent la peine d’écouter ce que le Pope avait à dire. Il continua ses dires, comme si ça l’amusait.

«Vous voir, me rappele un certain Roy… Vous savez, celui qui vous à servit de frère et de Mentor!» Dit-il d’un ton à chercher la petite bête, il savait très bien que c’était un sujet sensible, il continua «Il a connu un sort tragique, je le reconnais! Hadès lui a infligé un Châtiment cruel… A moins que…» Visiblement, son plan marchait, car il voyait très bien que les deux Gold commençaient à se chauffer. Il avait touché le point sensible, et prenait un certain plaisir à tourner autour du pot, et se décida enfin à ajouter la touche finale de sa révélation… «A moins que ce ne soit moi le réel coupable, accusant Hadès à tort! Haha, il faut dire qu’il devenait de plus en plus encombrant… Sa curiosité lui a couté la vie

On pouvait bien reconnaitre que c’était une jolie surprise en dernier cadeau! Si après les deux victimes n’avaient pas la rage de vaincre… Le Pope avait volontairement fait exprès de ne pas répondre aux questions de Ryo et aux affirmations d’Athéna. Quant aux conneries de ce Kaze, il n’y prêta aucune attention. Il clôtura son long serment avec ceci.

«Et au final, j’avais tout calculé en prétextant Hadès coupable de la mort de ton frère» en s’adressant à Ryo «Car je savais très bien que tu te rendrais la bas, et que tu te ferais soit exterminé soit emprisonné. Mon Anticipation à été le fruit majeur de ce Plan Grandiose

La déesse eut soudainement l’air déboussolé… Elle se rattrapa de justesse, mais en quoi cela était du? Aurait-elle déjà trop donné durant ce combat? Elle paraissait bien plus fragile et instable qu’au début… C’était une opportunité pour le Pope, car à vrai dire, le seul véritable ennemi était bien Athéna… D’ailleurs, celle-ci avait décidé de bouger. Elle s’adressa brièvement au Sagittaire et s’élança vers Kaze et le prit par le bras, l’envoyant en arrière. La Déesse s’était donc mise courageusement devant ses Chevaliers, affrontant directement le Pope de front! Vu son regard, elle était bien décidée cette fois ci à en découdre… Pour de bon.

C’est à la grande surprise du Grand Pope qu’il entendit la Divinité… Chanter?! Elle était si désespérée ou bien…? Cette chanson si paisible et si douce ne pouvait pas juste être un simple chant de désespoir… D’ailleurs, Le son délicat de sa voix atteignit le Pope… Il se sentit comme… envouté. Il perdait peu à peu connaissance, il sentit ses membres s’engourdir… Si cette attaque passait, ce serait sans doute la fin… C’était donc ça… la puissance de la Déesse… NON! Il fallait réagir, et TRES VITE! Le Pope secoua sa tête, et s’empressa d’analyser la situation excessivement rapidement, il devait vite trouver une solution avant d’être complètement toucher par le chant… Et il eut une idée… Toujours très rapidement, il leva son poing et sembla donner un coup de poing dans le vide, en direction de Ryo… Ou pouvait entendre le cri du Pope se fondre dans la mélodie de la déesse.

«Non! Tu ne m’auras pas comme ça!...»

GENROMAOKEN!


La Rayon de lumière s’élança du poing du Dirigeant, transperçant littéralement la tête du Chevalier d’or du Sagittaire. Le Pope continua aussi tôt, perdant peu à peu ses moyens… «Ryo! Je t’ordonne de dissiper ce Chant comme tu as dissipé ma Barrière, IMMEDIATEMENT!!!»

Le fameux Genromaoken… Cette attaque exclusive réservée au Pope, lui avait déjà sauvé la mise plus d’une fois… Le Grand Pope commença à sombrer dans l’inconscience, son plan allait il marcher? Ryo devait faire vite, très vite… Car il restait encore beaucoup de choses à accomplir, notamment, la Mission qu’on lui avait confiée…
______________________________________________________

BATTLE STATS
______________________________________________________

Athéna, Kaze, Ryo VS Grand Pope


265% Hp - 5% = 260% Hp
180% Cp - 60% = 120% Cp
300% Ep

Attaque Utilisée:

*Genrômaôken* ~ Attaque puissante ~ 0% Hp ~ 60% Cp
Le Pope envoi avec son poing un rayon de lumière vers le front de son adversaire
Cette attaque ne peut être évitée ou contrée
Le Pope peut choisir un des effets suivants :
~ Le Pope contrôle mentalement l’adversaire et peut décider de sa prochaine action
~ ???

~ ???
Revenir en haut Aller en bas
Kaze

avatar

Nombre de messages : 275
Age : 24
Localisation : Temple Du Lion
Objet(s) : Aucun Objet
Points : 199

MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Ven 26 Aoû 2011 - 16:16

Un combat chaotique avait débuté au seins même du Sanctuaire, devant la statue d’Athéna... Les deux chevalier d'or, la Déesse en personne et le grand Pope... Un affrontement que jamais on aurait pu imaginer en sein de Sanctuaire. Le dirigeant suprême des lieux sacré caché en lui une personne effroyable sans aucun sentiment, un homme aveuglé par des folies de puissance et de conquête, et un double jeu des plus mystérieux et effrayant... Qui est-il vraiment? Aucun des trois héros face à lui ne pouvait le savoir, mais c'était mauvais, très mauvais, et il fallait l'arrêter... S'en prendre à Athéna dans son propre territoire, s'en prendre à elle quand on censé être l'une des personnes le plus importante de ces lieux. Dans ce combat, rien n'avait de sens, ou pas encore, seuls les sentiments des ces jeunes gens les poussait à faire face à cette improbabilité.

Le neige tombait lentement, mais le vent était devenu fou, et faisait viroler les flocons dans tout les sens.

Kaze et Ryo, élève et frère de l'ancien chevalier d'or du Lion, avait réussi à monter jusqu’à eux par hasard, chance ou malchance, on ne sait pas trop, mais sans hésiter une seconde, ils s'étaient élancer pour protéger leur Déesse, ou plutôt son amie pour le plus fougueux des deux. Le Sagittaire avait créer un passage dans la barrière, et le Lion avait attaquer directement le Pope...

Celui-ci n’eus même pas une égratignure du Lightning Bolt, même à cette distance, il cachait en lui une force et une puissance dévastatrice, il était clairement plus fort que les deux chevalier, avec autant de volonté qu'ils voulaient....

Pourtant, ils n'étaient pas du genre à ne même pas essayer! Comme si ils s'étaient compagnon d'arme depuis longtemps, comme si ça coulait dans leur sang ou que leur âme résonnait, il pouvait tout deux agir et trouver leur rôle sans même se parler, ou tout de moins presque. Kaze avait prit appui sur son attaque fulgurante bien que inutile pour reculer un minium, et décida de tenir éloignée ce fou furieux de Nath', tandis que Ryo s'empressa de vérifier l'état de la jeune Déesse. Il n'y avait pas à dire, c'était un parfait duo.

Après s'être brièvement parler pour faire état de la situation, ils se retrouvèrent tout deux face au Grand Pope, la Déesse derrière eux, prêt à tout donner pour mettre cette énergumène hors d'état de nuire... Cote à coté, leurs poings se chargé d'électricité et de cosmos, leurs regards était déterminé, leur passion pour le combat commençait à brûler, leur âme de guerrier s’éveilla. Rien ne pouvait se mettre en travers du chemin des deux jeunes garçon, endossant leur armure d'or avec fierté.

- « Tant qu'a toi, pose tes salles pattes sur mes amis et je te fais bouffer ton casque de chauve-souris ! Je perdrai jamais face à une homme en robe, ta compris !? »
«Grand Pope, Je ne sais pas ce qu’il se passe ici, mais, je vous en prie, expliquez vos actes! Pourquoi tentez-vous de tuer notre Déesse?! Elle qui peut préserver la paix, la justice et l’espoir sur cette terre! Cessez cette folie et rendez vous! Dans le cas contraire, nous serons obligés… De vous arrêtez de force!» -


Quel détermination, quel engouement ! Et comme ci cela ne suffisant pas, Athéna prit aussi la parole, avec la même passion que les deux garçons, voir même plus, équipe de son spectre divin et regardant le Grand Pope de ses grand yeux violet, devenu ardent, il ne détachait plus son regard, elle était incroyable imposante, on pouvait sentir son aura au plus profond de sois, cela donna courage et détermination, ardeur et combativité, tout ce que vous voulez de positif ! Qu'elle puissance incroyable, se battre juste à coté d'Athéna et de ressentir cette énergie bienfaitrice, c'était sans doute la plus grande récompense d'un chevalier. On ne pouvait pas perdre, c'était impossible. Elle adressa ces quelques mots calmement mais on pouvait y entendre toutes ses émotions.

-«Vous voyez Grand Pope, fit-elle d’une voix forte, vos simples pions sont tout à fait capables de changer le cours des choses. Vous vouliez les diriger de force dans une voix que vous aviez choisis alors que vous deviez les guider en comptant sur et avec eux. Il y a très peu de différences entre aider et contrôler, et vous n’avez pas su saisir cette nuance. »
Leurs cosmos et leur âme était sur la même longueur d'onde, il n'avait rien à dire. Mais malgré toutes cette passion, un sourie se dessina sur le visage du Pope, un sourie malsain... Il avait plutôt l'air de s'amuser, se moquant éperdument d'avoir la Déesse et deux Gold Saint en face de lui. Kaze se mettait sur ses gardes, allait-il attaquer ? Non, il prit la peine de leur répondre, comme si cela étant un grand jeu, une pièce de théâtre de mauvaise augure...

-«Kaze et Ryo! Je me souviens parfaitement bien de vous! Alors, Vous êtes venu secourir votre Déesse adorée? Je prendrais bien la peine de vous écrasez tout de suite, mais avant, j’ai une chose à vous révélé qui devrait vous faire plaisir…»


Leur regard du jeune Lion se fixa, qu'est-ce que cette homme fou et mauvais pouvait bien leur dire, on pouvait sentir le grand Pope être impatience de dévoiler quelque chose, comme si il avait un secret qu'il avait garder depuis des années...

-«Vous voir, me rappelle un certain Roy… Vous savez, celui qui vous à servit de frère et de Mentor!»

Le "vieux"... Le maitre de Kaze, le grand frère de Ryo... Comment ose-t-il prononcer son nom!? Et qu'il rapport cela avait-il avec la situation actuel !? Il continua, les rideau ne faisait que s’ouvrir lentement...

- «Il a connu un sort tragique, je le reconnais! Hadès lui a infligé un Châtiment cruel... A moins que…»


D'un coup, le cœur de Kaze se serra, sans doute celui de Ryo aussi... Mais pourquoi !? Pourquoi parle-t-il de ça maintenant!? Le sang du fauve commerça a bouillir, ses sourcil a se forcer vers le bas, ses canin a grincer, sa rétine à le fixe comme une proie... Que cherche-t-il à la fin !? Toutes les images dans sa tête défila à une vitesse folle, il pouvait revoir en quelques secondes son maitre disparaitre dans ses bras, dans cette ville en ruine, devenant petit à petit des petits morceau d'âmes brillants aux quelques rayons de soleil que traversait les épais nuage de l'époque, sa tombe, sa première rencontre avec lui... Il allait devenir fou, fou de rage, de colère, de haine, de rancœur...

-«A moins que ce ne soit moi le réel coupable, accusant Hadès à tort! Haha, il faut dire qu’il devenait de plus en plus encombrant… Sa curiosité lui a couté la vie!»


A ce moment précis, il n’entendait plus rien, il pouvait voir le Pope continuer de divulguer des informations à Ryo, toujours avec cette air de psychopathe, de scientifique fou qui réussie ses épreuves, de ce mauvais acteur entrain de réaliser le clou du spectacle... Il devait mourir, il devait souffrir, il va souffrir, en moins de trente secondes, il avait insulter la vie entière de Roy comme si il avait été son jouet depuis le début, il l'avait entièrement ridiculisé et par dessus tout, il en prenait un malin plaisir.



«( Je vais... LE TUER, l'écraser, le détruire, l'éliminer, le démolir, le mordre, le déchiqueter, le broyer... IL VA PAYER!!!) »


Il s’apparenta à hurler toute as rage et sa haine, et à bondir sur cette homme qui n'était désormais pour lui plus qu'une proie à dévorer de toutes ses forces, son cerveau allait exploser, ses veines était brûlante, son cœur battait à toute vitesse, il n’exister plus qu'a ses yeux lui, le Grand Pope et se sentent de vengeance... Quand soudain....

Kaze, dans toute sa rage et sa haine, sentit une légère pression sur son bras, encore un peu il allait se retourner pour frapper cette chose inconnu qui n'était de pénétrer dans sa bulle de colère, mais il avait quelque chose... Quelque chose d'incroyable... Toutes ses émotions tombèrent d'un coup, la réalité n’existait plus, il ne pensa plus, ne disait plus rien, et se sentit tirer en arrière. C'est là qu'il vit enfin, comme si la scène se passait au ralentit, Nath'... Ou plutôt Athéna, se plaçant devant lui, avec une détermination encore plus grande que toute à l'heure. Kaze n'étendait toujours rien, mais toute étaient différent dans sa tête, toute était passé du rouge au bleu... Il resta planté là, et vit la Déesse, placer solidement à sa position, devant lui, avec une énergie débordante, un cosmos doré qui lui éboulis presque les yeux, cette énergie... Il ne pouvait qu’admirer ses long cheveux violet tombant dans son dos, même si il ne les regardait pas vraiment, et dans toute se silence que seul lui pouvait entendre, les quelque paroles de Nath' résonna dans sa tête.

-« Merci d’être intervenu Kaze, mais je peux m’occuper de ceci seule. Vous en avez déjà trop fait pour moi. Je… Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose »


Retour à la réalité ! Kaze n'avait plus aucune envie de tuer ou quoi que ce soit, toute sa haine et sa colère envers le Grand Pope était devenu simplement de la nostalgie envers son maitre. De toute façon, c'est ce que le dirigeant du Sanctuaire voulait, le mettre hors de lui... Cela ne servait à rien, d'autres souvenirs virent à toute vitesse dans la tête du jeune homme au cheveux rouge, la promesse qu'elle a fait devant la tombe de Roy, le message qu'elle entendu, tout les moments passé avec lui. Toute était redevenu clair ! Un sourire se dessina au coins des lèvres de Kaze, il avait envie de la remercier, mais ils n'en n'avaient pas le temps... Il s'approcha lentement et se mit à coté d'Athéna, et lui dit quelques mots d'un air ironique mais heureux toute en gardant son sourie béat habituel. Il sentit que ce n'était plus vraiment Nath' avec lui, mais c'était presque le cas... Et puis il s'enfichait bien ! Elle devait bien l'entendre !

- « Dessolé Nath'... Mais tu te trompe ! On a encore rien fait ! Ce combat... C'est le nôtre ! Battons-le, tous ensemble ! N'oublie pas "qu'on dans la même galère" ! »

La voix de Athéna commença a résonner dans l'univers entier, un chant majestueux sortit de sa bouche, Kaze se concentra sur ses mêmes notes emplit de son énergie lumineuses, et concentra également son cosmos, toute en fessant sortir des petits particules bleus de son corps, qui se mélangeait avec les flacons de l'hiver. Une harmonie se créa entre ses boules lumineuses et le son sacré de la Déesse. Avant de lancer le grande assaut, le Lion qui était enfin devenu clair d'esprit, lança une dernière phrase au Pope. Ses deux bras se croisa, et il concentra de plus en plus son cosmos. Son sourire s'était effacer, mais on ne pouvait plus lire ne serais-se qu'une once de haine en lui. Une aura dorée sortit de son corps, toute en bougeant dans toutes les sens à une vitesse folles.




YOSH !
-« Espèce de débile... Roy n'est pas mort, et tu n'as absolument rien compris... Et je vais te prouver qu'il vit encore !! »
Les particules bleus ne semblait avoir aucun impact sur le combat, Kaze préparer tout simplement son offensif, mais le chant de la Déesse lui, commençait à faire effet, le Grand Pope paniqua et commença à s’alourdir, pour la première fois il avait montrer un peu de faiblesse... Prit de panique, il décida lui aussi de faire quelque chose, si il continuait assit, il allait être complètement immobilisé. Il était quand même plus coriace que ça, sa voix se coupa dans le chant d'Athéna, donnant un désaccord de notes.

-«Non! Tu ne m’auras pas comme ça!...

D'un geste rapide de la main, il envoya avec son poing un rayon de lumière en direction de Ryo, tout en s'écriant :

«GENROMAOKEN!»


Le rayon fila à toute vitesse et passa juste entre Athéna et Kaze, le Gold Saint fit surpris d'une telle rapidité d'exécution, il se stoppa ce qu'il était entrain de faire et se retourna directement vers le Sagittaire. Celui-ci était tombé a genou, dans un seul coup, il agrippa les cheveux et leva la tête vers le ciel, tout en hurlant de douleur, un cri qui déchira complètement la froideur de la saison.

-« Ryo !? Qu'est-ce que tu fous, ça va !? Répond moi ! »

Aucune réponse de sa part, il se leva et poussa légèrement le Lion qui s'était empressé de venir le secourir... Ses yeux était devenu rouge, rouge vive, son expression était parfaitement neutre. On ne pouvait plus rien sentir, il comment ça à écarter les bras vers le grand Pope, sans un mot...

Kaze essaya de l’empêcher de bouger, mais impossible, les simples mouvements que le Sagittaire exécutais avec une force sur humaine. Sans broncher un seul instant, il continua, et commença a faire élever son cosmos. Le jeune garçon au cheveux rouge lui hurla dessus, mais rien ne marchait...

Qu'est-ce le grand Pope avait encore fait !? Avait-t-il trouver un moyen de contre attaquer !? Il n'avait plus aucune limite, se combat opposant des personnes du même camp de faisait que commencer...

___________________________
Battle Start!

Nath',Ryo et Kaze VS Grand Pope

Kaze, chevalier d'or du Lion.
-130% Hp - 0% = 130% Hp
-115% Cp - 20% + 20 % = 115% Cp
-100% Ep - 0 % = 100% Ep



Action :

*Récupération de CP*

*Préparation du Photon Burst*
Kaze peut, une fois par tour, exécuté une phase du Photon Burst :
Photon Invoke : Kaze consomme 20% Cp et expulse des particules de cosmos hors de son corps (Photon Burst Phase 1)



Note : Lorsque Kaze cumule 100% de Paralysie, l’adversaire est paralysé et ne peut éviter ou lancer d’attaque pendant un tour.


Paralysie : 20%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiya-rpg.gooforums.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Sam 27 Aoû 2011 - 15:52

L’ambiance calme et paisible qui régnait au Sanctuaire ces derniers temps n’était plus qu’un lointain souvenir, tel un rêve qui s’efface lors du réveil au matin. Pourtant tout était bien partit pour bien se passer: Ryo était sauvé des Enfers, il venait de faire une rencontre exceptionnelle avec Kaze, ce garçon excentrique qui était le chevalier d’or du lion! Ils allèrent tous deux rendre visite au grand pope, à la base pour rendre un rapport… Mais le court des choses avait prit un tournant vraiment tragique et sans aucun sens.

Lorsque les deux jeunes garçons arrivèrent dans les appartements de la déesse, quelle fut leur surprise lorsqu’ils réalisèrent de leurs propres yeux qu’un combat entre Athéna et son représentant direct faisait rage! Un spectacle auquel personne ne pouvait s’attendre ici au sanctuaire! Comment les choses avaient elles pu arriver là?! Ryo et Kaze n’allaient pas tarder à le découvrir…

Comme si ils se connaissaient depuis toujours, ils se répartirent les tâches telle une évidence! Le lion se lança sur le Pope avec un Lightning Bolt impressionnant alors que le sagittaire alla prêter main forte à la déesse et, par la même occasion, voir si elle n’était pas blessée.

- «Déesse Athéna ! Est-ce que vous allez bien?! Vous n’êtes pas blessée ?»
- «Ca va Ryo, le combat débute à peine. Tu t’es rapidement remis de tes blessures à ce que je vois. Tant mieux !»

Même dans un moment pareil elle pensait avant tout au bien être de ses chevaliers. Heureusement elle ne semblait pas blessée, quel soulagement! Alors, le combat venait de commencer, Ryo et Kaze arrivèrent au bon moment dans ce cas! Kaze revint avec une jolie pirouette de son attaque qui n’avait visiblement fait aucuns dommages au Grand Pope, puisque celui-ci ne fronça même pas un sourcil! Bon c’est une façon de parler puisque son casque cachait ses yeux… Le jeune garçon aux cheveux rouges étaient donc face au grand pope, et s’adressa par derrière lui à la déesse et son chevalier.

-«Çà va de vot' coté !? Je sais pas ce qu'a ce vieux fou, mais je suppose qu'on saura quoi après ! Ryo ! Protège là, je m'occupe de le tenir éloignée d'accord ?!»

Ryo s’empressa de répondre «Tu peux compter sur moi! Je resterais en arrière et attaquerais le Pope à distance tout en protégeant la Déesse!». Athéna aussi se hâta de déclaré – «Kaze, fait attention, il maîtrise des attaques interdites !»

Tout était devenu clair, c’était un combat à 3 contre1. Le Sagittaire s’avança également pour se mettre à coté de Kaze, laissant la déesse derrière, ainsi protégée. Ils chargèrent tous les deux leurs poings de foudre! Cela voulait montrer qu’ils ne plaisantaient pas, mais aussi que Roy était bien leur lien commun. Ils s’adressèrent au Pope tour à tour, montrant leurs façon de voir et leurs interrogations.

- « Tant qu'a toi, pose tes salles pattes sur mes amis et je te fais bouffer ton casque de chauve-souris ! Je perdrai jamais face à un homme en robe, ta compris !? »

- «Grand Pope, Je ne sais pas ce qu’il se passe ici, mais, je vous en prie, expliquez vos actes! Pourquoi tentez-vous de tuer notre Déesse?! Elle qui peut préserver la paix, la justice et l’espoir sur cette terre! Cessez cette folie et rendez vous! Dans le cas contraire, nous serons obligés… De vous arrêtez de force!»

Ils étaient vraiment décidés. Contrairement a Kaze qui voulait absolument mettre hors d’état de nuire son adversaire, Ryo lui voulait en savoir plus, et éviter un maximum un bain de sang inutile. Comme le Pope en était arrivé à de tels actes? Peut être était il sous l’influence de quelque chose? Peut être allait il nous en dire plus? C’est ce que Ryo voulait entendre avant de se lancer à l’attaque. Pour couronné le tout, Athéna, fidèle à ses Chevaliers, prit aussi la parole en soutien avec les deux autres discours.

-«Vous voyez Grand Pope, vos simples pions sont tout à fait capables de changer le cours des choses. Vous vouliez les diriger de force dans une voix que vous aviez choisis alors que vous deviez les guider en comptant sur et avec eux. Il y a très peu de différences entre aider et contrôler, et vous n’avez pas su saisir cette nuance. »

Tous les trois pensaient pareil. Il n’y avait rien à redire, c’était maintenant au tour du Grand Pope de s’expliquer… Mais bizarrement, leurs espoirs étaient de courte durée. Le Pope n’eut absolument rien à faire des questions qui avaient été posées et il prit d’ailleurs un rire totalement diabolique! Cette impression négative, cette présence si floue, ca ne pouvait pas être le Grand Pope, c’était impossible! Malgré tout, il prit la parole, s’adressant aux trois personnes qui étaient en face de lui, avec son sourire malfaisant et un air totalement malicieux. «Kaze et Ryo! Je me souviens parfaitement bien de vous! Alors, Vous êtes venu secourir votre Déesse adorée? Je prendrais bien la peine de vous écrasez tout de suite, mais avant, j’ai une chose à vous révélé qui devrait vous faire plaisir…»

Cette déclaration mit le doute dans l’esprit de Ryo. Allait-il enfin s’expliquer sur ces actes? Le Sagittaire n’allait pas attaquer, il voulait en savoir plus, et apparemment, Athéna et Kaze aussi. Le Pope continua donc, dans la même lancée que précédemment. «Vous voir, me rappelle un certain Roy… Vous savez, celui qui vous à servit de frère et de Mentor!»

ROY?! Non… Pas cette vielle histoire. Pourquoi allait il refaire venir ces démons à un moment pareil?! Qu’avait il à révélé?!! Ryo commençait à trembler intérieurement et à devenir très instable. Son frère était ce qu’il avait eut de plus chère, ce que cet Hadès lui avait prit… il ne voulait plus entendre parler de cette histoire, jamais plus… Ces pensées firent interrompue par la continuité des dires du Pope: «Il a connu un sort tragique, je le reconnais! Hadès lui a infligé un Châtiment cruel… A moins que…»

A moins que QUOI?! Toute la salle pouvait sentir le cœur de Ryo battre à fond. Ce type… Il n’avait pas le droit de parler de Roy et de dire de telles conneries! La foudre du point de Ryo s’intensifiait de seconde en seconde, le sujet lui tenait beaucoup trop à cœur. Son frère, son frère Roy. Le Pope prenait un plaisir sadique à parler de ça et il le savait! Il clôtura sa sinistre déclaration avec ceci.

«A moins que ce ne soit moi le réel coupable, accusant Hadès à tort! Haha, il faut dire qu’il devenait de plus en plus encombrant… Sa curiosité lui a couté la vie!»

« … » « … » « … » Impossible… Le monde et les décors s’écroula au tour de Ryo, il était anéantit. Tout ce qu’il s’était passé, tout ce qu’il avait cru toutes ces années, était… de SA faute? Impossible… Le frère du défunt chevalier d’or tomba à genou, les mains tombèrent sur le sol, il fixait les dalles du sanctuaire, droit devant lui, son regard tomba dans le désespoir. Il pleurait. Il pleurait beaucoup. Il ne prêta pas attention à ce qu’il se passait autour de lui. Athéna, Kaze, Grand Pope, plus rien n’était important…

Mais qu’est-ce que tu fais Ryo? Tu baisses déjà les bras? Allez, lève toi, Y’à des gens qui ont besoin de toi!
Cette petite voix qui venait encourager Ryo dans son fort intérieur… Ca ne pouvait être que lui, Roy! Le sagittaire ne pouvait pas baisser les bras si tôt, c’était vrai. Il faut dire que le grand frère avait toujours su trouver les bons mots pour encourager le petit frère! Soudainement, il se releva de lui-même, il se ressaisit, et pu revoir tous les éléments autour de lui. Athéna était devant Kaze et Ryo. Des particules bleuâtres entouraient toute la scène, et le Lion qui était en colère il y a à peine quelques minutes semblait soudainement calme. D’ailleurs il prit la parole, répondant au Pope.

-« Espèce de débile... Roy n'est pas mort, et tu n'as absolument rien compris... Et je vais te prouver qu'il vit encore !! »

La Déesse prit les devant à son tour. Elle commença à chanter. Cette mélodie était si paisible et apaisante… Avec une telle chanson, tous les maux disparaissent, entrant dans une espèce d’harmonie bénéfique, plongeant le mal dans un état de profond sommeil. Ryo assistait à la scène, encore un peu déboussolé de ce qu’il venait d’entendre. Le Pope commençait à vacillé, le chant avait sans doute eu un impact sur lui. Cependant il ne semblait pas avoir dit son dernier mot! Il déclara d’un ton horrible, brisant toute l’harmonie provoquée par la mélodie, d’un ton pressé et anxieux. -«Non! Tu ne m’auras pas comme ça!...


«GENROMAOKEN!»

Aucun des trois ne put réagir. Athéna devait continuer à chanter, Kaze ne comprit absolument pas et Ryo, la même chose. Le Pope éjecta avec son poing un très fin rayon de lumière qui se dirigea à une vitesse incroyable la tête de Ryo! Il n’eut même pas le temps de réaliser ce qu’il lui arriva, tout allait si vite, c’était incalculable. Quand soudainement il se sentit bizarre.

Un mal de crâne abominable venait de frapper le Sagittaire. La douleur était si forte qu’il ne pu s’empêcher de placer ses mains sur sa tête, s’arrachant presque les cheveux! C’était horrible, il tomba à genou, ne contrôlant plus ses gestes, qui étaient dictés par la douleur. Un cri tellement fort de douleur venait se mélanger à l’ambiance qui n’était déjà pas très joyeuse.

«AAAHHHHHHHHHHHHHH!» … Et puis tout d’un coup, plus rien. Le calme semblait désormais régner en maitre. Ryo eut soudainement le regard vide, ses yeux devinrent rouge, tellement dénué d’expression et de sens. Il ne pouvait plus répondre à ses actes, il ne pouvait même plus penser, il était littéralement contrôler par une force supérieure. Il se releva, ne pouvait venir en aide à ses alliés, il attendait sans doute quelque chose, un ordre venant du grand pope. Ordre qui arriva très rapidement. «Ryo! Je t’ordonne de dissiper ce Chant comme tu as dissipé ma Barrière, IMMEDIATEMENT!!!»



Cette demande résonna dans la tête de Ryo en boucle, tel un écho lorsque l’on crie dans un long tunnel. Aucune pensée, aucun état d’âme, un seul objectif: Exécuté l’ordre demandé. Ryo concentra soudainement la Lumière dans ses bras, formant un Halo. Kaze voulu l’en empêcher à maintes reprises mais le Sagittaire le repoussa avec une puissance inimaginable. Ensuite, Le chevalier contrôlé envoya sa lumière bénéfique sur le Pope, dissipant l’influence que le chant lui avait porté. Le Pope était hors de danger, l’ordre avait été respecté. Pour conclure cette pièce dont le Pope était le créateur, Ryo s’évanouit, tomba dans l’inconscience, à un moment ou il ne devait pas. Il n’avait pas conscience de ce qu’il venait de faire, et n’en aurait aucun souvenir, seulement, il l’avait bien fait… Athéna et Kaze se devaient de prendre les devant, car il ne fallait pas laisser faire ce fou furieux…

- Battle Stats -

130% Hp
130% Cp – 50% = 80% Hp
100% Ep

*Kheiron’s Light Impulse* ~ Attaque puissante ~ 0% Hp ~ 50% Cp
Ryo Déploie ses Ailes et Propulse un Large Faisceau de Lumière avec se Bras
Dissipe toutes les altérations d’état (brulure, poison, paralysie…), toutes les protections (Murs, Boucliers…), toutes les illusions lancées par l’adversaire ainsi que tous les effets de techniques (Niveau 1, Critique 1…)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Lun 29 Aoû 2011 - 17:35

=> Le Grand Pope, Kaze, Ryo, et elle. Trois contre un. Athéna soupira : le combat n’était pas équilibré. Malgré la gravité de la situation, elle ne pouvait s’empêcher de le remarquer. Elle était vraiment irrécupérable. Cependant, la déesse ne pouvait se cacher que l’intervention des deux Gold Saints la satisfaisait amplement. D’abords parce qu’ils prouvaient une fois encore leur dévouement à leur cause, et ensuite parce que cela pouvait peut-être avoir un effet négatif sur le moral de leur adversaire commun. La mince espérance de la déesse s’envola devant le sourire qui tordait le visage du représentant divin. Cet espèce de rictus ne méritait même pas le nom d’expression humaine : il le transfigurait, il l’illuminait même, mais d’une aura sadique, d’une auréole sinistre et malsaine. Le Grand Pope irradiait littéralement de cruauté.
- Kaze et Ryo! Je me souviens parfaitement bien de vous, susurra-t-il d’une voix empoisonnée. Alors, vous êtes venu secourir votre Déesse adorée ? Je prendrais bien la peine de vous écrasez tout de suite, mais avant, j’ai une chose à vous révéler qui devrait vous faire plaisir…
Athéna pressentit le danger suinter de ces paroles avant même que le gros des révélations n’arrive. Kaze et Ryo commençait déjà à se tendre. Ils buvaient ses paroles. Leur adversaire se jouait de leurs secrets comme des armes, et chacun de ses mots se fichaient dans le cœur de ses opposants plus sûrement que n’importe quelle flèche. La déesse serra les dents. Elle… Elle ne pouvait rien faire ! Qu’importe le moment, il jetterait une phrase fatale comme une bombe à retardement.
- Vous voir, me rappelle un certain Roy… Vous savez, celui qui vous à servit de frère et de Mentor ! Il a connu un sort tragique, je le reconnais ! Hadès lui a infligé un châtiment cruel… A moins que…
Un long frisson parcouru l’échine de la déesse : elle devinait confusément la suite. Elle jeta un regard à ses alliés : déjà Kaze grognait, les canines saillantes et les yeux fous, tandis que l’intensité électrique autour de Ryo devenait franchement dangereuse. Eux ne savaient ce que ce dingue avait déjà fait, ils ne savaient pas de quoi il était capable… Non ! Ils ne devaient pas savoir ! Athéna ouvrit la bouche, prête à l’empecher de…
- A moins que ce ne soit moi le réel coupable, accusant Hadès à tort ! Haha, il faut dire qu’il devenait de plus en plus encombrant… Sa curiosité lui a couté la vie !
Trop tard !

=> La réaction des deux Chevaliers ne se fit pas attendre, ni sous le regard machiavélique du Pope, si sous celui désespérée de la déesse. Pourquoi ? Pourquoi devait-il être aussi… malsain ? Pourquoi s’amusait-il à répandre la douleur sur tous ceux qu’il approchait ? A côté d’elle, Ryo, tomba à genoux, prostré dans sa souffrance. Presque malgré elle, Athéna s’agenouilla près de lui. Le Sagittaire fixait consciencieusement le point mathématique situé entre ses mains posées à terre. Il pleurait, pleurait toutes les larmes de son corps. Roy était son frère, sa seule famille, et bien plus encore. Pour lui, il avait failli renoncer à la Chevalerie, il avait foncé tête baissée aux Enfers, il avait été emprisonné par Hadès lui-même. Les braises de cette tragédie n’avaient besoin d’être attisée, encore et encore. Et surtout pas maintenant. La divinité ne savait que faire : lui parler ? le réconforter ? Les mots mourraient d’eux-mêmes dans sa gorge, trop serrée par une boule compacte. Elle leva les yeux vers Kaze. Elle ne savait pas que Roy avait été son mentor, mais le lien immortel qui unissait maître et élève était universel. Et connaissant son ami, il allait se mettre dans une colère noire. D’ailleurs, le plus innocent des enfants aurait pu remarquer que c’était le cas. Le Lion était entièrement crispé, comme tétanisé par la nouvelle. Pourtant, on sentait plus qu’on ne voyait le sang lui monter à la tête en bouillonnant tandis que ses yeux lançait des éclairs de Haine.

=> Soudain, la violette fut prise de vertige et manqua de tomber de justesse. L’âme de Nathalie était trop profondément inscrite dans son corps pour qu’il ne transmette pas les effets du Negative Memory à celle de la divinité. Les sentiments des deux jeunes filles se brouillèrent, et les décisions de l’humaine influencèrent la déesse. Athéna secoua la tête, comme pour chasser un mauvais rêve, et prit sa résolution. Les deux Chevaliers avaient besoin de se remettre de cette révélation, et elle se refusait de les laisser sans défense… et sans garde-fou. Après tout ce temps à être défendue, c’était son tour de protéger ses chevaliers d’eux-mêmes. La déesse se leva d’un bond, et analysa la situation aussi rapidement que possible. Ryo ne semblait pas décidé à bouger, c’était déjà ça. Devant elle, Kaze bandait ses muscles, prêt à bondir sur le Pope pour le trancher en fine lamelle. Sans hésiter, la jeune fille saisit vigoureusement le bras de son ami et échangea leur place. Il n’y avait aucune violence dans son geste, juste une incroyable détermination. La déesse redoutait par-dessus tout que les révélations du Pope n’aient trop profondément marqué ses alliés. Et si jamais… ils ne s’en remettaient pas ? Elle réprima un frisson. Alle braqua son regard sur le Grand Pope. Elle ne pouvait pas laisser ce fou blesser ses amis à nouveau.
- Merci d’être intervenu Kaze, mais je peux m’occuper de ceci seule. Vous en avez déjà trop fait pour moi. Je… Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose, ajouta-t-elle sans le vouloir.

=> Savait-elle ce qu’elle venait de faire ? Non. Mais parfois, il suffit d’un mot, d’un geste… Le garçon se calma sur le coup. Elle lui tournait le dos, mais elle sentait le poids de son regard sur sa nuque. Elle dévisageait toujours leur adversaire, mais toute son attention était concentrée derrière elle. Si jamais il fonçait dans le tas, elle devait l’arrêter. Après un long moment, Kaze s’avança lentement et se plaça au côté de la déesse.
- Désolé Nath'... Mais tu te trompes ! On a encore rien fait ! Ce combat... C'est le nôtre ! Battons-le, tous ensembles ! N'oublie pas "qu'on est dans la même galère" !
Que devait-elle faire : soupirer ou sourire ?! Ce Kaze… Toujours le même. Son incroyable bonne humeur avait une fois de plus reprit le dessus. C’était vraiment un garçon exceptionnel. Il n’avait pas oublié leur rencontre… Ni même ce que Nathalie avait dit ! Si seulement la jeune humaine pouvait l’entendre…

=> Athéna se ressaisit. Elle ferait revenir son amie, elle le jurait ! Cependant, il y avait plus urgent. Le regard dont elle transperçait le Grand Pope reprit sa fougue. Cet être immonde, abjecte, malsain et sans scrupule… Sa colère augmenta d’un cran, et un véritable brasier de cosmos l’enveloppa. Il la répugnait. Il en avait trop fait, elle ne pouvait plus se contenter de paroles, aussi vaines face à lui qu’un pistolet à eau face à une baleine. Elle devait agir. Et elle devait protéger ses chevaliers, surtout Ryo, toujours à Terre. En réfléchissant, elle lança une note dans l’air pur et givré, comme par automatisme, et elle eut le déclic. Ce son jeté au hasard avait parfaitement trouvé sa place dans l’atmosphère ouaté où tourbillonnait la neige. D’autres suivirent, et bientôt ce fut une véritable mélopée qui s’élançait à l’assaut du ciel immaculé. La mélodie dansait aux milieux de bourrasque, et rejoignait une place qui semblait avoir toujours été la sienne dans l’Histoire. La mélopée sortait du corps fragile de la jeune fille comme s’il contenait l’univers à lui tout seul. Près d’elle, Kaze préparait également une attaque. Une myriade de particules irradièrent de son Armure d’or et s’éparpillèrent précipitamment comme autant de minuscules fées dansant sur le chant de la déesse. La galaxie entière n’était qu’une improbable partition aux dimensions gigantesque : le cœur d’Athéna en battait la mesure, et tous ceux qui l’écoutaient se calquaient sur la lente pulsion. La voix de Kaze s’éleva, en parfait accord avec le reste du monde.
- Yosh ! Espèce de débile... Roy n'est pas mort, et tu n'as absolument rien compris... Et je vais te prouver qu'il vit encore !!
Athéna ne pu s’empêcher de penser que si le chevalier mort les regardait, il serait fier de son élève. Incroyablement fier, comme elle-même était fier de son chevalier. Nathalie aussi, fière de « Mister Yosh », si elle avait été là…

=> Les effets du chant de la divinité commençaient déjà à se faire ressentir sur le Grand Pope. Ses épaules s’affaissait, il chancelait même. Dans peu de temps, il serait totalement envouté par cette douce mélopée, et les Gold Saint pourraient enfin l’attaquer sans risque… Cependant, un hurlement traversa l’atmosphère, déchirant l’apaisante harmonie qu’émanaient les lieux.
- Non ! Tu ne m’auras pas comme ça ! lança leur adversaire. GENROMAOKEN !
- NOOOOOOOOOON !
Le cri d’Athéna rompit définitivement le chant qui emplissait l’air. Pas le Genromaoken ! Elle devait arrêter l’attaque ! Elle tandis son sceptre, mais trop tard : un rayon fin et puissant passa entre elle et Kaze. Elle se retourna, et put voir Ryo, qui s’était relevé, se faire transpercer le crâne par le trait lumineux. Tout ceci s’était passé à la vitesse de l’éclair. En un instant, la déesse était auprès de son chevalier. Le Gold avait pris sa tête entre ses mains en poussant un horrible hurlement.
- Ryo ! Ryo ! Ecoute-moi, il ne faut pas que tu le laisses te contrôler ! Tu es plus fort que lui !
Pense… Pense à ce que Roy te dirait !
cria-t-elle en désespoir de cause.
Rien à faire. Les yeux du Sagittaire étaient devenus rouge sang. Sans hésitation il la repoussa et se leva. Son geste n’était pas particulièrement violent, mais il avait la puissance des coups retenus. La jeune fille s’étala à terre avec un petit cri, et le sceptre de Nike tinta sur les dalles. Evidemment, après le Negative Memory, le Genromaken… Combien leur adversaire maitrisait-il de technique interdite encore ? Se redressant à demi, elle lança un regard noir au Pope.
- Vous… !

=> Soudain, une voix la stoppa dans son élan.
- Athéna !
C’était à peine un chuchotement, un cri lancé depuis les confins de l’univers qui retentissait faiblement dans sa tête. Cependant la déesse reconnut qui l’interpellait. Son cœur s’emballa, et elle répondit aussitôt.
- Nathalie !



~ Negative Memory ~


=> Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Elle avait rêvé. Il FALLAIT qu’elle ait rêvée. Mais… Elle n’avait pas rêvé. Ou alors elle avait vraiment rêvé. Oui. Non. Peut-être. Raaaaaaah, elle n’en savait rien !

=> Depuis l’orphelinat, Nathalie avait couru sans discontinuer jusqu’à ce que le souffle lui manque. Elle s’était arrêté, puis mise à marcher aussi vite qu’elle le pouvait. Elle avait finalement trouvé une petite crique cachée par la forêt, à l’autre bout de l’île. Elle avait plongé, nager, et s’était finalement haussée sur une pierre presque à la sortie de la baie. Et là, l’immensité de l’Océan s’était ouverte devant elle. Elle n’était qu’un petit point perdu dans l’infinité du l’univers, le centre mathématique d’un cercle vide, c'est-à-dire rien. Elle ne pouvait pas aller plus loin. Elle ne pouvait plus fuir les pensées qu’elle laissait dans son sillage. Elle avait dû s’assoir en tailleur, et prendre sa tête entre ses mains. Alors, l’invisible essaim d’idées noires qui tourbillonnait autour d’elle comme des vautours avait fondu sur sa proie.

=> Qui était-elle ? Une élue involontaire et dévouée ou une chiarde peureuse et crédule ? Avait-elle rêvé ou non ? Qui était-elle ? Quel était son destin ? Quel était même son futur ? Qui était-elle ? Est-ce qu’elle devenait… folle ?! Sa tête allait finir par exploser ! Ses doigts se crispèrent dans sa chevelure violette, et ses ongles s’enfoncèrent dans son crâne comme dans du beurre. La douleur aiguillonna de plus belle son cerveau au supplice. Pourquoi est-ce que cela lui arrivait à elle ? Qu’est-ce qu’elle avait fait ? Qu’est-ce qu’elle devait faire ?!

=> Lorsqu’elle releva la tête, la jeune fille s’aperçût qu’elle pleurait de rage et d’impuissance. Elle essuya ses joues d’un geste rageur, et se pencha au-dessus de l’eau. Les quelques vaguelettes faisait trembler son reflet. Qui était-elle ? L’eau ne lui renvoyait qu’une image vide et creuse. Qui se cachait derrière cet air hagard et ses grands yeux perdus ? L’onde troublait son immense miroir, et Nathalie entr’aperçut cette Athéna qui obnubilait ses pensées. La jeune fille passa violemment la main dans l’eau pour faire disparaître cette vision. Pourtant, peu à peu, l’image se reforma. Cette foutue « déesse »… Elle lui ressemblait beaucoup… Etait-elle vraiment un réceptacle ? Avait-elle vraiment 14 ans au lieu de 12 ? Cela expliquait comment elle avait pu battre Sarah et coller Hugo au mur… Tout était si confus dans sa tête… Les images se brouillaient devant ses yeux. Quand elle tentait d’attraper un souvenir, il s’enfuyait en virevoltant vers les confins de sa mémoire.

=> Soudain, une pensée l’arrêta subitement dans son élan. Rêve ou pas rêve… Etre ou ne pas être n’était pas la question cette fois-ci. Pas rêve, elle reprendrait tranquillement sa vie normale avec ceux qu’elle avait toujours aimé. Bon, elle avait deux trois bricoles à régler avec ses trois amis, mais quoi de plus banal ? Rêve, elle ne se souvenait pas avoir regretté suivre ce Rujin. Elle ne se souvenait pas avoir été malheureuse à ce Sanctuaire. Elle ne se souvenait pas avoir détesté ces Ryo, Kaze ou Riku. En revanche, Sarah… Sarah était morte. Nathalie poussa un long cri, et serra sa tête entre ses mains comme dans un étau. Elle ne voulait pas savoir. Elle ne voulait pas savoir. ELLE NE VOULAIT PAS SAVOIR ! Sarah n’était pas morte, elle ne pouvait pas être morte ! Jamais elle ne l’abandonnerait à nouveau ! Jamais elle ne la laisserait disparaitre pour toujours ! Sarah… Elle avait rêvé, elle avait REVE !

=> Mais… Et si ce n’était pas le cas ? Si… elle n’avait PAS rêvé ? L’humaine repoussa cette idée aussi sec qu’elle était venue. Cependant, cette pensée revint toujours de plus belle. Si Athéna se battait réellement en ce moment même ? Si Kaze et les autres l’attendait ? Si on avait vraiment besoin d’elle ? Avait-elle le droit de s’enterrer par peur de la véritée ? Nathalie replongea son regard dans l’onde calme. Son reflet la dévisagea en retour. Qui était-elle ? Elle se leva. Qui était-elle réellement ? Une élue involontaire et dévouée ou une chiarde peureuse et crédule ? C’était à elle de le décider. La jeune fille prit une grande inspiration, et passa sa main sur son collier d’enfance.

=> La réponse ne se fit pas attendre. Le bibelot frémit sous ses doigts, et une immense lumière en jaillit. L’instant suivant, l’humaine avait dans la main un immense sceptre, tandis que de magnifiques flammes dorées tournoyaient autour d’elle. Elle se sentait invincible, comme soutenue par de milliers d’âmes passée, présentes et futures. Des paroles lancées au hasard s’entremêlent autour d’elle comme autant de destins enlacées. Elles ne font qu’un doux murmure berçant son âme. Cependant, quelques phrases limpides s’en échappent.
- Parce que vous êtes Athéna, Nathalie.
- Tu n’es qu’une humaine, simple et inutile, ni plus, ni moins…
- C’est moi qui ai besoin de toi.
- Tu vas nous manquer, tu sais.
- Athéna, vous êtes ce en quoi, nous les chevaliers, croyons.
- Yosh ! On est amis aussi maintenant, d’accord ?! Haha !
- On dirait que les étoiles veillent sur nous.

Nathalie ferma les yeux. Inspiration. Expiration. Une lente pulsion rythmait l’univers. C’était les battements de son cœur. C’était son monde, sa destinée. Elle avait besoin d’eux, au moins autant qu’ils avaient besoin d’elle.Soudain, une voix jaillit clairement de cette fontaine brouillonne, et raisonna dans son âme avec la pureté du cristal.
- Desolé Nath'... Mais tu te trompes ! On a encore rien fait ! Ce combat... C'est le nôtre ! Battons-le, tous ensembles ! N'oublie pas "qu'on dans la même galère" !
Kaze ! Elle ne pouvait pas se défiler. Nathalie ouvrit les yeux, et l’enivrante vision s’estompa. Cependant, sa détermination était intacte. Elle savait précisément qui elle était, ce qu’elle devait faire, et à quel prix le ferait. Elle se remit en route.

=> Le soleil se couchait lorsque la jeune fille arriva à l’orphelinat. Elle le contempla un instant, puis entra sans sourciller. Elle ne prêta aucune attention ni aux regards variés des orphelins, ni à la rumeur qui la suivait le long des couloirs. Elle était parfaitement concentrée sur ce qu’elle voulait. Elle ne voulait pas partir comme ça. Tout ça avait beau n’être qu’une illusion, c’était trop ressemblant pour qu’elle file à l’anglaise. Elle avait encore trop de choses à faire. Enfin, elle poussa la porte du dortoir des garçons. Aussitôt, Cédric se précipita vers elle.
- Nathalie ! On t’a cherché partout !
- Je sais, je suis désolée. Mais j’ai compris deux ou trois trucks depuis.
- Ca va ta main ?
- Haha j’survivrais !
Elle se planta devant le lit d’Hugo qui l’ignorait royalement.
- J’espère que t’as parlé à Sarah, lança-t-elle.
- Ouais.
- Tant mieux, parce que je ne regrette pas ce que j’ai fait. Mais t’es un bon gars quand même, sourit-elle.
- Et toi t’as un punch de folie ! Va falloir que je m’entraine, j’ai une réputation virile à entretenir moi ! répliqua le Russe en tirant la langue.
Ou comment faire la paix en 5 leçons.
- Tu peux venir s’il te plaît ? demanda-t-elle. Réunion au sommet !
- Oho, ça rigole plus !
- Tu vas chercher Sarah ? proposa Cédric. Parce que nous, on évite de squatter votre dortoir sans autorisation, ajouta-t-il avec un regard à la ronde.
- Oupsi ! Désolée les gars, je risque pas de recommencer ! lança-t-elle à la cantonade.

=> Après une bonne demi-heure, elle avait réussi à trainer Sarah sur la plage après moult cris et autres : Nan mais ça va pas de frapper Hugo comme ça ? Oh t’inquiète lui aussi je l’ai bien engueulé. Et puis je te signale que t’as mis la direction sur les dents avec ta petite fugue ! C’est moi qui te le dis, tu vas prendre cher demain… T’es bonne pour la corvée de poubelle ! Finalement, les quatre amis se retrouvèrent sous le ciel étoilé, assis dans le sable. Comme pour ce fameux soir… Nathalie se ressaisit vite, et prit la parole.
- En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par moi-même, je déclare ouverte ce groupe de soutien des déconneurs anonymes, lança-t-elle très sérieusement sous les rires de ses amis.
- Alors fille galère, qu’est-ce que t’as encore à raconter comme conneries ? répliqua Hugo.
- Bah t’es bien placé pour dire ça toi ! s’écria Sarah, blottie contre lui.
La violette avait remarqué que les incidents de la journée avaient réellement soudé le couple.
- Mais laissez-la parler ! l’interrompit Cédric.
- Alors voila…
Nathalie prit une grande inspiration. Enfin, elle allait pouvoir dire ce qu’elle n’avait jamais eu le temps de dire.
- Sarah… tu es la meilleure confidente qui peut exister dans toute la galaxie. Tu as toujours su m’écouter, et même si parfois je devrai enregistrer tes conseils pour les ressortir à ton mariage, tu as toujours su trouver le mot juste. Et je ne compte plus tous nos délires ! Vraiment désespérant… !! Et puis…
Une boule se formait dans sa gorge. Elle se força à déglutir.
- Je regrette tellement de n’avoir pu te protéger ce soir-là. On était tous là, on était tous venu à ton secours. Finalement, c’est plus les mecs qui nous ont protégé toutes les deux… Et même si j’ai finis par agir, c’était trop tard. Si j’avais su me battre plus tôt, tout serait différent… Nous serions vraiment heureux tous les quatre, comme maintenant. Et j’ai juré que je ne laisserais plus l’injustice répandre le malheur. Je dois maintenant tenir parole.
- Mais qu’est-ce que tu racontes encore ?! réussit à placer son amie.
- Sarah, je… je sais que je n’ai pas rêvé.
Sur ce, elle se leva, et se nimba lentement d’une aura dorée, tandis que le sceptre de Nike apparaissait dans sa main. Elle jeta un dernier regard à ses amis, puis fit exploser son cosmos.

=> Aussitôt, l’humaine sombra dans une espèce de transe. Plus rien n’importait autour d’elle. Sa lumière s’élançait vers le ciel étoilé en tourbillonnant, traversant le temps et l’espace. Elle devait rejoindre la réalité et sa propre vie. Son âme voyageait à travers les dimensions, parcourant l’univers et ses galaxies voyageuses, toujours plus loin. La jeune fille se sentait plonger dans les méandre de l’inconscience. Mais elle devait tenir bon, pour tous ceux qui l’attendaient là-bas. Elle devait réussir. Elle devait réussir. Elle devait réussir. Elle devait réussir. Elle…
- Athéna !

~



=> L’humaine allait perdre espoir lorsque, contre toute attente, une voix lui répondit.
- Nathalie !
En un éclair, les deux esprits se rejoignirent confusément dans ce petit grand monde qu’étaient leur tête. Les retrouvailles avaient un goût amer et précipité : la jeune fille voyait avec horreur défiler le début du combat. Kaze ! Ryo ! Mais qu’est-ce qu’ils avaient encore fait ces deux-là ?! Ils avaient pas eu leur ration de combat quotidiens ou quoi ?!
- Occupe-toi d’abords d’eux ! rugit Nathalie.
Athéna hésita. Son devoir l’appelait : elle devait protéger ses alliés. Pourtant… ses vertiges, son étrange comportement… Elle avait l’intuition que le Negative Memory y était pour quelque chose. Et puis… elle ne savait pas si elle pourrait recontacter Nathalie. Leurs regards se croisèrent : son réceptacle pensait exactement la même chose. Cependant, elle n’hésita qu’une fraction de seconde.
- Je t’en prie, sauve ses deux idiots ! lança-t-elle.
Athéna ne pouvait pas gaspiller son cosmos à essayer de la repêcher alors qu’il y avait deux chevaliers en danger de mort !
- J’ai besoin de toi pour ça, répliqua l’autre.
- Tu mens, p’tite déesse.
- Moi mentir ? Je vis sur le mont Olympe !
- Justement !
répliqua l’humaine en riant.
- Nathalie, Kaze attends impatiemment le retour de sa véritable amie.
- Mais…
- Moi non plus je ne te laisserais pas prisonnière de cette technique !
répliqua sincérment l’autre.
Elles n’avaient plus le temps de discuter. Le réceptacle savait que la déesse ne lâcherait pas l’affaire, et c’était autant de précieuses minutes perdues pour Kaze et Ryo. Les deux filles échangèrent un regard, et tout était dit.
- Prête ?
- Prête.

D’une part et d’autre, elles firent exploser leur cosmos.

=> Elles étaient chacune dans deux univers différents, dans deux réalités opposées, dans deux extrêmes. Vrai et faux. Présent et passé. Réalité et illusion. Et si ce n’était que ça. Elles étaient chacune à l’inverse de l’autre. L’une calme et l’autre dynamique. L’une raisonné et l’autre impulsive. L’une coincée et l’autre débridée. Une déesse de la stratégie, et une humaine carburant à l’instinct. Pourtant, elles ne sont qu’une. Deux esprit en un seul corps, deux extrêmes qui se touchent et se réunissent. Malgré la distance et malgré les aléas du hasard, leur essence pulsait à la même harmonie de leur cœur. Le cosmos de chacune traversait les dimensions pour retrouver l’autre, et ils réussirent. Ils se lièrent l’un à l’autre, et l’immense force qui émanait de cette union transperça littéralement les barrières métaphysiques.

=> Lorsque Nathalie revint à elle, un immense vortex se dressait sur la plage, face à elle. Elle se retourna, contempla une dernière fois ses amis, son bonheur perdu, et sauta dans le passage sans se retourner. C’était elle qui avait choisi qui elle était et quel serait son destin.

=> Redevenu simple esprit diaphane, la jeune humaine tomba sans encombre du vortex et atterit sur les dalles devant la statue d’Athéna. La déesse, encore à terre, lui souriait.
- Bienvenue chez toi, lança-t-elle.
- Note à moi-même : laisser les voyages inter-dimensionnels à Riku ! J’ai les oreilles bouchée maintenant !
- Nath’, t’es incorrigible ! Je dois reprendre mon souffle, prends le corps !

Quelle excuse minable pour laisser se faire pardonner d’avoir utilisé le corps de son réceptacle aussi longtemps…
- PARFAIT !
La jeune fille jeta un regard autour d’elle : juste à temps pour apercevoir le Sagittaire tomber dans les pommes à côté d’elle.
- RYO !
- Ne t’inquiète pas, c’est un effet secondaire du Genromaoken.
- Punaise mais il est super exposé là !

Nathalie jeta un regard meurtrier au Grand Pope, encore chancelant du Whole Tune. Il n’en avait pas ras le bol de foutre le bazar lui ?! Il ne pouvait pas s’acheter un punching ball ou quoi ?!
- Ca, mon cher représentant, vous allez me le payer ! Et au prix fort, croyez-moi ! grogna-t-elle en sautant sur ses pieds.
Elle chercha Kaze du regard. Il était tout près d’elle, devant Ryo. D’un pas sûr, elle se plaça à ses côtés, et fixa un regard indigo sur leur adversaire. On pouvait voir danser de nombreuses émotions dans ces prunelles farouches : de l’énergie, de la colère, de la détermination et… une pointe d’excitation ? La jeune humaine sourit de toutes ses dents.
- Aah, on va enfn pouvoir reprendre du service ! Ready ? lança-t-elle à Kaze sans détourner les yeux.
- Nath’ !
- Mmmm pardon ? Est-ce bien à moi que vous vous adressez ?

La déesse soupira. Vraiment, ces deux-là… Il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre !

=> Tout à coup, une phrase retentit sur le côté de la scène.
- Eh Nath’, c’est quoi ce bazar ?!
La jeune fille sentit l’univers tourner autour d’elle : cette voix, non… Elle se retourna. SARAH ! Avec Cedric et Hugo ? Elle n’avait pas retrouvé la vie réelle ?! A moins que… A moins qu’ils ne l’aient suivi dans le vortex ?! Mais c’est pas vrai, ce Negative Memory n’avait pas fini de chambouler ce combat !! Les trois gamins de douze ans détaillaient la scène avec de grands yeux étonnés. Mais où est-ce qu’ils étaient ? C’était qui ceux-là ? Un OVNI en robe, un p’tit mec aux cheveux rouge et une blondasse qui pionçait dans un coin ! Qu’est-ce qui était arrivé ?
- Nathalie… Ca ressemble vachement à ton rêve… lâcha la brune.
Instinctivement, la jeune fille s’élança et se plaça devant les intrus. Elle était devenu fébrile, et tremblait presque. Non, elle ne pouvait pas les regarder mourir une fois de plus sans rien faire ! Ce cauchemar ne pouvait pas recommencer ! Une fois, une seule et unique fois, les voir combattre et tomber sous ses yeux, c’était amplement suffisant !
- Kaze, il faut aussi protéger ces trois-là ! cria-t-elle d’une voix éperdue.
- Nathalie, ce ne sont que des illusions ! répliqua Athéna.
- T’en a vu beaucoup des illusions qui traverse les vortex pour débarquer dans la vie réelle toi ?! Ce sont mes amis !
Soudain, un bruit de chute se fit entendre derrière elle. Cédric venait de... tomber dans les pommes lui aussi ? Comme ça, sans raison ? C’était quoi cette histoire ?!!


______________________________

300% Hp
185% + 50% = 235% Cp
280 % +50% = 300 % Ep

*Récupération de Ep et de Cp*

______________________________


PS : Pour des raisons pratiques, c'est moi qui contrôlerait les réactions de Cedric, Hugo et Sarah. Si vous avez une idée en tête necessitant leur intervention, n'hésitez pas à m'envoyer un MP.


Dernière édition par Nathalie le Mar 30 Aoû 2011 - 20:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Mar 30 Aoû 2011 - 15:20

C’était un jeu. Les appartements d’Athéna formaient le plateau, le Grand Pope était l’antagoniste et les deux Chevaliers et leur déesse formaient le groupe de héros. Telle une partie d’échec, la stratégie était le grand élément capable de bouleverser le déroulement de la partie. Lequel des deux camps allait pouvoir anticiper les mouvements de l’autre pour porter un coup décisif? Il semblerait que le Pope ait prit un avantage en avançant le Roi Noir dangereusement d’un des deux Pions Blancs: Le Gold Saint du Sagittaire, Ryo.

Cependant, il dû faire ce mouvement en option défensive. Le Roi Blanc, Athéna, avait elle aussi mener une action avec une telle finesse que même le Grand Pope eut du mal à s’en remettre. Son chant envouteur allait laisser ce Sombre dirigeant dans un profond état d’inconscience. C’était certain, si son attaque atteignait le Pope, c’était Echec et Mat.

Il se ressaisit de sa somnolence, avec difficulté, il était le premier à le sentir, pour lancer une contre-attaque visant essentiellement à le sauver de la Mélodie. Il envoya à la vitesse de la lumière son rayon de lumière vers Ryo. Dans cette partie, le Pope était au courant que ce Chevalier avait la grande faculté de dissiper les effets des attaques, pourquoi ne pas l’utiliser à son avantage? Le Genromaoken l’avait touché, il était désormais sous le contrôle du Pope.

- «Ryo! Je t’ordonne de dissiper ce Chant comme tu as dissipé ma Barrière, IMMEDIATEMENT!!!»

Tout se passa très rapidement, le sagittaire hurla de douleur, sa psyché était en train de se modifier, plus rien ne pouvait le faire réagir, si ce n’est l’ordre prochain du représentant d’Athéna. Il se releva, totalement sous l’influence de l’attaque. Ses futiles amis tentèrent de l’aider mais rien n’aurait pu y faire. Le Gold s’appliqua, brassant une lumière bénéfique capable de tout apaisé, l’envoyant délicatement sur le Pope qui ne sentit plus du tout l’effet de l’attaque d’Athéna. Le Roi Noir était décidément trop bien placé pour être touché. C’était la fin du Cavalier Blanc, qui s’effondra après avoir exécuté ses obligations. Il ne restait que deux pièces de ce coté: Le Roi et le Fou.

Le problème, avec le fou, c’est qu’on ne l’attend jamais, il agit toujours hasardeusement et par impulsion. Un certain problème léger que le Pope se devait d’exterminé. Le cavalier lui, pouvait créer un effet de surprise énorme en sursautant au dessus des pièces, comme l’envol d’un oiseau qui passe dans les lignes ennemies sans se faire remarquer. Mais bien au dessus de ces pièces, une seule intéressait le Pope, c’était Athéna. Si elle tombait, le jeu était terminé, et la partie était gagnée.

La Déesse et le chevalier d’or du Lion étaient tous deux face au Pope. L’affrontement pouvait enfin continuer. La divinité se redressa, elle qui s’était agenouillé près de Ryo pour voir son état, le Pope était près a pleurer tellement s’était touchant! Elle le regarda avec un tel regard… Elle lui en voulait, pour ces révélations, pour les blessures, pour ce combat. Pour tout. Elle était déterminée, elle s’apprêta à déclarer «Vous…»

Et là, Nouveau Coup de théâtre! Elle sembla totalement déconnectée l’espace d’un instant, complètement absorbée dans ses pensées. Venant de se remettre de justesse de la précédente attaque, le Pope préféra contempler cet instant de faiblesse de la part du Leader d’en face. Il lui fallut quelques minutes pour revenir à elle, mais quand elle regarda à nouveau l’opposant, elle avait prit un regard tellement enflammé, un regard agressif, elle était en colère, elle s’attaqua verbalement, tel un chiot qui aboie sur plus grand que lui.

- "Ca, mon cher représentant, vous allez me le payer ! Et au prix fort, croyez-moi!"

Un nouveau sourire se laissa afficher sur les lèvres visibles du Grand Pope. Cette petite peste de Déesse s’imagine qu’il va se laisser battre ainsi. Si la situation n’était pas claire pour elle, elle l’était pour lui: C’est lui qui dominait, et de loin, la situation de ce combat. Ayant mit déjà hors de nuire un adversaire avec une facilité déconcertante, il préparait une offensive, une VRAIE offensive que ce débile de Kaze ou cette gamine d’Athéna ne risquaient pas d’oublier! La comédie était terminée, TERMINEE! La partie touchait tout doucement à sa fin, à sa toute fin…
«Ha ha ha! Comme si tu en étais capable! Essaye de me le faire payer seulement! Je vais TOUS vous Anéantir!!!» dit-il en riant aux éclats, tel un sadique totalement amusé devant ses proies en détresse. «Je possède la Puissance d’un Dieu! Ni toi ni ces débiles chevaliers d’or ne pourrez m’arrêter! Je serais le Maitre incontesté de cette Planète!» Certes, c’était un peu mégalomane de déclarer ça, mais il était conscient de ses compétences et allait écraser tous ses opposants, il fit émaner du cosmos sombre qui se fonda dans toute la pièce, une attaque était en préparation, une attaque décisive…

Ce qu’il ignorait, c’est qu’un nouveau coup de théâtre allait s’abattre sur le Plateau de jeu. L’atmosphère était étrange… C’est comme si une brèche dimensionnelle venait de s’ouvrir quelque part sans qu’on puisse le voir. Le Pope cessa sa concentration de cosmos pour analyser de plus près cette étrange sensation. C’est à sa grande surprise que 3 silhouettes apparurent tout à coup sur le champ de bataille! C’était des gamins d’une dizaine d’années?! C’était quoi tout ce bordel? Le représentant d’Athéna prit le temps de les regarder, pour voir ci ce n’était pas des chevaliers ou autre. Apparemment, après analyse, il s’agissait vraisemblablement d’illusions. Trois illusions plus que trompeuses, mais que venaient elles faire ici à un moment pareil ? Ce qui était certain, avec la tête qu’Athéna prit en les voyants arrivés, c’est que ces illusions n’étaient pas provoquées. Elle ne put s’empêcher de crier, tout en se rapprochant d’eux, pour les protéger d’une future attaque.

- "Kaze, il faut aussi protéger ces trois-là"

Elle semblait totalement désemparée et perdue! Quel amusement! Le Pope se mit à sourire, il pouvait utiliser ces nouveaux personnages, qui étaient apparemment du camp d’Athéna, a son avantage. Des pions blancs venaient de remplir l’échiquier, et ce qu’il y a de marrant avec les pions, c’est qu’ils sont sans défense et particulièrement facile à tuer! Le pope ria de plus en plus, et déclara à Athéna

«Tu crois que tes petites illusions vont m’atteindre, Moi? Je sais très bien qu’on ne peut venir à la Statue qu’en arpentant les marches, une téléportation n’est pas possible!» C’était vrai. Mais le plus jouissif était à venir lorsque le Pope affirma, d’une voix assez perverse et déterminée «Vu ta réaction, j’imagine que ce sont des personnes qui sont chères à tes yeux! Et si je leur arrachais un bras ou les torturait jusqu’à l’agonie?!» Des pensées aussi noires et machiavéliques, c’était ce que le Pope avait en tête.

Etrangement, l’un des trois personnages s’effondra au sol, inconscient. Tout semblait jouer en la faveur du Pope! Qu’avait-il à porter de main… Une fillette et un jeune garçon… Il y avait de quoi faire! Mais le Roi Noir n’avait pas oublié une pièce adverse pour autant… le Fou. Ce Kaze en avait profité pour préparer une attaque lorsque le Pope était somnolant! Des particules bleues flottaient autour de la pièce comme si de rien n’était! Il croyait pouvoir préparer une offensive de cette façon? Une seule chose intéressait le Pope, Un face à face entre Rois! Les pions devaient être EXTERMINES! Il prit la parole, dans le même ton que précédemment.

«Et toi, Kaze, tu crois que je n’ai pas anticipé ta comédie? Tu m’as arraché ma proie il y à déjà très longtemps, Mais cette fois, je ne te laisserais pas filé avec!»

Son poing se leva, tout comme il l’avait déjà fait précédemment. Un fin rayon de lumière se propulsa à la vitesse incroyable de la lumière, touchant et traversant la tête du jeune Lion. Seulement, cette fois, ce n’était pas pour la même propriété. Le Pope modela à sa manière la Psyché de Kaze, pour faire en sorte qu’il oublie ce qu’il avait prévu. Tel était le dangereux pouvoir du Genrômaôken… Le Lion était devenu fou, son instinct meurtrier se décupla, mais il oublia tout ce qu’il avait prévu de faire comme offensive.

«Tu peux me haïr du plus profond de ton être! Ha ha ha! J’ai tué Roy comme si c’était un déchet! Et vous allez tous subir le même sort! Contemple la Puissance du Genrômaôken!»

Pour changer ainsi la façon de penser d’un adversaire, il y avait des effets secondaires… Cela augmenter la combativité et la puissance de ses autres coups. Mais c’était un échange qui se valait! Le Flux de cosmos Négatif affluait sur toutes les personnes présentent. Le dénouement était proche, très proche.

Cette partie prenait une tournure totalement inattendue. Lequel des deux côtés l’emporterait? Lequel des deux, entre Athéna et le Grand Pope, pourrait déclarer «Echec et Mat»? Les pièces étaient sur la table, et le Dirigeant les utilisait au mieux qu’il pouvait. Le Destin du Monde se jouait, sur ce plateau de la destinée…

______________________________________________________

BATTLE STATS
______________________________________________________

Athéna, Kaze, Ryo VS Grand Pope

260% Hp
120% Cp - 60% = 60% + 50% = 110% Cp
300% Ep

Attaque Utilisée:

*Genrômaôken* ~ Attaque puissante ~ 0% Hp ~ 60% Cp
Le Pope envoi avec son poing un rayon de lumière vers le front de son adversaire
Cette attaque ne peut être évitée ou contrée
Le Pope peut choisir un des effets suivants :
~ Le Pope contrôle mentalement l’adversaire et peut décider de sa prochaine action
~ ???

~ Supprime une technique à l’adversaire mais augmente ses attaques de 10% Hp

Technique choisie: Lightning Bolt V2

Capacité Spéciale utilisée:

~ Capacité Spéciale : Negative Duality ~
Une fois tous les deux tours, le Grand Pope peut exécuter deux actions par tour. Si le Grand Pope décide de faire une seule action alors qu’il peut en faire deux ce tour, il récupère 50% Cp.
Revenir en haut Aller en bas
Kaze

avatar

Nombre de messages : 275
Age : 24
Localisation : Temple Du Lion
Objet(s) : Aucun Objet
Points : 199

MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Lun 5 Sep 2011 - 19:04

Ryo venait d'enlever tout les effets néfaste qu'avait le Whole Tune de la Déesse sur le Grand Pope, entièrement contrôlait pas les techniques interdite du Pope... Le Genromoaken, c'était pas la première fois que Kaze entendit le nom de cette attaque, pouvant contrôler l'esprit de quelqu'un à sa guise. Comment un être aussi abjecte que cette personne pouvait posséder une technique aussi puissante? Pourquoi tout simplement tant de puissance? Qui est-il réellement? Comment était-ce possible de rester au Sanctuaire depuis tant de temps sans jamais se faire remarquer? En voila bien des question sur ce mystérieux énergumène qui les jeunes gens ne considéraient plus maintenant comme un dirigeant protégeant les valeur du Sanctuaire mais comme un nuisance interne à mettre sous contrôle le plus rapidement possible.

Kaze et Nathalie on tenter de résonner et sortir le Sagittaire du Genromoaken, mais rien à faire, il est était complètement ensorcelé, face au Pope qui jubilait de sa folie et de ses ambitions mégalomane...

Ryo venait de s'écrouler suite à l'emprise mentale qu'il avait subit, mais il allait sûrement récupérer ses esprit d'ici peu de temps tandis que Athéna était assis à coté de lui... Le véritable objectif était de mettre hors d'état de nuire ce pseudo-dirigeant hystérique, et pour ça il fallait y aller de toutes ses forces, son cas était déjà perdu d'avance, mais la victoire en elle-même n'était pas certaine, pas du tout, il était presque aussi puissant qu'un Dieu au jugé...

Les particules bleu de Kaze était encore partout dans la zone, comme de petites poussière d'étoiles se mélangeant aux flocons tombant, grâce à ceux-ci, il allait pouvoir balancer une attaque capable d'atteindre le Pope et il était clair qu'il n'aurait eu aucune hésitation à lui coller la raclé qu'il mérité, quand soudain, Nath' semblait avoir changé de caractère d'un seul coup, on ne sentait plus cette détermination posé et infranchissable mais une détermination semblable à celle du Lion, une motivation incroyable.

-«RYO !»


Qu'est-ce qui ce passait !? C'était une autre personne ou quoi !? Non, l'autre personne c'était la Nathèna d'avant, celle là... C'était la Nath' que Kaze avait rencontré ! Sans un temps mort, elle enchaina une provocation enflammé au grand Pope tout en se levant.

-«Ça, mon cher représentant, vous allez me le payer ! Et au prix fort, croyez-moi ! »

Fini les phrases digne de gens vivant sur l'olympe ou de haute hiérarchie, maintenant on allait lui -casser la gueule- sans se poser de question ! Kaze serra ses poings, il était monté à bloc !

- «Yeah ! C'est la bonne façon de penser ! On va lui faire ravaler ses paroles à cette enfoiré !»

La petite Nathèna débordant d'énergie se replaça à coté de du fongueux Lion à la crinière rouge, là ça allait faire mal, très très mal... Fixant le Grand Pope avec toute la rage et la détermination qu'elle avait accumulé, il adressa quelque paroles au jeune homme à coté de lui, sans se retourner.

-« Aah, on va enfn pouvoir reprendre du service ! Ready ? »
-« Je l'ai toujours été, espèce de Nathèna ! Haha ! »

C'était bien beau de retrouver de la détermination, mais le Grand Pope était encore là, et dans son hystérie et sadisme habituel, il prit la peine de répondre à la nouvelle Nathèna...

Ha ha ha! Comme si tu en étais capable! Essaye de me le faire payer seulement! Je vais TOUS vous Anéantir!!!»

Il riait avec beaucoup d'amusement, un rire macabre rempli de haine.. Il était complètement fou. Il continuant dans son élan de folie.

-«Je possède la Puissance d’un Dieu! Ni toi ni ces débiles chevaliers d’or ne pourrez m’arrêter! Je serais le Maitre incontesté de cette Planète!»

Et le pire, c'est qu'il était sure de lui, il avait des projet digne de la cruauté d'Hadès en personne... Mais lui, il lui manquait quelque chose, non pas de la puissance ou une vision du monde détraqué, c'était une question de mentalité... Même si il fallait avouer qu'il était incroyable terrifiant et bien cinq fois plus puissant qu'une Gold Saint, Kaze ne pu s'empêcher de sourire, c'était bien lui qui avait fait en sorte que Roy meurt ? S'en était même presque insultant, ce type était tout simplement aveuglé, si il est vraiment de mèche avec Hadès, ça aurait clairement une marionnette lui aussi, même si il était très tacticien...


-« Hmpf... Tu peux posséder tout la puissance que tu veux, tu ne nous battra jamais...Pas avec cette état d'esprit !! »

Toute était en place, le combat pouvait enfin reprendre ! Ou pas... D'un coup, une étrange sensation remplie la salle, un peu semblable à celle de Riku quand il joue avec ses dimensions, mais ce n'était pas du tout lui... Kaze se retourna et vit trois jeune enfants, d'une douzaine d'années, derrière Nath. Ca n'avait plus de logique... C'était qui eux ? Une petite fille au cheveux brun perdu dans cette univers incroyable, un garçon au cheveux vert et un blond. La fille prit la parole en première, le Lion n'en croyait pas ses yeux...

- « Eh Nath’, c’est quoi ce bazar ?! »

Kaze les regardaient attentivement, et se retourna vers le Grand Pope qui lui aussi semblait analyser la situation... et il se re-retourna vers les enfants, puis vers le grand, puis les enfants, et le grand pope, en fessant gigoter sa tête de droite à gauche comme un imbécile... Comment c'était possible, ça !

-« Nathalie… Ca ressemble vachement à ton rêve… »

Elle continuait... Kaze allait devenir fou, la logique était partit... Et le Grand Pope dans tout ça!? Et le combat!? Comment ils était arrive là ceux là !? Il les pointait du doigt en hurla, comme un adulte qui engueule son fils mais de façon ridicule, on pouvait presque voir ses yeux sortir de ses orbite et sa mâchoire tomber par terre...

-«C'EST QUOI CE BORDEEEL !!? Comment vous êtes montez ici vous !? Et et et... Et la barrière ! Vous êtes quoi au juste !? Des extra-terrestre avec des super pouvoir !? Retournez sur votre planète, c'est trop dangereux sur terre ! »


Était-ce vraiment sérieux ... ? Des enfants de 12 ans là dedans... Il fallait les protéger, le lion ferma les yeux, prit une inspiration et se calma et en regardant de nouveau devant lui, il vit Nath' devant ses trois inconnus, elle tremblait...

-« Kaze, il faut aussi protéger ces trois-là ! »
-« J'y comprend rien moi ! Mais d'accord, si ce sont tes amis ! Il ne leur arrivera rien ! »

Cette évènement était devenu complètement fou, il fallait arrêter le Grand Pope qui était en réalité un traitre, qui avait une puissance hors du commun, qui avait avouer avoir tuer Roy et protéger les « amis » de Nath' en même temps... C'était tout juste inimaginable, et encore une fois, toute s'enchaina, le dirigeant rétorqua directement après avoir entendu dire qu'il fallait protéger les trois gamins.

-« Tu crois que tes petites illusions vont m’atteindre, Moi? Je sais très bien qu’on ne peut venir à la Statue qu’en arpentant les marches, une téléportation n’est pas possible!
Vu ta réaction, j’imagine que ce sont des personnes qui sont chères à tes yeux! Et si je leur arrachais un bras ou les torturait jusqu’à l’agonie?!»


Et au même moment, le garçon au cheveux vert tomba dans les pommes, un peu de la même sorte que Ryo... Qu'avait-t-il ? Pas le temps de se poser la question, pour les protéger tout le monde il fallait tenir éloignée le Pope en l'attaquant de face... D'un geste extrêmement rapide, Kaze se tourna et s’apparenta à foncer sur le fou furieux voulant étriper les gosses... Mais sur ce coup là, il avait été plus rapide.

-«Et toi, Kaze, tu crois que je n’ai pas anticipé ta comédie? Tu m’as arraché ma proie il y à déjà très longtemps, Mais cette fois, je ne te laisserais pas filé avec!»

Sa proie d'y il y a longtemps ? Encore une question en plus, mais il n'y avait toujours pas de temps de réfléchir, et comme le Pope avait fait sur le Sagittaire, il leva son poing et lança un rayon de lumière tout droit en direction du crâne du jeune garçon, si il était touché, il allait être sous contrôle et devenir son pantin... Mais comment pouvait-il l'esquive ? C'était beaucoup trop rapide et trop fin...

-«Tu peux me haïr du plus profond de ton être! Ha ha ha! J’ai tué Roy comme si c’était un déchet! Et vous allez tous subir le même sort! Contemple la Puissance du Genrômaôken!»


-«Non ! Pas ENCORE ! »

C'était fini ! Kaze était touché ! Ou alors... Non, le rayon avait été défié, et le sceptre d'Athéna, était juste devant le Lion, et grâce à une lumière intense, l'attaque avait été parfaitement contrer... On ne l'avait même pas sentit arriver, mais Nath' avait été assez rapide pour revenir au côté de son chevalier. Il continua dans le même élan de bravoure...

-«Je n'ai laisserai pas un espèce de sociopathe haas-been mal habillé toucher à mes amis! Maintenant... C'est à nous de jouer ! »

-« Yosh ! Merci, partenaire ! Je fonce ! »

Normalement entant que chevalier, et chevalier d'or qui plus est, on n'appelle pas la Déesse Athéna "partenaire", mais bon... Le Gold du Lion leva légèrement le sceptre et passa en dessous, et se mit à courir très vite en direction du ce « sociopathe », et d'un geste incroyablement agile, il sauta dans les airs, tout les particules bleus qui virevoltaient se mirent à s'intensifier à tourner tout autour du poing de Kaze, il avait l'air de s'amuser, mais surtout d'être fier, le chevalier d'or du Lion, c'était lui, et la volonté de son maitre avait bien été transmise, c'était son héritage vivant ! On ne pouvait pas laisser quelqu'un comme lui l'insulter, il ne faisait pas sa par vengeance, mais par fierté ! De plus, si il pouvait l’éliminer du premier coup, il pourrait sauver les enfants et tout le monde, alors il allait lancer cette attaque de toutes ses forces !


« Celle-là, c'est pour Roy!! »

Une aura doré et des nombreux éclair entourait l'armure de Kaze, et son poing commença à briller et à envoyer des éclat de lumière dans tout les sens, un peu comme si il débordait de cosmos, et d'un seul geste puissant, il envoya toute cette énergie vers sa proie à lui, tout en hurlant...


«LIGHTNING BOOOOOOOLT !!! »


La boule électrique lancé de son poing commencèrent se transformer en faisceaux lumineux et fonçait à toute vitesse vers sa cible, les particules bleus était devenu doré et tournoyait à une vitesse folle entoure du faisceaux, on aurait presque dit une petite tornade horizontal, la puissance de l'attaque envoya valser tout les obstacle se trouvant sur son passage et de nombreux débris s'envola dans les airs... Cette fois-ci, ce traitre allait subir le prix fort !

___________________________
Battle Stat!

Nath',Ryo et Kaze VS Grand Pope

Kaze, chevalier d'or du Lion.
-130% Hp - 0% = 130% Hp
-115% Cp - 30% - 15 % = 70% Cp
-100% Ep - 0 % = 100% Ep



Action :

=> Protégé par "Justice of Athéna" de Nathalie.

*Préparation du Photon Burst*
Kaze peut, une fois par tour, exécuté une phase du Photon Burst :

Photon Invoke : Kaze consomme 20% Cp et expulse des particules de cosmos hors de son corps (Photon Burst Phase 1)

Cosmo Open: Kaze consomme 30% Cp et augmente la puissance des particules de cosmos et encerclent la cible qui ne peut esquiver la prochaine attaque (Photon Burst Phase 2)
Kaze peut annuler les Phases acquises pour lancer la technique «Lightning Bolt V2»


*Capacité Spéciale : Keraunos*
Pendant 3 tours, Kaze crée une aura de foudre originelle qui augmente considérablement sa vitesse, ce qui lui permet d’esquiver les attaques avec 30% Ep de moins.
???
Enfin, les effets de paralysie que Kaze inflige sont doublés.


*Lightning Bolt V2* ~ Attaque puissante ~ 30% Hp ~ 15% Cp
Kaze combine les Photons avec son Lightning Bolt pour décupler la puissance de celui-ci
Cette attaque ne peut être lancée que si Kaze annule la Phase 2 du Photon Burst
Cette attaque ne peut être évitée ou contrée
De plus, elle brise définitivement tout bouclier ou moyen défensif adverse
Cette attaque ajoute Paralyse +100%



Note : Lorsque Kaze cumule 100% de Paralysie, l’adversaire est paralysé et ne peut éviter ou lancer d’attaque pendant un tour.


Paralysie : 20% - 20% + 100% x2 = 200%=> Paralysier deux tour!


Dernière édition par Kaze le Ven 11 Nov 2011 - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiya-rpg.gooforums.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   Jeu 8 Sep 2011 - 19:52

-«Non! Tu ne m’auras pas comme ça!...»
«GENROMAOKEN!»

Ces paroles venant du Pope étaient les uniques éléments dont Ryo se souvenait. Il savait qu’un peu avant Athéna avait tenté de paralysé le Pope avec son chant, et que celui-ci perdait peu à peu ses moyens. Ensuite… hé ben, c’était le vide total, ou plutôt le noir complet. Le chevalier d’or du sagittaire était inconscient, il ne pouvait plus prendre part au combat, ni même être au courant de ce qu’il se passait, si le Pope avait prit l’avantage, ou si il avait été vaincu, rien, absolument rien.

Qu’était-il en train de se passer dans sa tête, alors que ses alliés étaient en train de mettre en danger leurs propres vies dans ce combat insensé? Plus rien n’était perceptible, compréhensible. Plus aucune notion n’avait de sens. Le grand pope était une personne importante pour le sanctuaire, alors comment aurait il pu être un imposteur? La motivation de Ryo s’affaiblissait de seconde en seconde, tous ces combats et ces morts inutiles, c’était trop. Et en plus, il se retrouvait, là, dans l’obscurité totale, tellement impuissant qu’il ne pouvait venir en aide à ses compagnons d’armes. Dans cette obscurité lugubre, une lumière résonnante se manifesta et vint à la rencontre de Ryo, qui était égaré.


«Ryo…»
Cette petite voix, il la connaissait très bien. Elle l’appelait comme si elle voulait lui parler, Ryo n’hésita pas, et se rendit ou était cet appel. Les deux silhouettes apparurent l’une à côté de l’autre, et là… Il vit le visage de son frère, vêtu de sa vielle armure d’or du lion. Comment était-ce possible ? Que faisait-il-la ? N’était-il pas mort ? Ryo s’écroula, sous un torrent de larmes, il prit la parole.

- «Roy?! Comment est-ce possible…»
- «Hé petit frère, faut pas pleurer comme ça! T’es un homme maintenant!»

Il avait gardé sa part d’humour, ressentir sa présence était tellement incroyable! Tout ça avait l’air si réel, Ryo se redressa et sécha ses larmes, il ne pouvait se montrer ainsi devant son grand frère!


- «Roy, le grand pope, il…»
- «Je sais. La Déesse et Kaze se battent en ce moment. J’suis fier de ce p’tit con. Tu vas quand même pas les laisser comme ça se battre?!»
- «Mais toi, tu es… mort? Alors comment est-ce que tu…»
- «ça n’a pas d’importance pour l’instant. Faut absolument que t’aies aidé tes camarades, compris? Après tout, t’es un chevalier non? Souviens-toi de ce que tu t’es promis en devenant chevalier d’or!»
- «Me battre pour l'amour et la justice sur terre, en confiant ma propre vie à la déesse qui représente ces valeurs, Athéna… Je ne compte pas les laisser tomber, c’est clair! Mais… et toi, je vais te revoir?»
- «Nan j’crois pas! Qu’est-ce que vous pouvez être con parfois! Si j’suis la en c’moment, c’est grâce à une drôle de personne! Haha, tu le sauras p’tetre un jour, qui sait. Mais n’oublie pas, protège ceux qui comptent, et réglez lui son compte à ce grand pope!»
- «Roy… C’est promis!»
- «C’est c’que j’voulais entendre! T’es pas mon frère pour rien! Allez, ouvre les yeux…»

La silhouette du vieux lion s’effaça peu à peu du regard, alors qu’un océan de lumière apparu. Ryo ouvrit les yeux et se rendit compte qu’il était de retour sur le champ de bataille, couché sur le dos. Il tourna légèrement la tête pour regarder la situation, et il vit Athéna et Kaze côte à côte, et derrière eux des Enfants?! Mais qu’est ce qu’ils venaient faire la? Par contre, en face d’eux se trouvaient toujours le Grand Pope, toujours bien debout et bien conscient, avec son sourire diabolique.
A ce moment, Kaze fonça avec une énergie incroyable et s’éleva dans les airs, prêt à décharger tout ce cosmos qu’il avait dans le poing sur le grand pope, il s’écria, avant de tout lâcher.

« Celle-là, c'est pour Roy!! »

«LIGHTNING BOOOOOOOLT !!! »

Tel un tir de canon, un énorme rayon d’énergie se créa et emporta littéralement tout ce qu’il toucha avec lui. La puissance était énorme, le rayon s’abattu sur le pope qui n’eut visiblement le temps de rien prévoir. Dans ce laps de temps, Ryo se releva très rapidement, déploya ses ailes et se mit à s’envoler pour se placer entre Kaze et Athéna, et devant les enfants. Ses ailes étaient déployés et cachait les gamins, l’une était derrière la déesse, et l’autre devant le lion. Le Sagittaire sortit son précieux arc, cadeau qu’il reçu avec son armure, le symbole de la justice. Il inséra sa flèche, et visait avec son arc tendu vers le grand Pope. La flèche ne pouvait se tromper, et se mit à cibler directement la direction ou était le Pope. Ryo commençait à charger tout son cosmos dans sa flèche, car celle-ci avait la propriété de pouvoir se renforcer grâce au cosmos. Ryo ne quitta pas le devant de son arc du regard, mais s’adressa a ses deux alliés.


«Déesse Athéna, Kaze! Il a été beaucoup trop loin... Ce combat n'a que trop duré! Je vous en prie, Chargez tout votre Cosmos dans ma Flèche, On va lui porté le Coup Final!!!»
Aussi tôt dit, Kaze tendit son bras, parallèlement à la flèche de Ryo, prit un regard plus que déterminé et commença à charger lui aussi son cosmos dans la flèche d’or.

- «Yooosh! Finissons-en une bonne fois pour toute avec cette enfoiré!»

Il ne restait plus que le cosmos de la déesse Athéna. C’était l’ultime assaut, car si la flèche touchait ce Pope déchu avec le cosmos combiné de Kaze, Ryo et la Déesse, elle serait tellement puissante qu’elle le tuerait d’un seul coup! Le combat entre dans sa phase finale!

- Battle Stats -

130% Hp
80% Hp - 25% = 55% Cp
100% Ep

*Flèche d’Or* ~ Attaque puissante ~ 5% Hp ~ 0% Cp
Ryo Propulse sa Flèche d’Or à l’aide de son Arc sur son Adversaire
Cette attaque touche toujours sa cible, elle ne peut être évitée, contrée et passe toute technique défensive (Murs, boucliers…)
De plus, elle peut être chargée de Cosmos pour augmenter sa puissance (Max 25%)
Chaque allié peut charger de son cosmos également dans la flèche (25%)
Si un Cosmos divin est chargé dans la flèche, les dégâts finaux de l’attaque sont doublés
Cette technique est à usage unique, une fois celle-ci lancée, elle ne peut plus être utilisée durant tout le combat
Cependant, Ryo peut à présent lancer la technique Flèche de Lumière

Charge de Ryo: 25% Cp
Charge de Kaze: 25% Cp
Charge d'Athéna: En attente

les dégâts sont calculés durant le tour du Pope, en fonction de la charge d'Athéna ou non.

Post écrit avec la participation de Kaze (pour la phrase de son personnage) et de Riku (Mise en scène avec Roy et dialogues de Roy).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affrontement au Sommet: Athéna VS Grand Pope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jour 0: Election du grand pope
» L'heure de gloire des Athéniens
» Les armures d'or
» Du Grand Pope aux Gémeaux: En attendant la Reine des Enfers
» Vasco et Haka dans la salles du grand pope.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone RP :: Sanctuaire d'Athéna :: Zones de RP :: Sanctuaire :: Sommet du Sanctuaire :: Autel d'Athéna :: Zone de Combat :: Statue d'Athéna-
Sauter vers: