AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Capricorne enfin chez lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Capricorne enfin chez lui    Mar 4 Oct 2011 - 22:18




Le temple du Bélier majestueux était vide. Cette maison est totalement désertée, mais Ménas avait entendu parler qu'un chevalier d'or protégeait cette demeure autrefois. Un valeureux guerrier nommé: Degel. Son temple était dans un état plutôt normal si on compte pas le mur semi-détruit. Sûrement par une attaque dévastatrice de ce dernier ou par une offensive de l'un des nombreux chevaliers qu'ils avait tué. Même si le gold saint du Capricorne ne le connaissait pas, il éprouvait un profond respect à son égard. Donner la vie pour une cause qu'on croit juste, c'est tout simplement: une mort honorable. Cela lui faisait rappeler la mort de son père. Mais bon, la mort était le lieu où chaque être vivant rejoindrai tôt ou tard. Il continua sa longue route en direction du temple du Taureau.

Les marches furent très longues, mais à son habitude, il les gravit rapidement et le voilà à présent devant le temple de l'homme le plus puissant (physiquement) de la chevalerie de la déesse de la guerre. Un temple tout à fait adéquat au chevalier d'or du Taureau. Spacieux et vide. Il était tel un terrain où un géant pouvait se battre très facilement. La gold cloth de la constellation du Taureau était au milieu du temple. Le gardant depuis des années et attendant l'arrivée de son porteur, elle était magnifique et imposait un respect en quelques sortes. Ménas déclina la tête saluant celle-ci avant de passer en direction du temple suivant, celui des Gémeaux.

Il avait monté toutes les marches et il se mit debout devant l'imposant temple des Gémeaux connu sous le nom: Le temple inter-dimensionnel. Ce dernier possédait un protecteur qui semblait absent. Il installa un piège que nul ne pouvait comprendre. Le temple changeait de couleur. A chaque pas, ça changeait entre le blanc et le noir. Après quelques minutes, Ménas en avait plus que marre. Il décide de mettre un terme à celui-ci. Il ordonna à son armure de venir. Après l'avoir revêtu, il leva sa main droite et prononça ses quelques paroles avant de la faire descendre d'un geste sec et rapide...

"Excalibur"

La dimension se coupa en deux et une brèche devint visible non loin de lui. Il prit la direction de celle-ci. Une seconde plus tard, il se vit dehors de ce temple. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Et il prit la direction des autres temples. Les actions se reproduisirent dans les temples à venir qui étaient: le Cancer, le Lion qui était gardé aussi, de même pour la Vierge, mais son protecteur a connu le même sort que Aries no Degel, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire et enfin sa demeure à lui, le temple du Capricorne.]

Elle était vide. Personne n'était présent dans cette demeure. Il pénétra histoire de s'installer et se reposer pendant quelques temps avant d'aller retrouver sa déesse, Athéna. Il vit la statue qui représentait Athéna donné une épée au premier chevalier d'or du Capricorne. L'épée sacrée: Excalibur. Celle qui lui servait d'arme. Le gold saint du Capricorne était considéré comme étant le chevalier le plus loyal envers Athéna. Ménas n'allait absolument pas faire l'exception ! Toujours revêtu de son armure d'or, il prit la direction de la sortie. Il voulait regarder les étoiles derrière son temple. En attendant peut être une petite visite...


Citation :
A toi GM!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Ven 7 Oct 2011 - 20:17

Le Sanctuaire, bercé par la douces neiges tombante était toujours aussi silencieuses, le calme régnais, et les 12 maisons d'or était que très peu occupé. Au fin fond des lieux sacré, dans la résidence des chevaliers de Bronze, se trouvait un très jeune garçons, qui n'avait que onze ans, il était connu pour son très jeune âge entant que chevalier, mais surtout pour sa maladresse et son manque de confiance en sois, il avait la pire réputation de toute la résidence, et ses supérieur ne devait même pas vraiment le connaitre... Il s'appelait Kenta, mais il préférai qu'on l'appelle Ken', c'était le chevalier de Bronze du lièvre, et sa grande capacité était celle de se cacher et de fuir, et ce n'était pas si peu de le dire, car grâce au cosmos qu'il a su développer par, on ne sais quel miracle, il pouvait se rendre presque invisible, cacher sa présence, et courir très vite.

Pour lui, c'était un jour comme les autres, il courait dans toutes les sens, afin d'améliorer sa vitesse et son endurance à la résidence des bronze, il fessait de grand aller-retour dans ses appartements. Il courut à toute allure prendre une pause, en particulier prendre en boire, mais arrivant comme une flèche proche de la salle de provisions, il se cogna contre l'une des armoires remplit de vases, celle-ci tomba, et toutes les choses fragiles se fracassa contre le sol, volant en milles éclats. Ses grand yeux vert sortit de ses orbites, et ses bouche était grande ouverte, il avait beaucoup de gardes et d'autre chevalier dans la salle... Pris de panique, il se mit à crier, tandis que tout le monde le regarda avec un air haineux, après être surpris par sa fulgurante entré en scène.

-«Hééé... C-C....C'est pas moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii~ ! »

Aussitôt dit, aussitôt il s'enfuit les bras levé à une vitesse folle, mais il n'allait pas s’en tiré commença, les quelques gardes présent se mire à sa poursuite, armés de leur lance et ou de leur bouclier.

-«Reviens ici salle gamin, tu n'en tira pas comme ça ! »Dit-ils, tous en chœur, lui courant après.

Arrivé au premier tournant, il se cacha sous ce qu'il trouva, et utilisa sa capacité lui permettant de cacher sa présence... Il vit les gardes s’arrêtant le cherchant un peu, avant de retourner à un leur post, l'un sourit à l'autre.

-« C'est pas vrai... Comment peut-on être si jeune et être chevaliers ? Il est vraiment irrécupérable... »

Ils n'avaient pas l'air d'être aussi énervée qu'au débuts, en même temps, ce n'était toujours qu'un gamin. Kenta décida de ne pas retourner directement à ses appartements, et s'avança vers l'entré du Sanctuaire, équipé de son amure de bronze du Lièvre, très légère et très petite, à son image, il ne devait pas faire plus d'un 1m35. Ses cheveux brun était recouvert de neige, et il commença vraiment à avoir froid, il se secoua pour un peu enlever toute cette neiges, quand soudain, il vit...

UN CHEVALIER D'OR !


C'était incroyable, c'était la premier fois qu'il en voyant un en vrai, celui-ci semblait revenir d'une missions ou quelque chose comme ça, il avait de grandes cornes doré, des cheveux noir, un regard perçant, et une dégaine digne d'un des douze chevaliers de l'élite...

C'est supeeeeeeeeeeeeeer !! Je veux être comme lui ! J-j... Je veux faire mes preuves, je vais lui suivre ! »Pensa-t-il.

Telle un renard rusé, enfin, un lièvre, il se déplaça prudemment en sa direction et commença à le suivre, cachant sa présence, il commença à monter les marches des douze maisons avec le chevaliers d'or, caché dans l'ombre... Sa technique ne devait pas être assez puissante pour réussir à duper le Gold Saint, mais il n'y pensa même pas, et l'homme ne semblait pas se tourner en sa direction, ça devait être bon...

Continua comme ça de maisons en maisons, après que ce soit légèrement arrête dans celle du Bélier, ils arrivèrent dans celle des Gémeaux. Ils avancèrent dans le long couloir étrange, quand soudain, le Capricorne s'arrêta, et d'un geste rapide, d'une très classe, il donna un coup dans le vide avec la tranche de son bras, comme si c'était une épée, tout disant froidement...

« Excalibur! »


Une lueur doré apparu, et découpa tout un tas de truc, le Lièvre ne comprenait plus rien, mais il trouva sa trop «Géniaaaaaaaaal~ ». C'était donc ça la puissance d'un chevalier d'or...

Ils arrivèrent enfin dans la bonne maisons, et le Gold Saint dont il ne savait le nom s'arrêta enfin. Il alla se placer derrière son temple, et la nuit était tombé.

Le jeune chevalier resté bien caché, derrière un pilier, observant son supérieur entrain de regarder attentivement les étoiles, tout en gardant son regard perçant, et son allure intouchable. Comment pouvons-t-on attiré l'attention de quelqu'un comme lui ? Il ne savait pas trop, mais étant arriver jusque ici, il se lança dans la gueule du loup, et de ses petits pas rapide, il se mit devant le Gold Saint. Il leva le bras et prit une posture de super héros de cartonne, rempli d'énergie et de courage, en tout cas en haut, car ses jambes tremblait énormément...

- « J-J... Je suis Kentaaaa ! Le grand et super méga fort chevalier du Lièvre ! Je suis venu... Heuu... Pourquoi je suis venu !? Ah si heu... Je suis venu p-p-poser des questions à Athèna en personne ! Mais avant ça je dois vous prouver que je suis digne de passer votre temple... Ou votre maison.... Ou je sais pas... Enfin ici quoi, m'sieur le chevalier d'or cornu ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Ven 7 Oct 2011 - 21:54

    Cette nuit fut bien plus sombre que les précédentes. La neige tombait doucement du ciel ténébreux. Les étoiles devinrent moins visibles. L'armure d'or du Capricorne était totalement recouverte de cet élément blanc... Tout l'ensemble du temple était d'une blancheur qui brisait les ténèbres de la nuit. Il faisait très froid, mais la réincarnation de la déesse des saint réchauffait leurs coeurs avec son amour sans limites... Tel était la bonté de Athéna, la souveraine de la terre et la protectrice de la paix.

    Après avoir gravit les temples qui se trouvaient sous la maison du Capricorne seul... Enfin pas totalement seul. Le gold saint du Capricorne avait remarqué qu'un jeune enfant d'une dizaine d'années le suivait de très près. Il se croyait invisible alors que le Capricorne l'avait vu dès le moment où il avait commencé à le suivre, mais sachant qu'il était inoffensif, il fit comme si il ne l'avait pas vu. Il remarqua qu'il portait une armure de bronze d'une petite taille. Il put déceler en lui un certain courage malgré son âge. Le protecteur du dixième temple du zodiaque se demandait pourquoi un jeune enfant tel que lui s'aventurait dans un lieu saint et béni par Athéna. Etant un chevalier de bronze, il devait resté dans le domaine approprié et non aller déranger ses supérieurs, mais bon, Ménas voulait savoir de quoi étaient capables les hommes les plus faibles de la garde de Athéna. Il n'avait rien dit pour ne pas casser l'ambiance que le jeune enfant éprouvait. Il croyait qu'il avait réussit à tromper un chevalier d'or... C'était pitoyable.

    Alors qu'il regardait le ciel ténébreux de cette nuit, le gold saint se rappela quand il avait lui aussi dix ans. Quand il était en compagnie de l'ancien Grand Pope bien au delà des temples du zodiaque, dans le palais du représentant d'Athéna. Il était bien plus curieux et exciter que lui. Décidément, cet enfant était comme un miroir pour le majestueux gold saint... Ménas étant toujours plongé dans ses pensées sans fins, le jeune enfant décida enfin de se montrer devant lui. Il était mort de peur. Il faisait pas plus d'un mètre 40. Cela était quasiment sûr. Après avoir prit la position des héros ou devrais-je dire des enfants qui se font passer pour des héros, il prit la parole...

    - « J-J... Je suis Kentaaaa ! Le grand et super méga fort chevalier du Lièvre ! Je suis venu... Heuu... Pourquoi je suis venu !? Ah si heu... Je suis venu p-p-poser des questions à Athèna en personne ! Mais avant ça je dois vous prouver que je suis digne de passer votre temple... Ou votre maison.... Ou je sais pas... Enfin ici quoi, m'sieur le chevalier d'or cornu ! »

    Le gold saint qui était toujours plongé dans ses souvenirs lointains resta ainsi pendant quelques minutes ne regardant même pas l'enfant. Après, un léger sourire arrogant se dessina sur ses lèvres. Il baissa la tête afin de le regarder. Il était... euh... La moitié d'un homme. Ménas resta comme ça et après quelques secondes, il prit enfin la parole.

    " Tu veux me prouver que tu es digne de passer mon temple, petit? Eh ben soit ! "

    Il leva le bras droit vers les cieux tout en concentrant son cosmos quasi-divin. Le temple tout entier tremblait sous l'effet de sa cosmos-énergie. Son bras devint une lame dorée prête à couper n'importe quoi, il resta ainsi sans l'attaquer histoire de voir sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Ven 14 Oct 2011 - 12:42

Toujours en plein nuit, le ciel crachait de plus en plus de neige. Ces fines boules blanches tombèrent un peu partout au sanctuaire. Celles destinées au temple du Capricorne devinrent eau puis vapeur a cause du cosmos infini du chevalier d'or, Ménas. Un enfant vint le voir ou plutôt le déranger dans sa méditation. Ce dernier était un nouveau chevalier de bronze. Il avait onze ans à peu près. Pas grand de taille, il bougeait beaucoup. Cela énervait terriblement le chevalier d'or du Capricorne. Après s'être présenté, le gamin voulait faire ses preuves afin de passer le temple de Ménas et aller rejoindre Athéna. Un tel enfant n'était sûrement pas digne d'aller déranger Athéna-sama a cette heure de la nuit. Le chevalier de bronze du Lièvre, se nommait Kenta. Un protecteur d'Athéna à cet âge. Le nouveau Grand Pope dégoûtait le gold saint du Capricorne. Donner une armure à un enfant qui ne contrôle même pas sa peur était une erreur qu'un homme aussi haut hiérarchiquement et aussi sage n'était vraiment pas pardonnable. Bien loin de là même! Il ne méritait pas de diriger l'armée de la déesse de la Justice.

Le gold saint du Capricorne leva son bras droit tout en faisant exploser son cosmos provoqua une explosion terrible. On pouvait l'entendre de très loin. Kenta resta sans rien dire ni rien faire. Il ne savait plus où aller. Il était totalement envolé par la toute-puissance de Ménas...

* C... Comment? C'est quoi ça ?! Putain, j'ferai mieux d'me casser moi !* Pensa-t-il

Quelques instants plus tard, Ménas baissa son cosmos tout en descendant sa main doucement. Le gold saint ne voulait pas faire du mal à un gamin aussi arrogant que lui. Il pensait même que si il continuait dans cette voie et qu'il ne perd pas confiance, il réussira à atteindre une puissance colossale. Kenta décida de partir tout en saluant le gold saint du Capricorne.

- Je... Je suis désolé de vous avoir déranger..."

Il courut très vite en direction du temple du Sagittaire. Il prit la doute du domaine des chevaliers de son rang sûrement... Mais soudainement, il revint et dit au protecteur du dixième temple du Zodiaque...

- M'sieur le chevalier d'or, m'sieur le chevalier d'or ! Un homme s'approche de votre temple vêtu d'une drôle d'armure...

Il quitta les lieux après avoir dit cela sans regarder la réaction du gold saint du Capricorne...

Post écrit par Ménas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Dim 16 Oct 2011 - 6:00

Sébastian progressait a un rythme moyen sur la série d'escalier, sa blessure se calmait, mais rien n'était sur, il s'aidait de son cosmos bleu pour supporter son Scale qui suintait doucement, il arrivait devant une maison, la dixième, vers la fin de l'après-midi et fut surpris quand un jeune homme le vit, partit dans la maison, et le doubla a une vitesse impressionnante, mais pas insurmontable. Le chevalier d'argent du Centaure l'avait laissé en plan au cours de la traversée de la cinquième maison,où Sébastian était resté béant en apprenant que le maître des lieux n'était autre que Kaze, une vieille connaissance datant du temps où il était jeune élève. Sébastian salua l'homme qui lui fessait face:

"Je vous salue, Sire du Capricorne, je me nomme Sébastian Draigsteir et je suis en mission personnelle auprès de la déesse Athéna."

Il laissa son Scale sur les lieux, puis passa devant l'homme et s'assit finalement par terre, regardant l'état des ses plaies: elles ne se portait pas bien, l'une d'elle, la plus grosse, qui allait se remettre a saigner. Les autres était beaucoup moins importantes. Le chevalier du Capricorne parut déçu a Sébastian car il devait s'attendre à une réaction particulière. Cela amusa Sébastian qui se leva et regarda le ciel. Du royaume des mers, on ne voyait que l'eau mais Sébastian avait vite fait d'apprendre a mémoriser les coordonnées de coin tranquille où parfois il venait méditer, passer du temps avec Kenny où Séléna, mais surtout, il adorait regarder les étoiles, parfois, en pleine nuit, il se levait, allait dans un coin dégagé à la surface, et regardait les étoiles. Il revint à lui et se concentra sur le cosmos que projetait l'homme, sauvage, vif, prêt a tout, Tranchant.Sébastian projeta lui aussi son cosmos: celui-ci fit comme des ondes bleues, se propageant a grande vitesse et s'arrêtèrent aux pieds du chevalier d'Or. Il prit un inspiration et regarda dehors, la neige tombait mais Sébastian ne ressentait pas le froid, enfin, pas directement: certes, ça aggravait ses blessures, mais ça fessait belle lurette qu'il ne ressentait plus les écarts de température froide. Il regarda sa constellation, le bélier, les étoiles resplendissait magnifiquement ...


Hrp: dites moi si ce n'est pas bon, mais j'ai pas d'inspiration cette nuit ^^Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Dim 16 Oct 2011 - 18:17

    Le milieu de la nuit s'approchait. Il était presque mi-nuit au Sanctuaire d'Athéna. Alors que la neige tombaient élégamment du ciel, Kenta, le petit chevalier de bronze du Lièvre quitta la majestueuse demeure du Capricorne. Ménas se retrouva de nouveau seul... Comme à son habitude. En effet, le tout-puissant gold saint du Capricorne n'avait aucun ami, aucun frère, aucun parent après la mort du défunt Grand Pope (l'ancien). Tel était le triste destin du Capricorne...

    Il y avait quelques minutes de cela, Ménas avait ressenti un cosmos plutôt étrange qui se rapprochait de sa demeure. Le jeune Kenta avait confirmé ses doutes en lui disant...

    - M'sieur le chevalier d'or, m'sieur le chevalier d'or ! Un homme s'approche de votre temple vêtu d'une drôle d'armure...

    Le chevalier protecteur du dixième temple allait recevoir son premier visiteur officiel depuis son arrivée. Il n'était pas stresser, loin de la même. Il se tenait debout le regard froid, le bras prêt à couper toute âme qui bouge et le cosmos rugissant tel un lion prêt à attaquer sa proie. L'armure d'or du Capricorne rayonnait de mille feus. Tel était la façon dont Ménas accueillait ses visiteurs. Du moins, les étrangers.... Quelques minutes s'écroulèrent et le présumé visiteur fit enfin son apparition. Il était revêtu d'une armure non semblable à celle des chevaliers d'Athéna, une Ecaille du dieu des profondeurs marines. Le souverain des océans et le roi de plus de la moitié de la terre, Poséidon. Il s'approcha du chevalier d'or du Capricorne et il le salua en disant...

    "Je vous salue, Sire du Capricorne, je me nomme Sébastian Draigsteir et je suis en mission personnelle auprès de la déesse Athéna."

    Ménas ne répondit pas rapidement, il laissa faire son invité. Ce dernier retira son écaille pour prouver au chevalier d'or qu'il n'était pas ici pour combattre, du moins, c'était ce que Ménas pensait. Cet individu se nomme Sébastian Draigsteir. Un nom tellement lent que le gold saint ne put le mémoriser. Il était dont venu pour demander audience auprès de la déesse du Sanctuaire, Athéna. Ménas prit la parole...

    -Penses-tu vraiment que je te laisserai passer ainsi? Sans même me dire le nom de ton écaille et la véritable raison de ta venue ici? Et puis, sache que si tu veux passer, tu dois me faire tes preuves. Tu dois être digne de passer la demeure du Capricorne !

    Après avoir dit cela, Ménas se mit entre les escaliers qui mènent vers le temple suivant et Sébastian pour lui barrer la route...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Mar 25 Oct 2011 - 19:36

Sébastian ne fut pas surpris de la réaction du chevalier d'or du capricorne, il avait largement empiété sur le territoire de ce dernier et il n'était pas en état, aussi physique que mental, de ce battre. Il attendit calmement la fin de la tirade du gold saint et prit la parole d'une voix lasse:

"Je suis le général du dragon des mers, gardien du pilier Atlantique Nord et accessoirement le bras droit du seigneur Poséidon, j'ai tué le chevalier d'or du cancer qui disait agir au nom d'Athéna en détruisant la faune et la flore sous-marine. Il a même tuer un dragon des mers qui ressemble a mon Scale, mais je présume que ça ne vous intéresse pas..."

Sébastian se concentra un petit moment et appela de l'eau dans sa main, créant lentement une lame d'eau qui devient matérielle et compacte, il la tendit au chevalier d'or puis la déposa au sol, il se leva et fit quelque pas en respirant l'air frais du soir, cela lui fit grand bien, il prit un morceau de sa tunique et banda ses plaies en prenant soin de ne pas les aggraver ce qui pouvait tout changé dans sa situation. Le chevalier d'or ne quitta pas sa position mais ne manifesta aucun intérêt pour ce qui se passait ailleurs. Un souvenir remonta dans la tête de Sébastian: Saphir, son aigle royal sauvé de justesse d'une mort, arrivait toujours a le faire sourire, que ce soit inutilement ou dans des moments durs, comme la musique qu'il aimait écouter. Il jeta un coup d’œil au Chevalier: ce dernier paraissait troublé. Sébastian essaya de le sonder mais n'y parvint pas: décidément, seul l'empereur Poséidon devait posséder cette faculté, il marcha jusqu’à la volée de marches qu'il avait parcourut et observa le ciel: certaines constellation brillait plus que d'autres. Il réfléchit une minute a son nom: Sébastian, un dérivé du grec " Sébastos" qui voulait dire Respecté. Il portait un nom qui voulait approximativement dire "Respecté", quel monde bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Mar 1 Nov 2011 - 21:06

    "Je suis le général du dragon des mers, gardien du pilier Atlantique Nord et accessoirement le bras droit du seigneur Poséidon, j'ai tué le chevalier d'or du cancer qui disait agir au nom d'Athéna en détruisant la faune et la flore sous-marine. Il a même tuer un dragon des mers qui ressemble a mon Scale, mais je présume que ça ne vous intéresse pas..."

    La neige s'arrêta de tomber. La nuit était toujours là. Aucune lueur du soleil ne vint. Du moins, pas encore. On pouvait sentir le cosmos réchauffant de Athéna et la cosmos-énergie aveuglée par la haine et le désir de pouvoir du sombre monarque des enfers. Le chevalier d'or du Capricorne se tenait là. Debout tel un protecteur exemplaire. Cela ne faisait pas longtemps qu'il revint au Sanctuaire, mais il a du se passer pleins de choses que le gold saint ne savait pas. La première des choses fut que le cosmos des gold s’éteignit à l’exception de quelques uns. On pouvait voir que la génération de Ilios l'ancien chevalier d'or du Capricorne et le père de Ménas disparut. Il ne restait plus que quelques nouveaux chevaliers sans expérience. Mais celle-ci semblait plus puissante que la précédente. Ils étaient tous motivés à gagner là où leurs pères avaient échoués...

    Le temple du Capricorne toujours recouvert de neige était à présent habité par Ménas. Ce dernier avait en face un général du dieu des sept mers, Poséidon. Ce Sébastian était donc le général du Dragon des mers. Une écaille qui a servit Kanon, le frère jumeau de Saga. L'un des deux duos les plus connu au Sanctuaire, jusqu'à ce jour. Ménas lisait plusieurs fois leurs histoires dans le bureau du Grand Pope. Il avait connu la totalité des génération précédentes grâce aux archives du Sanctuaire... C'est tellement pratique d'être le disciple d'un grand pope et l'un des chevaliers les plus qualifiés pour prétendre à ce poste quasi-divin.

    Ménas ne manquait pas de sagesse, même après avoir su pour le gold du Cancer. D'ailleurs, il était bel et bien présent quand le messager du Sanctuaire vint dire au Pope que le gold du Cancer est mort face au général du dragon des mers. Il se rappelait très bien de ce jour, mais le pope était suffisamment sage pour savoir que le gold du Cancer méritait la mort après tout ce qu'il a fait aux pauvres innocents. Après quelques minutes de silence, il prit la parole.

    - Ecoute-moi général du Dragon des mers. J'accepte de te laisser passer mon temple, mais je viens avec toi. Et je te le dis dès maintenant, si tu essayes de t'approcher de Athéna, je te réduirai en miette et je ne crains personne ! Tu peux bien évidement lui parler, mais je serai présent aussi. Tu ne la regarde jamais droit dans les yeux et crois-moi, si je dis que je vais te tuer, je le ferai, car vois-tu, je ne suis pas venu au monde avec une épée capable de tout détruire pour discuter et boire du thé... En se retournant, il regarda le général du dragon des mers pardessus ses épaules et dit: Une objection ?



Dernière édition par Ménas le Mar 27 Déc 2011 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Jeu 3 Nov 2011 - 12:51

Artémis nouvellement revêtit de l’armure d’or du Sagittaire continua son ascension vers le temple de sa sœur. Certes elle est encore dans un état de légère hypothermie mais avec l'armure son corps reprend une chaleur corporelle correct. Elle sortit du temple et commenças à monter les escaliers couvert de neige, cela était beaucoup plus facile et agréable avec l’armure. Elle ne ressentait plus le froid de la neige et du climat en générale, et elle ne risquait plus de finir geler dans un bloc de glace. Tout en continuant d’avancer elle continuait de se demander pourquoi l’armure la choisie ? qu’a-t-elle fait pour mériter cet honneur. Cela continua de l’interpeller mais sa sœur sera surement lui répondre. Entre temps il continue de neiger de plus en plus, la neige atteint maintenant Artémis aux jambes heureusement qu’elle est revêtit de cette armure. Elle n’ose imaginer si elle avait dû faire ça nue. Mais la patience d’Artémis a aussi une limite et prendre de plus en plus de temps à avancer à cause de la neige commence à l’énerver, de plus il y a tellement de neige que l’on ne distingue même plus où sont les marches

- Foutue matière blanchâtre froide qui m’empêche d’avancer correctement

Après un quart d’heure à monter dans la neige et à cherche où se trouve les marches pour ne pas se casser la figure, Artémis arriva enfin au temple enfin au temple du Capricorne. Tout comme les autres elle s’y engouffra pour le traverser comme les autres. Mais pour la première fois elle tomba sur son gardien qui se trouve en pleine discussion avec un général de Poseïdon, elle continua son avancer vers le gardien du temple pour engager la discussion puis le mot « Général de Poseïdon » lui fit tilt et elle cria sans s’en rendre compte

- Général de Poseïdon !?

Sans attendre elle sortit en une fraction de seconde l’arc d’or du sagittaire et le banda, tout en gardant en mires le général, elle s’adressa agressivement à celui-ci

- Toi le =général de Poseïdon ! Que fais-tu ici ! Dans le Sanctuaire de ma sœur ! Et que lui veux ! Répond tout de suite ou je t’abats !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Jeu 10 Nov 2011 - 18:31

[ Pas d'inspi, je vais essayé de faire court >.<]

Alors que la neige tombait paisiblement, le coeur du chevalier d'or du Capricorne brûlait sous l'effet de l'envie de combattre. Un combat allait sûrement commencer entre le gold saint du Capricorne et le Général du dragon des mers. Ménas était sur le point de le massacrer, le couper en deux, le déchiqueter et lui déchirer toute les parties de son corps, mais soudainement, un cosmos semblable à celui du gold saint du Capricorne fit son apparition loin, devant l'entrée de la demeure.

- Une autre personne à éliminer... Parfait. Pensait-il en souriant sadiquement.

La personne en question s'approcha et c'est le que Ménas vit que n'était qu'un gold saint passant. Le gold saint du Sagittaire plus précisément. Le gold saint du Capricorne s'en foutait si cette "femme" chevalière d'or ne plaisait pas à Ménas, il n'aura aucun gène à l'éliminer tout comme le sous fifre qui se trouvait devant lui. A peine arrivée, elle avait foutu le bordel.... Pff les femmes de nos jours. Il cira comme une conne "Général de Poséidon?!" Et pusiç quoi encore? Manquait plus qu'elle le câline. Il avait sorti très rapidement son arc et décida de passer à l'action tout en disant....

- Toi le général de Poseïdon ! Que fais-tu ici ! Dans le Sanctuaire de ma sœur ! Et que lui veux ! Répond tout de suite ou je t’abats !!!

S'en était trop ! Ménas passa à l'action lui aussi. Il intensifia son cosmos et son bras droit devint une lame prête à tout trancher. La terre tremblait sous l'effet de sa puissant et la peur se faisait sentir auprès des autres personnes. Un regard terrifiant, une lame prête à entrer sur scène et une puissance divine... Ménas était le digne héritier des gold saint.

- Ecoute moi gold saint du Sagittaire. Si tu fais un pas de plus, sois sûre que tu mourras bien plus vite que cet enfoiré ²de Poséidon ! Et je ne rigole pas, crois-moi ! Et puis... Je pense que je vais devoir tuer bien plus tôt que prévu.

Dit le tout-puissant capricorne en regardant le chevalier d'or du Sagittaire avec un regard meurtrier et haineux.


Dernière édition par Ménas le Jeu 22 Déc 2011 - 16:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Sam 12 Nov 2011 - 19:46

Tout en gardant le général de Poseidon en ligne de mire, l’autre Capricorne lui s’exclama brusquement et fit exploser son cosmos. Et d’un air sadique et meurtrier, il regardait et dévisageait même Artémis du regard, allant jusqu’à menacer la sœur de celle à qui il a juré fidélité.

- Ecoute moi gold saint du Sagittaire. Si tu fais un pas de plus, sois sûre que tu mourras bien plus vite que cet enfoiré ²de Poséidon ! Et je ne rigole pas, crois-moi ! Et puis... Je pense que je vais devoir tuer bien plus tôt que prévu.

Et les menace continuait, ce gold saint n’avait à priori aucun respect pour ses frère d’armes, il serait du genre à éliminer les faibles sur les champs sans faire de distinction de camps. Ce n’ai pas Gold Saint qu’il aurait dû faire mes Bersekeur à la solde d’Arès. Mais Artémis n’a pas de temps à perdre en foutaise de ce genre elle doit absolument allé à la rencontre de sa sœur. Le menace du Gold Saint du capricorne ne lui fessait ni chaud ni froid. Après ce que lui a fait subir l’Olympe il aurait bien du mal à réussir à faire pire. Artémis débanda son arc et le rangea. Et puis avec le même ton tranchant répondu au Capricorne

- Écoute moi bien Gold Saint du Capricorne, sache que je suis la sœur ainée de la déesse que tu as juré de défendre jusqu’à la mort, tu as bien compris je suis Artémis déesse de la chasse et de la lune et sœur ainée d’Athéna, est-ce clair !? Maintenant je vais voir ma sœur parce-que j’ai à lui parler, et fait ce qui te plais de se général de Poséidon sa m’ai égale !

Tout en restant stoïque Artémis avança vers Ménas, le dépassa et se dirigea vers la sortie du temple sans jamais regarder derrière elle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    Mar 14 Fév 2012 - 21:22

HS:[Excusez-moi de mon absences !!! Je me permets de répondre, depuis le temps...]


Sébastian s'accorda un léger temps de réflexion, mais ne voulant pas finir transpercer par une flèche, ni de finir éventrer , il trouva bon de s'appuyer contre un pilier environnant pour poser calmement son esprit. Déjà, Sébastian était en camp ennemi, ce qui faisait de lui une cible a abattre. Il trouvait dommage le fait de finir si proche du but, d'autant que ses actions auraient des répercussions diplomatiques énormes. Voire plus, il n'espérait pas vengeance pour l'offense a la faune et à la flore marines mais juste clarifié ses actes, il avait tué un chevalier d'or, celui du cancer plus précisément. Ce qui pour un marina représentait une mort certaine, de plus, il avait réussi a infiltrer le territoire neutre. Son meurtre ne jouait donc pas en sa faveur, qui plus ai, actuellement, il n'avait qu'une mince espérance de survie, qui se retrouvait amenuisée avec les deux Chevalier d'or. Sébastian soupira puis projeta son Cosmos bleu, beaucoup de gardes du Sanctuaire Sous-marin avaient souligné la ressemblance entre le Cosmos de Sébastian et celui de Poséidon, bien qu'infiniment plus faible, le Cosmos du marina rendait bien l'image de la mer. Les pensées du Marina vaguèrent vers Kaze et Naga, deux anciens camarades de classe. Sébastian se reprit en se rappellant la raison de son voyage tandis qu'une musique lui passait en tête:


" Je suis venu demandé une audience a la déesse Athéna, puissent les dieux m'être favorable et m'accorder le but de ma visite, bien qu'il me soit plaisant d'entendre que la conversations soit au meutre et au combat, j'aimerais vraiment que vous puissiez répondre a mes attentes. Quand a vous, chevalier d'or du Capricorne, si votre offre tiens toujours, je précise n'avoir aucune objection."

Sébastian se tourna vers la déesse, en ce demandant la raison de sa présence ici, il fit une référence médiévale en souriant. Car le sourire était bien la dernière des armes encore a sa portée en ce moment, il espérait survivre quelque heure supplémentaire, car il paraissait que la déesse Athéna était clémente, ce qui expliquait pourquoi ses hommes n'avait pas d'armes. Sébastian savait bien que la sagesse était une arme redoutable, il savait aussi que la parole peux se retrouver plus tranchante que la meilleure des lames. Aussi, pour le moment, il préféra jouer sur la diplomatie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Capricorne enfin chez lui    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Capricorne enfin chez lui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin chez moi
» enfin chez lui[à tous les habitants du loft+ gaël]
» Le Phoenix chez le capricorne
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone RP :: Sanctuaire d'Athéna :: Zones de RP :: Sanctuaire :: Zodiac d'Or :: Temple du Capricorne :: Zone de Combat :: Arène du Capricorne-
Sauter vers: