AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Theandras du Bénou

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Theandras du Bénou   Mer 2 Nov 2011 - 18:53

Nom: Theandras
Age: 14 ans
Date de naissance: 20 mars
Armure, Surplis, Scale choisit: surplis du Bénou
Pays d'Origine: Allemagne

Caractéristiques physiques:
Theandras est une jeune fille de taille moyenne pour son âge. Elle coupe ses cheveux d'un violet sombre assez courts afin qu'ils ne la gênent pas. Ses petits yeux, de la même couleur, relèvent constamment tous les détails qui l'entourent afin de lui permettre de réagir plus rapidement en cas de nécessité. Son visage révèle toutes ses émotions à ceux à qui elle tient lorsqu'elle est seule avec eux, en revanche, il reste fermé en présence de personnes à qui elle ne fait pas entièrement confiance. Ses vêtements, en dehors de son surplis, sont généralement sombres: si elle ne cherche pas à cacher sa présence lors d'un combat, elle aime passer inaperçue et rester cachée dans l'ombre lorsqu'elle n'a pas à intervenir, raison pour laquelle elle ne porte pas toujours son surplis, qu'elle juge trop voyant avec ses grandes ailes noires, et qu'elle préfère cacher son cosmos, lui aussi trop peu discret… trop violent. Toutefois, lorsque la situation l'exige à ses yeux, elle n'hésite pas à les utiliser afin de donner le meilleur d'elle-même.

Caractéristiques psychologiques:
Theandras ne sert que Hadès. Elle n'obéit qu'à lui, n'écoute que lui, n'agit que pour lui, n'est réellement attachée qu'à lui. Sans doute guidée par la volonté du Bénou, elle ferait tout pour protéger son dieu et ne fait confiance à personne d'autre. Elle combat ou exécute sans pitié et sans hésitation ceux qui se dressent sur sa route. Elle ne parlera d'elle que si elle le veut bien et qu'on le lui demande directement. Les autres n'ont pas à connaître ses pensées. Sauf Hadès, bien sûr. N'aimant pas beaucoup parler avec les autres, elle observe le plus souvent les autres, cachée quelque part, préférant les endroits sombres. Sachant se servir de toute sortes d'armes, elle n'hésite pas à s'en servir si elle ne ressent pas le besoin de revêtir son surplis. Elle trouve que c'est plus pratique de dévoiler toute sa puissance sans s'occuper de la discrétion lors d'un combat. Si, en présence des autres, elle reste d'un sérieux inébranlable, en présence d'Hadès, elle ressemble plutôt à une gamine.

Histoire:

Theandras vivait dans une ferme, à la campagne, avec sa famille qu'elle adorait. Elle était toujours joyeuse en leur présence et ils étaient heureux, même si elle n'aimait pas la présence de personnes étrangères à la dite famille. Cela avait toujours été comme cela: elle avait eu une amie en maternelle, puis plus rien, elle restait toujours seule, à l'école comme en dehors, sans que cela ne la gêne vraiment. Ses frères, sa soeur et ses parents lui suffisaient.
Un jour, alors qu'elle avait 7 ans, elle s'était perdue et les gendarmes ne l'avaient retrouvée que tard dans la nuit. Elle n'avait pas eu peur: elle n'avait jamais eu peur du noir et elle s'était bien douté qu'elle retrouverait ses parents à un moment ou à un autre. Elle fut au contraire fascinée par le calme de la nuit. Depuis, elle sortit tous les soirs en faisant bien attention de ne pas se faire remarquer afin de marcher un peu dans l'obscurité, sans quitter la ferme pour ne pas se perdre à nouveau. Très vite, son corps s'habitua à son nouveau rythme: ses yeux virent parfaitement dans le noir et elle eu besoin de beaucoup moins de sommeil que les autres. Elle ne fut jamais prise sur le fait.


Theandras ne pris pas la peine de se déshabiller et se coucha simplement sur son lit, attendant que ses parents se couchent à leur tour. Elle était certaine de pouvoir s'échapper même s'ils étaient éveillés, mais préférait ne pas prendre de risque. Lorsque tout bruit cessa et que quelques ronflements se firent entendre, elle attendit encore une petite dizaine de minutes, puis elle se leva et sortit silencieusement. Après avoir pris une grande respiration, elle se décida à marcher jusqu'à la ville la plus proche. Arrivée, elle s'enfonça dans une ruelle non éclairée où se servit d'une gouttière pour grimper sur le toit d'une vieille maison. C'était toujours plus amusant, de se promener en hauteur, là où personne n'allait jamais, que ce soit le jour ou la nuit. Au fur et à mesure qu'elle s'approchait du centre-ville (en réalité, il s'agissait plutôt d'un gros village), elle entendait un bruit de plus en plus grand. Cela lui était égal: elle pouvait voir sans être vue, elle le savait, et cela l'amusait encore plus que de faire une sortie entièrement solitaire. Arrivée à destination, elle se rendit compte qu'il y avait une fête. Elle regarda un instant les gens danser et rigoler. Elle était au dessus d'eux. Au dessus de la foule. Meilleure qu'eux. Elle avait toujours réussi tout ce qu'elle entreprenait et connaissait plein de choses qu'ils ne connaissaient pas. Elle n'avait jamais pensé que cela pouvait être parfaitement réciproque. Elle s'éloigna, sautant de toit en toit, en direction d'un lac. Soudain, elle sentit un mouvement à sa droite et s'arrêta, sur ses gardes, voulant voir de quoi il s'agissait. Mais elle ne vit rien. Il n'y avait personne. Intriguée, elle fronça les sourcils. Elle était pourtant sûre d'avoir perçu un mouvement de ce côté-là. Elle se retourna dans l'intention de reprendre sa route lorsque quelque chose lui arriva dessus et, sans qu'elle ait le temps de réagir, elle se rendit compte qu'elle n'était plus seule dans son esprit. Cela paraissait impossible, pourtant, elle n'en douta pas un seul instant. Il s'appelait Kagaho et avait besoin d'un nouveau corps pour continuer à protéger et servir son seigneur. Sans trop tenir compte de ses informations, elle lutta de toutes ses forces pour qu'il parte, laissant échapper un gémissement sous l'effort. Comment faisait-on pour chasser un esprit de son corps? Elle n'en avait aucune idée. Mais il devait partir. Elle ne pouvait pas accepter de partager ses pensées avec quelqu'un. Décidant de rentrer chez elle, elle lutta pendant tout le trajet. Arrivée à sa chambre, elle s'effondra sur don lit, épuisée.


Theandras fut réveillée par la lumière du jour, qui semblait déjà avancé. Elle se leva immédiatement et se força de prendre le temps de penser à ce qui s'était passé la veille. Son esprit avait apparemment continué son combat alors qu'elle était inconsciente et "Kagaho" semblait déjà beaucoup moins présent. Elle pourrait finir de l'éliminer plus tard. Elle se fit la réflexion que c'était fou, tout de même, de pouvoir se réincarner comme cela pour briser la tranquillité d'un esprit solitaire… Réfléchissant à tout cela, elle descendit, sans tenir compte des remarques de sa famille quant à l'heure à laquelle elle se levait et pris son déjeuné avec les autres avant d'aller jouer avec ses frères. La journée s'écoula normalement et Kagaho ne donna pas signe de vie… enfin d'esprit réincarné. Une semaine s'écoula sans que rien ne se passe et Theandras se décida à aller au lac une nuit de pleine lune. Arrivée à destination, elle s'arrêta. Au sommet de la colline qui s'élevait sur une île au milieu du lac, une silhouette apparemment humaine se détachait parfaitement devant la pleine lune. Instinctivement, Theandras se cacha derrière un arbre avant de décider, curieuse, d'aller voir de qui il s'agissait. Elle "emprunta" une barque qui, le jour, devait servir pour les rares touristes qui venaient jusqu'ici, et rejoint l'île le plus discrètement possible. Après avoir tirée son embarcation hors de l'eau pour qu'elle ne reparte pas sans elle, elle entreprit l'ascension de la colline et, arrivée à son sommet, se cacha dans les branches d'un arbre pour observer un jeune homme aux vêtements et cheveux sombres, comme elle, qui semblait attendre quelque chose, ou quelqu'un. Alors qu'elle se demandait que quoi il pouvait bien s'agit, il se retourna et regarda dans sa direction.

"Viens, Bénou. Cela fais un certain temps que tu as disparu, tu nous doit des explications. Que faisais-tu?"


Se demandant comment ce garçon avait fait pour la voir, alors que personne n'y était jamais arrivé, elle descendit et s'approcha à la lumière de la lune. Sans savoir de quoi il s'agissait, elle se reconnaissait parfaitement dans le mot "Bénou". Le garçon sembla surpris de son apparence:

"Tu n'es pas Kagaho?"

"Non. Je l'ai en partie chassé de mon esprit."


Le jeune homme sembla à nouveau surpris, et une lueur d'amusement passa dans ses yeux noirs. Theandras remarqua alors l'étoile qu'il portait autour du coup. Étrange bijoux.

"Voilà qui est inhabituel. J'apprécie ton honnêteté, en tout cas. Sais-tu qui nous sommes?"

"Non."

"Nous sommes Hadès, le dieu des Enfers."


Les yeux de la jeune fille s'écarquillèrent: Hadès? Bien sûr, elle en avait entend parler… mais il était censé faire partie des mythes, pas de la réalité! Cependant, elle ne douta pas un seul instant de son identité. Qu'est-ce qui la poussait à cette étrange confiance? Elle l'ignorait. En tout cas, utiliser le nous royal… il se prenait pas pour rien!

"Pourquoi tu dis nous? Il y a beaucoup de monde, qui s'appelle Hadès, le dieu des Enfers?"


"Tu n'as pas peur de moi?"

"Non."

"Je vois… Non, nous sommes le seul, et c'est justement pour cela. Nous sommes un dieu, nous sommes au-dessus des autres. Qui d'autre pourrait donc utiliser le nous royal?"


La jeune fille ne répondit rien, s'avouant à elle-même qu'il avait sans doute raison. Le dieu sourit et lui demanda:

"Quel est ton nom?"

"Theandras."

"Alors, Theandras… Veux-tu te joindre à moi pour créer un nouveau monde?"


Theandras leva les yeux vers lui. Il était au dessus d'elle encore. Il était un dieu. Elle n'avait pas de raison de refuser. Une lueur enfantine passa dans son regard et elle lui sourit, le faisant ainsi en quelque sorte entrer dans sa famille. Poussée pas Kagaho, elle posa un genoux à terre. Il lui demanda alors une chose qu'elle n'aurait accepté de la part de personne d'autre. Une chose horrible, à laquelle elle n'aurait jamais songé. Une chose qui passa très bien par sa bouche. Elle se leva et fila vers la ferme. Attrapant un couteau dans la cuisine, elle ressortit et,tué tous les animaux avant de revenir dans la maison. Elle monta à la chambre de sa petite soeur pour lui faire subir le même sort, puis à celles de ses frères et enfin, à celle de ses parents, qui, sans doute alertés par le bruit, avaient allumée la lumière. Aucun ne survécu. Ressortant de la maison, elle y mit le feu avec le brasier noir, fait à partir du cosmos, que lui avait montré Kagaho. Et elle manipula le brasier de façon à ce qu'il brûle aussi Kagaho. L'ancien spectre. Qui, même juste après avoir été ressuscité par Hadès, avait encore trouvé le moyen de périr. Et qui l'avait empêché d'agir parfaitement à sa guise. De nouveau seule dans son corps, elle se dirigea vers les Enfers où l'attendait son seigneur. Sa famille, les seules personnes qui n'avaient jamais compté à ses yeux, venaient de mourir, mais, dans sa peine, elle était heureuse: cela faisait un beau cadeau d'arrivée au seigneur Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Theandras du Bénou   Mer 2 Nov 2011 - 23:47

Très bon choix ! Je connais un Asmita qui te fera chier Razz

Bonne chance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Theandras du Bénou   Jeu 3 Nov 2011 - 14:14

Bienvenue sur le forum

Et à très bientot en GS ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Theandras du Bénou   Sam 5 Nov 2011 - 23:00

Bienvenue Spectre du Bénou ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Riku

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 26
Localisation : Temple Des Gémeaux
Objet(s) : Aucun Objet
Points : 147

MessageSujet: Re: Theandras du Bénou   Ven 11 Nov 2011 - 11:47

Bonjour Théandras,

Je te présente mes excuses pour la durée d'attente de validation.

Pour ce qui est de ta fiche, que je viens de lire...

Triste fin. Je trouve que tu es un peu direct et que les évènements s'enchainent trop vite, mais je ne vais pas commencer à critiquer. Très bien écrit, agréable à lire, et ça me suffit.

De plus, l'idée d'un Bénou féminin est assez original, j'ai hâte de voir ce que tu réserves en tant que Spectre.

Quoiqu'il en soit, Fiche Validée. Passes d'agréables moments sur ce Forum RPG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Theandras du Bénou   Ven 11 Nov 2011 - 13:48

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Theandras du Bénou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Theandras du Bénou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Saint Seiya RPG :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: