AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Naga, Réincarnation d'Hadès (en cours d'écriture)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Naga, Réincarnation d'Hadès (en cours d'écriture)   Ven 21 Oct 2011 - 11:25

Nom: Naga

Age: 19

Date de naissance: 7 avril

Armure, Surplis, Scale choisit: Surplis d'Hadès

Pays d'Origine: Japon

Caractéristiques physiques:
Naga est un jeune garçon de 19 ans, mais qui paraît beaucoup plus jeune que son âge. D’ailleurs, La plupart des personnes qui ne le connaissent pas lui donne 15 à 16 ans tout au plus. C’est sans doute dû à sa petite taille d’1m65 et de son corps très peu musclé. Ajoutons à cela un visage assez rondelet et de grands yeux qui montrent un portrait plutôt enfantin.

Son physique peu dessiné lui donne un aspect assez fragile et inoffensif. Ses yeux sont assez grands et possèdent une couleur bleu profond. Tout cela rend un regard assez naïf et innocent, tout comme les visages des enfants. Son apparence dégage une certaine pureté naturelle qui rend le personnage visiblement joyeux et sympathique.

Ses cheveux sont d’un teint Blond foncé, et disposent d’une taille mi-longue à l’avant puisqu’ils arrivent jusqu'à son coup. En revanche, ceux-ci sont assez longs à l’arrière et descendent jusque dans son dos. Ils ont une propriété assez lisse, même si ça n’empêche pas qu’ils retombent sur son visage avec un effet décoiffé ou ébouriffé.

Naga n’aime pas trop se faire remarquer. C’est pourquoi il préfère s’habiller sobrement et de façon classique. D’une part car il aime ce type de vêtements et d’autre part car ça ne risque pas d’attirer les regards puisque ce n’est pas une tenue extravertie. Et puis il trouve que cela correspond bien à son tempérament calme et timide. Il optera donc pour la couleur noire presque tout le temps, couleur avec laquelle il à une affinité depuis son enfance. Chemises et pantalons simples, chaussures ou sandales basiques, et c’était suffisant comme cela. Par contre, il ne se sépare jamais de son précieux pendentif qu’il à reçu pendant son enfance. Il représente une étoile avec des inscriptions qui disent «Yours Ever». Ce collier est très important pour lui et jamais il ne s’en sépare. Il à d’ailleurs peur qu’on lui vole et c’est pourquoi il le dissimule à l’intérieur du vêtement qu’il porte, afin d’éviter d’attirer l'attention.

Ses aptitudes au niveau des combats restent pour le moins très mystérieuse. Malgré son apparence faible et inoffensive, se cache un potentiel illimité auquel la totalité des autres êtres vivants n’ont pas accès. Son cosmos est plus élevé que n’importe quel Chevalier d’Or d’Athéna ou autre. La raison à cela est qu’il à en lui les Pouvoirs du Dieu des Enfers, Hadès. Il peut donc, d’un battement de bras, écraser une armée entière ou encore créer une pression telle que ceux si se soumettront de force face à lui. Le fait seul d’émaner du Cosmos crée une sensation de peur et de tétanisation chez ses opposants, créant un traumatisme permanent imminent pour les plus faibles d’entre eux.

Entre autre, il peut également utiliser ses pouvoirs divins pour ressusciter les membres de son armée ou encore leur conférer une puissance incomparable. Il peut également léviter sans aucun problème ou renvoyer les attaques de ses ennemis avec une facilité déconcertante. A vrai dire, très peu de personnes ont le potentiel de ne serait-ce que le toucher ou l’approcher.
Son armure, le Surplis d’Hadès, est une armure divine qui lui est totalement réservée. Elle est un mélange de nuancer entre le gris foncé et le blanc. Quatre majestueuses ailes ornes le dos du Surplis. Une petite aile apparait également sur chaque avant bras, aux chevilles et sur l’avant des épaules. Les épaulières sont en pointes et longent les épaules jusqu’à les dépasser légèrement.

Son arme signature, comme le Sceptre pour Athéna, est sa fidèle Epée. Elle à la propriété de fendre toute matière. Si un mortel est touché par cette lame, son âme sera à jamais plonger dans un profond état d’inconscience.


Caractéristiques psychologiques:

Fidèle à son apparence physique, Naga est une personne très gentille et sympathique. C’est comme si aucune once de négativité ne faisait partie de sa personnalité. D’ailleurs, cela peut paraître très enfantin d’avoir un tel comportement, encore une fois.

En plus de sa gentillesse naturelle, il est très timide et à du mal à engager le contact avec les autres personnes. Il possède également un tempérament assez calme même si il se laisse souvent emporter par ses idées vagabondes comme par exemple allé se promener dehors ou autre.

Malheureusement pour lui, sa gentillesse est égale à sa naïveté. Il fait très vite confiance aux autres, et ce même si il vient de rencontrer cette personne. Par contre, il déteste absolument toute forme de violence ou d’injustice, et au plus haut point. Il est donc capable de faire n’importe quoi pour cesser toute apparition de violence. D’ailleurs, lorsque cela se produit, son caractère timide laisse place à un tempérament plutôt déterminé, déterminé à mettre un terme aux agissements de ces «malfaiteurs».

C’est à ce moment qu’il prend part à des conflits qu’il ne lui regarde même pas, et c’est d’ailleurs la plus part du temps comme ça que ca arrive. De plus, dans son enfance, les autres de sa classe ou encore même les personnes qui le rencontre dans la rue prenaient un certain plaisir à se moquer de lui ou encore à le provoquer, sachant très bien qu’il était contre tout cela. Heureusement que son ami d’enfance, Kaze, était la, avec son tempérament de feu pour le défendre sans cesse.

Naga ne prend pas la réaction de ces personnes en compte. Il se rend bien compte que le monde évolue de manière triste, mais ne veut pas se défendre de manière violente et préfère se laisser faire, pour calmer les choses. Il souhaite de tout son cœur que toute forme d'agressivité ou d’injustice inutile soit prohibée à jamais, pour que tous aient les mêmes chances et n’aient pas à craindre ses semblables. Oui, il aime beaucoup rêver, s’imaginer dans un monde utopique… C’est sa grande naïveté qui revient au galop.

Face à une scène de méchanceté gratuite, ou de grande cruauté, il se laisse submergé par des larmes de tristesse qui montrent encore une fois son opposition avec la violence, l'injustice ou autre. Par contre, il ne se considère pas comme quelqu’un de malheureux, et, fidèle à son caractère, il arrive a prendre du plaisir et à s’amuser avec de petits moments totalement banaux, comme être simplement avec ses amis ou en se promenant lorsqu’il fait beau…

Au fur et à mesure de son évolution en tant qu'hôte du Dieu des Enfers, il va se rendre compte que tous ces conflits ne cesseront jamais, et que la seule solution pour mettre un terme à tous les maux, toute la violence, la souffrance, la maladie, la pauvreté, la discrimination, l'injustice, est d'apporter la Délivrance Eternelle qui est accordée aux être humains: La mort dans toute sa Splendeur. Il s'efforcera désormais, à apporter le Salut à tous ceux qu'il rencontrera, pour leur ôter les souffrances de ce monde en peine…

Hadès n'étant pas encore réveillé, il se fera passer pour lui, afin de n'éveiller aucuns soupçons, vis-à-vis des spectres, des chevaliers, ou encore, de son ami, Kaze, qu'il doit… désormais… oublié…


Histoire: Voir les posts suivants
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naga, Réincarnation d'Hadès (en cours d'écriture)   Sam 22 Oct 2011 - 12:05

Chapitre I: Enfance, Solitude, Amitié

Il y a peu de choses à dire sur l'enfance de Naga, si ce n'est qu'il ne s'en souvient pas vraiment, et qu'il était seul, excessivement seul. A sa naissance, il fut accueillit dans un orphelinat, au Japon. Ses parents, il n'a jamais su ce qui leur était arrivé, et la directrice de l'orphelinat n'en savait jamais trop non plus. Bien sûr, il voulait savoir qui ils étaient, et comment ils avaient disparus, mais aucune piste ne se présenta, jamais.

Comme dit plus haut, les six premières années de sa vie furent une période de solitude profonde – et encore, le mot est faible – ou personne ne lui parlait, ne jouait avec lui, ne partageait de choses… Rien. Au contraire, les autres de son orphelinat ne pouvaient pas le cerner, et se moquaient perpétuellement de lui, c'était un peu le bouc émissaire, celui à qui on en veut, et qui ne se défend pas, alors qu'il n'a absolument rien fait. Au final, il avait accepté cette situation, car il détestait la violence, c'était une de ses valeurs. Il préférait se laisser faire, comme ça, il prenait les humiliations à la place d'un autre, c'était pas plus mal, si?

Son petit Enfers quotidien – Bien qu'il ne se plaignait pas – fut radicalement bouleverser suite à la rencontre inattendue avec un autre jeune garçon. C'était à la rentrée scolaire, alors que Naga avait 6 ans, il tomba dans une classe qui était relativement stable, avec assez peu d'élèves, mais il y avait tout de même un petit groupe qui semblait chercher ses camarades. Lors de la récréation, Naga était assis, seul, dans son coin à lire un livre – Enfin, un livre pour enfant de 6 ans, voyons… - Lorsque ce petit groupe mentionné tout à l'heure eut la très bonne idée d'aller provoquer le jeune garçon, c'est la qu'une rencontre formidable commença…

- "Oh? Fais pas ton intellectuel en lisant des livres, Pauvre type, donne moi ça!"
- "Non…! Ce livre m'appartient… s’il vous plaît…"

Le petit casse-cou avait arraché des mains le livres de notre petite tête blonde et s'apprêtait à le déchirer. Naga, impuissant, était spectateur de la scène, son tout nouveau et joli livre allait être réduit en miette…

- "Rends-lui son livre enfoiré!" dit-un jeune garçon, qui apparemment avait vu la scène, il accouru et s'empressa d'étreindre le voleur de livre, et lui arracha celui-ci des mains. Une bagarre s'en suivit mais le jeune garçon, sauveur de livre, eut le dessus et asséna un coup de poing en pleine face, l'autre tomba, en sanglots.

- "Je vais le dire à ma mère que tu m'as frappé!"
- "T'as qu'a aller le dire à ta mère, Et alors?! T'avais qu'à pas voler le livre de ce garçon!"

Le petit malfaiteur et sa troupe s'en alla, l'histoire était belle et bien terminée. Ce jeune garçon, il l'avait protégé en quelque sorte, qui était-il? Une espèce de justicier qui combat l'injustice? Celui-ci se rapprocha de Naga, pour lui rendre son livre, et ouvra le dialogue.

- "Hé, ca va? Tiens, c'est ton livre. Faut pas te laisser faire par ces grosses brutes!" dit-il ardemment, mais amicalement.

- "M-Merci." Déclara Naga, très timidement. C'était la première fois que quelqu'un prenait la peine de lui parler normalement, et surtout pour lui venir en aide. Il poursuivit "Mais tu n'aurais pas du le frapper comme ça…"

- "Il le méritait, nan? S'en prendre aux plus faibles, ça me dégoute! Moi c'es Kaze, ravi de te rencontrer!"
- "M-moi c'est Naga… Content de faire ta rencontre aussi, Kaze."
- "Si tu restais avec moi à partir d'aujourd'hui? On est dans la même classe, et puis, comme ça, plus personne ne viendra t'embêter, c'est Promis!"

C'était tout simplement incroyable. Pour la première fois de sa vie - bon, elle était très courte pour l'instant, mais c'était quand même incroyable! - Naga avait la possibilité de rester avec quelqu'un, et de peut être s'en faire un ami! Ce Kaze, il avait l'air très dissipé, mais il était vraiment gentil et protecteur! Les deux nouveaux camarades se serrèrent la main, un peu pour officialisé tout ça. Désormais, ils ne se quitteraient plus, et deviendraient les meilleurs amis du monde!

C'était en effet le cas, les années passèrent, et Kaze et Naga étaient toujours dans la même classe, ensemble. Le petit blondinet allait souvent chez Kaze les week-ends, ou ils jouaient à la console ou allaient se promener en ville. Ils avaient développé une amitié très belle et très solide. Le jeune garçon plein de vitalité continuait à protéger Naga, même si celui-ci le réprimandait car il le trouvait trop violent. Mais bon, c'était des scènes assez rigolotes et aucun réel conflit n'apparaissait entre ces deux la.

A partir de ce moment, Naga se sentait vraiment mieux, et heureux. Il pouvait enfin compter sur quelqu'un, jouer avec lui, partager pleins de moments et de choses, simplement s'amuser. Ils continuaient donc, à passer de simples moments d'amusement, sans se soucier de rien, et continuaient leurs scolarités, ensemble, tout à fait normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naga, Réincarnation d'Hadès (en cours d'écriture)   Sam 22 Oct 2011 - 21:58

Chapitre II: Etrange rencontre…

Trois ans se sont écoulés depuis la rencontre entre Kaze et Naga. C'était la fin de la semaine, et, comme quasiment chaque week end, l'orphelin allait dormir chez son ami, jusqu'au dimanche. Ils étaient tous les deux en train de jouer à la console, il faisait presque nuit, lorsqu'une discussion commença…

- "Hé Naga, Tu te souviens de l'histoire de ce vieux manoir hanté dans la petite forêt?"
- "Ah oui, cette vieille histoire. On raconte qu'un mur invisible empêche toute personne de passer. D'ailleurs, des gens ont voulu détruire ce vieux bâtiment, mais les machines se sont misent à disjoncté…"
- "Ca fou les jetons! T'y crois-toi?"
- "Je sais pas trop. Mais c'est surement une histoire inventée pour faire peur aux enfants comme nous, non?"
- "Y a qu'un seul moyen de le savoir! Ce soir, quand ma mère dormira, on sortira et on ira voir ce château!" dit courageusement Kaze, qui voulait découvrir tous les mystères de ce monde! Naga n'était pas aussi enthousiasme que son ami, avait-il peur? Il rétorqua.
-"T-t'es sur? Et si tout ce qu'on raconte s'avère être vrai?"
- "Bah justement! On va savoir quoi ce soir!"

Les deux jeunes garçons attendirent donc la tombée de la nuit pour s'éclipser discrètement de la maison. Ils se mirent donc en route pour la petite forêt qui était située près de la ville ou habitait Kaze. Ils avaient emporté avec eux une lampe torche et quelques friandises - car la course, ça donne faim! - et s'avancèrent, dans le noir, dans ce mystérieux bois.

Le plus enthousiaste et excité des deux ne pouvait s'empêcher de courir très vite, il était sans doute très pressé d'arriver. L'autre, un peu craintif, le suivait comme il pouvait, étant moins sportif, il avait un peu de mal.

- "Kaze! Attends-moi! J'ai du mal à suivre!" déclara Naga, qui commençait à se fatigué.
- "Un peu de courage, On y est pre…" *PAF*

Totalement ahurissant, alors qu'il était en plein sprint, Kaze se fit arrêter net, et se prit un mur de face! Comme si une personne se cognait contre une vitre tellement propre qu'elle en était invisible! Il était totalement déboussolé et était couché par terre. Naga s'empressa d'aller l'aider.

- "Kaze! Ca va?! Tu n'as rien?"
- "Aie! Bordel, c'était quoi ça?!"

Les deux explorateurs se retournèrent vers l'endroit ou Kaze avait été bloqué, et virent de leurs propres yeux le Château dont la légende parlait, juste devant eux. Il était sombre, sinistre et faisait froid dans le dos. Naga ne put s'empêcher de ressentir un frisson qui envahit tout son corps. Ce château avait quelque chose de… spécial.

- "Le voila, ce fameux château!"
- "Oui… Et apparemment la légende est vrai, tu as bien ressentit le mur invisible, non?"

Le jeune garçon, qui venait de foncer droit dans cette barrière invisible, s'approcha, doucement cette fois, les mains en avant. L'autre était inquiet et dit d'une voix basse "sois prudent". En effet, il pu très distinctement sentir une espèce de mur, ou matière non visible, qui empêchait tout passage. C'était complètement surréaliste!

- "C'est pas croyable! Naga, vient toucher ça!"
- "Heu… d-d'accord" dit-il, assez craintif.

Il s'avança près de son ami, qui touchait déjà le "mur". Il tendit également sa main, en marchant très lentement. Il n'était pas très pressé de le toucher. Lorsqu'il fut à coté de Kaze, il remarqua avec stupéfaction qu'il ne sentait rien! Comme ci il pouvait aller voir ce qu'il y avait à l'intérieur de ce château… Il prit la peine de tout de même vérifié en tentant de s'avancer d'un mètre de plus par rapport à son ami bloqué.

C'est avec une stupéfaction commune que les deux jeunes garçons remarquèrent que Naga pouvait passer outre la barrière, comme si elle n'était pas présente, alors que l'autre était encore bloquer un mètre derrière. Le blondinet anxieux se retourna vers son ami, le questionnant.

- "J-Je fais quoi maintenant?"
- "Reviens, c'est trop dangereux!"

Il commença à rebrousser chemin, pour rejoindre son ami, lorsque soudainement, il entendit venant du château, une étrange voix qui semblait l'appeler. Il était comme sous l'emprise de cette voix, qui l'appelait par son nom "Naga… Naga…". Qu'est-ce que cela pouvait bien être? Et comment cette voix connaissait son nom? Il voulait en savoir plus, il devait en savoir plus. Il tourna le dos à Kaze, et s'apprêta à entrer dans ce Sinistre bâtiment.

- "Je reviens vite, Kaze, je dois vérifier quelque chose."
- "Arrête tes bêtises! Reviens! N'entre pas tout seul! Naga!"

Trop tard. Il était entré. Etrangement, sa peur s'estompa peu à peu, alors que l'endroit était tout sauf rassurant. Les portes se refermèrent derrière Naga, qui était, certes, angoissé, mais curieux de savoir ce qu'on lui voulait.

C'était un immense Hall d'entrée, un long tapis rouge reliait la porte aux escaliers qui étaient à l'opposé, à une vingtaine de mètres plus loin. Plusieurs portes étaient visibles, mais étaient toutes fermées. Il n'y avait pas de lumière, il faisait très sombre. Une des fenêtres était ouverte, et un courant d'air passait, donnant un mouvement aux longs rideaux qui cachaient les fenêtres. Le tout rendait une ambiance vraiment angoissante et sinistre. Les ténèbres avaient envahit ce château, et Naga le ressentait très fort. Effrayé, il prit tout de même le courage de parler, timidement, à haute voix, dans tout le grand Hall.

"B-bonjour. Je m'appelle Naga. Q-que me voulez vous exactement…?"

Aucune réponse ne se fit entendre dans l'immédiat. Le jeune garçon patientait, totalement angoissé, dans cette grande pièce lugubre. Soudainement, le temps sembla s'arrêter, le vent ne soufflait plus, aucun bruit de grincement n'était présent, le calme régnait, ou presque.

Des bruits de pas, venant d'en haut, se rapprochaient de l'escalier qui était en face de Naga. Une silhouette sombre était perceptible, elle descendit lentement, ces escaliers, se rapprochant de seconde en seconde du jeune garçon qui était de plus en plus dans l'angoisse. Plus cette forme se rapprochait, plus il pouvait distinguer que c'était une femme, une femme avec une chevelure si noire, comme l'ébène, comme les ténèbres. Un regard excessivement pâle, sournois et passionné. Ses vêtements étaient en concordance avec son apparence, ils étaient aussi sombres que l'ambiance qui pesait sur cette salle.

Cette mystérieuse personne avait terminé de descendre les longs des marches, et était désormais au même étage que Naga. Elle se rapprocha, lentement, fixant le jeune garçon qui était comme paralysé, et s'arrêta juste devant lui, adressant ces quelques mots.

- "Sois le bienvenu, Naga. Je me nomme Pandore, et je suis ici pour te confier un bien très précieux…"
- "P-pardon? Je ne comprends pas très bien… Et puis, comment connaissez-vous mon nom?'

Les évènements prenaient une tournure de plus en plus inquiétante. A la base, ils voulaient juste s'amuser en découvrant un manoir abandonné, mais là, Naga se retrouvait séparé de Kaze, enfermé dans un château lugubre, en compagnie d'une femme qu'il n'avait jamais vu, et qui voulait lui confier quelque chose?! Il voulait partir rejoindre son ami, mais c'était tellement curieux, tellement intéressant…

- "Je te prie de me suivre. Tu rencontreras un être pour qui tu es très chère."

Naga fut totalement absorbé par cette phrase. Il pensait que cette dame faisait référence à ses parents, peut être? - Non, en fait, c'est ce qu'il avait envie, que ce soit ça - Il ne perdit plus de temps à poser de questions, et suivit Pandore, puisque celle-ci avait commencé à faire l'ascension des marches, une nouvelle fois.

Ils arrivèrent donc au premier étage. Contrairement au grand Hall, c'était un long couloir, unique, menant à plusieurs pièces. Ils traversèrent ce corridor, jusqu'à arriver à la dernière porte, celle-qui était la plus grande et la plus décorée de toutes. Rien que de regarder cette porte, une sensation d'inquiétude et d'angoisse traversait tout le corps de Naga. La sombre dame fit signe au jeune garçon d'entrer, le premier. Il hésita un moment, marqua une petite attente, et finit par ouvrir, très lentement, cette fameuse porte.

Son cœur battait à un rythme très élevé, il était a la fois pressé et anxieux de savoir ce qu'il se trouvait derrière. Sous ses yeux éblouis se dressait une pièce assez grande, un long tapis rouge orné d'or sur ses côtés, à l'instar du hall, reliait l'entrée au fond de la pièce. La particularité de cette pièce était sans doute l'absence de toute décoration, pas de meubles, pas de lits, pas de lumières, rien. Juste l'obscurité, rien que l'obscurité. Naga s'avança, car un seul détail troublait le vide absolu de cette étrange pièce: Un étrange meuble, situé au fond de la pièce, à la toute fin du tapis rouge, recouvert d'un drap blanc. Il ne put savoir quel type de mobilier c'était, mais une espèce d'impression étrange se faisait sentir, quelque chose l'attirait vers lui. Il voulait, il devait, il

- "Quel est ton ressentit?"

La voix de Pandore vint perturber la focalisation du garçon, qui ne pouvait se défaire du regard ce drap blanc, masquant quelque chose. Naga se retourna, face à la Dame. Celle- ci se rapprocha, et prit dans ses bras l'enfant déboussolé. Il se sentait comme, réconforté, en sécurité - alors qu'en fait, la situation aurait fait penser à tout le contraire - Elle lui caressait les cheveux, s'abaissa légèrement, son visage et celui de Naga étaient très proches, à quelques centimètres de distance seulement.

- "J-je… Que dois-je faire exactement? Que me voulez-vous?"
- "L'être le plus pure au Monde. C'est d'une grande beauté." Dit-elle, l'air passionné, avec une certaine mélancolie, toujours très tactile.
- "Q-que voulez vous dire?" déclara Naga, timidement. Il était mal à l'aise de voir Pandore si près de son visage.
- "Tu as remarqué, au fond de la pièce, le drap blanc?"
- "Heu… Oui. Qu'est-ce qu'il cache?"
- "Approche toi de lui, Tu connaitra la vérité que tu cherches tant."

A ces paroles très mystérieuses, la ténébreuse se redressa, et se recula dans un côté sombre de la pièce, elle incita du regard, montrant le chemin que montrait ce tapis rouge. Naga regarda vers cet étrange Meuble caché, et s'avança, toujours très lentement, mélangeant encore les sentiments de peur, d'angoisses, de curiosité, et d'excitation.

Il était juste devant ce morceau de tissu, il poigna témérairement dedans, et fit un geste vers la gauche, afin de découvrir ce qu'il cachait réellement. Le drap prit son envol et retomba dans un coin de la pièce, Naga pouvait enfin voir ce… Miroir?! Un énorme Miroir, ses contours étaient décorés d'ange, et sa forme était ovale. Seulement, on ne voyait quasiment rien, une poussière recouvrait toute sa surface, on ne voyait qu'une image floue.

Ce n'était pas tout, accrocher à ce miroir, se trouvait un étrange pendentif. Il arrivait approximativement à la hauteur des yeux de Naga, qui ne pouvait se retenir de le contempler, tellement il était joli. Il représentait une étoile argentée, avec des inscriptions, au centre, indiquant "Yours Ever". Le jeune garçon ne savait plus comment réagir, il se contentait d'observer, avec une certaine admiration, ce pendentif pendant, devant un miroir très majestueux. Encore une fois, la voix de Pandore brisa cette concentration absolue.

- "Prends ce Pendentif, et porte le, Je te prie."
- "M-mais, il n'est pas à moi…" rétorqua Naga, ne voulant pas prendre ce qui ne lui appartenait pas, surtout un si bel objet.
- "Désormais, il est à toi, éternellement à toi. Il fait référence à ceux qui sont chères à tes yeux. Ne t'en sépare jamais, il est très précieux." Répondit Pandore, avec un ton tellement persuasif et profond que le jeune Naga ne voulu pas aller à son encontre.

Il décrocha donc, à contrecœur, ce mystérieux pendentif. Alors, il serait le lien avec les personnes qui sont importantes pour lui? Dans ce cas, jamais il ne s'en séparerait, jamais. Une fois décroché, il le plaça autour de son cou, et, à ce moment, la tournure des évènements changea radicalement…

La poussière qui cachait ce fameux miroir s'effaça aussi tôt, un vent s'abattit sur la pièce entière, une agitation tellement grande que les rideaux volèrent dans tous les sens. A l'extérieur, des grands nuages noirs se formèrent, un grondement de foudre se fit entendre à des kilomètres. Une grande aura sombre affluait de ce miroir, comme une fumée qui déborde, c'était indescriptible. Les ténèbres les plus totales étaient présentes dans cette unique pièce. Quelque chose était en train de se passer, quelque chose d'important, d'effrayant.

Soudainement, Naga regarda dans le miroir, qui n'était désormais plus floue. A sa grande stupéfaction, ce n'était pas son reflet qu'il entrevu, mais le visage d'un Homme. Cet homme n'était pas comme les autres, il avait une chevelure noire intense, comme Pandore, des yeux d'une profondeur inimaginable, et un visage mélangeant l'impassible, la mélancolie, la pureté… Jamais, jamais Naga n'avait vu un visage comme celui-ci. Pandore, qui était derrière, s'agenouilla subitement, comme pour montrer son infériorité et son respect vis-à-vis de ce reflet.

Le jeune Naga avait très peur, il regardait, droit dans les yeux, cet étrange individu. La silhouette de cet homme le montrait en train de tendre la main, comme si il touchait l'autre bout du miroir, face à Naga. Comme si… Il l'invitait à faire de même, à le toucher, en quelque sorte. Sous le choc de cette vision, Naga ne savait pas comment réagir, et c'est là, à ce moment précis, qu'il entendit, résonner dans toute son âme, la voix de ce mystérieux personnage.

- "Tu as été choisis…"
- "…Choisis?"
- "Mon corps n'existe plus… Mon âme persiste… M'aiderais-tu, à sauver ce Monde…?"
- "Sauver… ce… Monde…?" répondit Naga, qui ne comprenait vraiment pas.

Cette voix avait une intonation totalement indescriptible. Comme son apparence, elle était une fusion de styles opposés. Elle était à la fois impassible, profonde, mélancolique, déterminée… Un nuancé de couleurs, cela devait être ça. Le garçon, déboussolé, ne savait absolument pas comment réagir. Il ne savait quoi répondre, face à une telle personne, face à une telle présence. Qui était cet individu? Était-ce un être proche, comme Pandore l'avait mentionné? Et que voulait-il dire en faisant cette incroyable demande? Subitement, le reflet disparu, emportant Naga avec lui.

Le jeune garçon se retrouva à côté de cette personne. Ils étaient dans un décor totalement sombre. Rien n'était visible, rien, mis à part le noir Infini et Total. Il était toujours dans l'incompréhension la plus complète, sauf que cette fois ci, il était dans le Néant, en compagnie de ce personnage unique. Toujours dans cette même intonation, il reprit la parole, sous la grande attention de Naga.

- "Je vais te montrer… La Réalité de ce Monde en Peine… Que nous devons sauver…"

Le décor sombre se changea, ou plutôt, céda sa place à plusieurs scènes, défilant une par une. Ces situations n'étaient pas sans importance, elles semblaient montrer des vérités bien tristes de la vie que les hommes peuvent mener sur terre… La première situation se dressa devant nos deux Personnages…

Elle représentait un peuple qui souffre, des familles n'ayant aucun toit pour dormir, mourant littéralement de faim ou de froid. Ces pauvres gens ne vivaient pas, mais ils survivaient. Leurs conditions de vie étaient similaires à un véritable Enfer, jamais Naga n'avait pu voir un tel spectacle. Il ne put s'empêcher d'être toucher par cette scène et pleura, de véritables larmes de tristesse.

- "Ces pauvres gens… C'est horrible. Il n'y a rien que l'on puisse faire pour les aider?!" déclara Naga, horrifié de voir d'avantage ces pauvres personnes souffrir continuellement.
- "Le Roi de ce Peuple positionne son propre confort à celui de milliers d'autres… Les humains sont égoïstes, et ne pensent pas à leurs semblables…"
- "Il à autant d'argent et vit dans un château alors que sous ses yeux des gens meurent?!"
- "Telle est la Réalité de la Bêtise Humaine…"

C'est avec une peine et une immense douleur au cœur que Naga vit s'effacer ce premier tableau. Ne perdant pas de temps, le deuxième poursuivit la danse et montra à nouveau un peuple, mais cette fois ci soumit par un autre. Le peuple dominant avait totalement mit sous esclavage l'autre civilisation qui travaillait jusqu'à l'épuisement le plus total. Des heures de travail, demandant des efforts physiques et psychologique hors d'entente. Une fois épuisé, ils étaient jeter tels des ordures et abattus car jugés inutiles. L'horreur de ces scènes rendit totalement fou Naga, qui ne s'imaginait pas à quel point le monde pouvait être sombre…

- "AAAAHHHHH! Arrêtez ces images! Je veux rentrer chez moi! Kaze! Au secours! Sors-moi de ce cauchemar, KAZE!!!!" s'écroulant en larme, totalement détruit moralement.
- "Malheureusement, ce n'est pas un cauchemar… L'horreur Humaine dépasse de loin toute imagination…"
- "M-mais, il n'y a donc rien que l'on puisse faire?!!!!"

L'espace se distordu, et tout redevenu Néant. Le Personnage à coté du jeune garçon commençait à disparaitre dans les profondeurs du décor. Il le regardait avec une certaine mélancolie, et lui adressa ces quelques mots, avant de se retirer pour de bon.

- "La violence… L'injustice… La Discrimination… La Pauvreté… La Famine… La Maladie… Il existe bel et bien une Solution pour résoudre tous ces maux apportés par l'Humanité…"
- "Quelle est telle?! Je suis prêt à tout pour sauver ce Monde! Répondez moi, s'il vous plait, ne partez pas!!!"

La Silhouette n'était plus perceptible, et Naga, révolté, déterminé, mais également brisé, désirait une réponse. Non, il voulait une réponse, plus que tout. Ces images qu'ils avait vu lui avait fait réaliser et comprendre énormément de choses, et tout ne pouvait s'arrêter ici, ce n'était pas concevable! Malgré l'infinité du paysage, Naga pu ressentir a nouveau cette voix, très faiblement, venant clôturer ce Show hors du commun.

- "Naga… Tu es la clé qui permettra d'apporter la Délivrance Eternelle à ce Monde en peine… En t'alliant à Moi, Nous pourrons guérir Tous les Maux de l'Humanité…"

Le jeune blondinet sombra, à ces mots, dans l'inconscience la plus totale. Et c'est à cette voix très familière qu'il reprit peu à peu conscience…

- "Naga! Naga! Réveille-toi!"
- "Hmmm? C'est toi Kaze? M-mais, ou suis-je?"
- "A l'hôpital! Lorsque tu es entré dans le château, je suis allé prévenir mes parents! Et en revenant, on t'a retrouvé inconscient devant la porte d'entrée! Tu nous à fait super peur!"

Était-ce un rêve? Que s'était-il réellement passé là bas? Non, ca ne pouvait pas être un rêve. Pour être certain, Naga regarda sous son Sweat, et réalisa qu'il n'avait vraiment pas rêvé: Le Pendentif était bel et bien pendu à son cou, et tout ce qu'il avait vu ce soir la était bien réel. Qu'est-ce que tout cela pouvait réellement signifié? Naga préféra ne plus y penser, et n'en parler à personne. Il préférait croire que ce n'était qu'un mauvais rêve, un cauchemar auquel il ne fallait plus penser.

Mis à part ces faits troublants, rien ne se passa d'extraordinaire dans la vie de Kaze et Naga pendant encore un long moment. Trois années passèrent, de manière stable. Ce n'était pas plus mal, car cette expérience était vraiment traumatisante…

C'était un matin comme les autres, ou presque. En classe, une surprise attendait nos deux jeunes garçons, désormais en début d'adolescence: Un voyage Scolaire en Grèce allait avoir lieu!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naga, Réincarnation d'Hadès (en cours d'écriture)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naga, Réincarnation d'Hadès (en cours d'écriture)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En cours d'écriture Boule Scintillante | Chaton => Iris
» Cours d'écriture de Colibris
» Minako, l'écrivainte... des ténèbres ou de la lumière ????? (en cours d'écriture)
» Nuage Enflammé ~Clan d'Onix~En cours d'écriture
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Saint Seiya RPG :: Présentations :: Fiches en cours d'écriture-
Sauter vers: